Publié le 31 Mars 2008

Par des hasards blogosphériques... j'en suis venue à penser à elle ce soir : Marylin !

"because I'm through with love"...

I'm through with love
I'll never fall again.
Said adieu to love
Don't ever call again.
For I must have you or no one
And so I'm through with love.

I've locked my heart
I'll keep my feelings there.
I have stocked my heart
with icy, frigid air.
And I mean to care for no one
Because I'm through with love.

Why did you lead me
to think you could care?
You didn't need me
for you had your share
of slaves around you
to hound you and swear
with deep emotion and devotion to you.

Goodbye to spring and all it meant to me
It can never bring the thing that used to be.
For I must have you or no one
And so I'm through with love.

Why did you lead me
to think you could care?
You didn't need me for you had your share
of slaves around you to hound you and swear
with deep emotion and devotion to you.

Goodbye to spring and all it meant to me
It can never bring the thing that used to be.
For I must have you or no one
And so I'm through with love. 






Voir les commentaires

Rédigé par Luciamel

Publié dans #Femmes - aimons-nous

Repost 0

Publié le 30 Mars 2008






Amnesty manifestait devant Beaubourg, "JO Pékin 2008 - Quelle médaille pour les droits humains ?", dans un bus londonien. Une toute jeune femme a expliqué patiemment à Lucas et Antoine (mon neveu et son copain, près de 11 ans tous deux) ce qu'était le respect des droits humains, le problème de la peine de mort, la liberté d'expression. J'ai, pour illustrer, dit à Lucas : "Tu vois, là-bas si tu écris que le président, bon ici c'est Sarkozy, alors si tu dis l'équivalent de "Sarkozy, c'est un abruti" et bien tu peux finir en prison..." Ce à quoi Lucas a répondu : "Mais c'est vrai, Sarkozy c'est un abruti." C'est ça la liberté d'expression... lui ai-je suggéré, pouvoir dire : Sarkozy, c'est un abruti. En même temps je me suis demandé quelle était la liberté de cet enfant de 11 ans... dont la pensée est le reflet de celle de son milieu, de sa famille.






Ne sommes-nous pas que des enfants qui répétons, croyant en notre liberté, les formules qui satisferont notre bonne conscience, et notre famille de pensée ?



Voir les commentaires

Rédigé par Luciamel

Publié dans #Politique - société

Repost 0

Publié le 29 Mars 2008





free music



Nous l'oublions souvent... nous sommes en vie.

Nous l'oublions souvent... nous sommes aimés.

Nous l'oublions souvent... il fait beau.

Nous l'oublions souvent... tout est possible.

Nous l'oublions souvent... nous avons été heureux.

Nous l'oublions souvent... nous sommes poussière.

Nous l'oublions souvent... nous aimons.

Nous l'oublions souvent... nous sommes faits pour être heureux.

Nous l'oublions souvent... rien n'est grave.

Nous l'oublions souvent... nous mourrons.








free music




free music





Voir les commentaires

Rédigé par Luciamel

Publié dans #Hommes - je vous aime

Repost 0

Publié le 29 Mars 2008




  1. Poème des poèmes qui est à Shelomo. 
  2. Il me baisera des baisers de sa bouche; oui, tes étreintes sont meilleures que le vin.
  3. À l'odeur, tes huiles sont bonnes, ton nom est une huile jaillissante; aussi, les nubiles t'aiment.
  4. Tire-moi derrière toi, courons !
    Le roi m'a fait venir en ses intérieurs.
    Jubilons, réjouissons-nous en toi !
    Mémorisons tes étreintes mieux que le vin ! Les rectitudes t'aiment.
  5. Moi, noire, harmonieuse, filles de Ieroushalaîm, comme tentes de Qédar, comme tentures de Shelomo.
  6. Ne me voyez pas, moi, la noirâtre: oui, le soleil en moi s'est miré.
    Les fils de ma mère ont brûlé contre moi; ils m'ont mise gardienne de vignobles.
    Mon vignoble à moi, je ne l'ai pas gardé !

la suite... :   http://www.andrechouraqui.com/antho/shir/shir1.htm





Voir les commentaires

Rédigé par Luciamel

Publié dans #Spiritualités - astro

Repost 0

Publié le 27 Mars 2008

Bienvenue à mes amies suisses !!!

