Douceur inclusive

Publié le 8 Novembre 2017

L'ange des Arts et Métiers, Paris. Photo Luciamel

L'ange des Arts et Métiers, Paris. Photo Luciamel

Les anges sont-ils toujours là ? J'aime à croire qu'ils n'avaient cessé de veiller, et que, seulement, nous, nous avions oublié de les regarder. Je m'en remets à leur capacité à voyager dans le temps, l'espace, à traverser les mondes, pour réunir ceux, celles, qui ont été séparé.e.s1. Pour unifier en nous ce qui avait été divisé.

L'eau a coulé sous les ponts, et nous l'avons suivie, juché.e.s sur un frêle esquif, voulant probablement nous rapprocher de l'océan. Le voyage continue, me crient les passereaux, passeurs d'eaux, passeurs de mondes, eux artistes inspirés qui récitent des messages connus de nous, autrefois...

Celui, celle, qui, un jour, s'est levé.e, pourra-t-il, elle, se remettre à marcher, si le chemin s'ouvre à nouveau sous ses pieds ?

En arrière-plan de nos vies, la télé, les écrans divers et variés phagocytent notre énergie, notre attention à ce que nous sommes, à la mélodie qui, depuis toujours, sommeille, la mélodie qui se love partout. Pourquoi nous laissons-nous faire ? Quelle est cette tristesse, ou cette absence de tendresse, qui nous pousse à vouloir nous abrutir et nous rendre insensibles ?

"Un seul être vous manque"... peut-être celui dont nous avions lâché la main... celui que nous ne reconnaissions plus en nous.

Mais... les anges, si nous le leur demandons, nous berceront encore du souffle et de la douceur enfouie qui jamais ne nous a quitté.e.s.

________________________

1 Essai d'écriture inclusive tout au long de ce billet, afin d'explorer ce nouveau chemin-là aussi.

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Chantal 13/11/2017 07:44

Contente de vous retrouver aussi.
Pas de blog, il m'arrive de passer trop de temps devant un écran, au travail et aussi chez moi, parfois je réalise que c'est pour tenter de combler un vide, un manque et je devrais faire autrement. Faire un tour avec ou sans but, lire, écrire, rêver, mettre de l'ordre, cuisiner, aller à la rencontre d'une personne...
Bonne journée et à bientôt pour un nouveau texte.

Luciamel 13/11/2017 15:40

Ah, bonjour Chantal ! je pensais à vous, à toi, l'autre jour, car, me promenant sur le port, j'ai (enfin !) croisé Annie Ernaux. J'étais avec des amies, elle, était accompagnée aussi... alors, je ne lui ai pas parlé (une prochaine fois...). Intéressant tous ces fils qui nous relient les un.e.s aux autres. Oui, faire un tour, de temps à autre, nous ouvre au monde. Mais, le monde est aussi en nous, et, parfois, une image sur un écran, une visite sur un blog, nous parle tout autant. Merci pour vos, tes, encouragements à reprendre l'écriture ici.

Marlowe 11/11/2017 10:28

Je suis bien contente de lire un peu de toi...tu as raison pour les écrans, je crois qu'on va aussi y chercher des émotions qu'on n'arrive pas ou qu'on ne sait pas obtenir dans la réalité, c'est bien triste...J'irais faire un petit tour vers l'ange de Arts et Métiers pour penser aux choses et aux gens qui comptent vraiment et pour m'aerer l'esprit :)

Luciamel 11/11/2017 23:03

Quelle belle surprise de te retrouver ! Ainsi, le fil laissé par les anges a-t-il bien traversé le temps... J'ai aussi fait un tour par chez toi ce matin, j'y ai lu de bien subtiles réflexions, t'en dirai plus là-bas.