free music

On sait quand ça commence
Pas quand ça finira
On sait qu'on a la chance
Terrible d'être là
Malgré ce que l'on pense
De tout ce que l'on voit
Même si donner un sens
A tout ne se peut pas
On apprend la souffrance
On livre des combats
Qui sont perdus d'avance
Et qui n'apportent pas
D'issue, de délivrance
On fait n'importe quoi
On a peur du silence
On hurle dans les bois
Oh iro, oh iro
Oh ironie de nos danses
Oh iro, oh iro
Oh ironie de nos choix
Et vient la récompense
Quand on ne l'attend pas
Comme vient la pénitence
Quand on tendait les bras
On croit que l'on avance
En reculant d'un pas
On donne de l'importance
A ce qui n'en a pas
Butins et indulgences
Qu'on porte à bout de bras
énergie qu'on dépense
Que rien ne nous rendra
Oh stupide innocence
Oh fol ... et cetera
Cependant que s'avance
Le jour ... et cetera
Oh iro, oh iro
Oh ironie de nos danses
Oh iro, oh iro
Oh ironie de nos choix




free music



free music

Voir les commentaires

Rédigé par Luciamel

Publié dans #Poésies - musiques

Repost 0

Publié le 26 Mars 2008

Presque rien sur Youtube, de même sur Dailymotion, les paroles de ses chansons ont été retirées du Net à la demande de sa maison de production, pour préserver ses droits d'auteur... Il est libre Gérard...



Voir les commentaires

Rédigé par Luciamel

Publié dans #Poésies - musiques

Repost 0

Publié le 26 Mars 2008


Patti-20Smith-20--20Leibovitz-740049.jpg



En ce moment elle expose à la Fondation Cartier

J'aime l'écouter... à quelques années d'écart... because the night belongs to lovers, because the night belongs to us... Patti Smith






Voir les commentaires

Rédigé par Luciamel

Publié dans #Poésies - musiques

Repost 0

Publié le 26 Mars 2008

Face à l'enthousiasme général... wouah!!! un article sur Noam Chomsky... sur les médias et la fabrication du consentement (et les liens sur l'intégralité d'un documentaire exceptionnel démontrant comment le principe de liberté de parole est baffoué en démocratie...), j'ai décidé de vous en remettre une couche : Qui est Noam Chomsky ?

Je l'ai croisé (pas lui... hein ? ses textes...) en année de D.E.A. (aujourd'hui on dit Master), j'ai lu, et me suis passionnée, pour sa discussion avec Dell Hymes... sur la définition de l'objet de la linguistique : "doit-on s'attacher à analyser le langage en tant que code (la langue) en dehors de son utilisation par les individus (la parole) ? (ce sera la position défendue par N. Chomsky, qui déconnectera sa recherche de l'idée même de communication) ; doit-on, plutôt, étudier l'utilisation ordinaire que les sujets parlants font d'une langue ?" (je cite mon mémoire de D.E.A.). Et aujourd'hui encore la polémique perdure... en effet deux écoles se font face (c'est toujours la même histoire, celle de l'oeuf et de la poule...) : sa grammaire générative transformationnelle pose qu'il y a une grammaire universelle (comme une pensée de base), des structures universelles, face à une linguistique qui dirait que tout ça (le langage) n'est qu'apprentissage et conditionnement (des ordinateurs aujourd'hui pourraient créer du langage). C'est l'inné et l'acquis. Bref, cet homme est un génie.

Mais, Chomsky, pour moi, c'est aussi... et avant tout ? le militant, le socialiste "libertaire" américain, engagé contre la guerre du Viêt Nam, c'est celui qui s'oppose au soutien des Etats-Unis à Israël contre les Palestiniens, celui qui a dénoncé le pouvoir et la manipulation des médias, celui qui s'est exprimé sur les attentats du 11 septembre, celui qui contribue régulièrement au Monde diplomatique, celui qui s'est fait huer, et "ostraciser", en France pour sa défense à la liberté d'expression de Faurisson, celui qui a un site officiel que voici que voilà : Noam Chomsky.

Et, pour mieux vous le faire connaître, voici le premier extrait (le plus intéressant peut-être) du documentaire, Les médias et les illusions nécessaires - la fabrication du consentement :

Voir les commentaires

Rédigé par Luciamel

Publié dans #Politique - société

Repost 0

Publié le 25 Mars 2008

N1GE02A_20080211_px_470__w_ouestfrance_-copie-2.jpgIl y a quelques années, en France, personne ne parlait du Timor oriental, personne mis à part Danielle Mitterrand et  Paul Moreira sur Canal +, ce n'était pas à la mode... en ce temps-là...  Les journaux, de droite et de gauche... n'avaient que peu à faire de ce petit pays, perdu près de la lointaine Indonésie sous la coupe du dictateur Suharto, cette ancienne colonie portugaise où depuis un quart de siècle tout un peuple se faisait trucider sous les yeux, complaisamment, clos de la communauté internationale. 

 

Xanana Gusmao, le Premier ministre (à gauche) et José Ramos Horta, le chef de l'État timorais (photographiés ici en août 2007), ont été victimes d'une attaque rebelle. Le second a été grièvement blessé. : AFP, le 12 fév. 2008


Ils se sont fait massacrer au vu et au su du monde entier... sans que presqu'aucune ligne ne soit publiée dans notre pays de liberté de parole... de liberté d'expression... de liberté de pensée, de liberté de la presse, dit-on...

Pourquoi ? quels censeurs nous ont empêchés de nous exprimer ? L'Indonésie, à cette époque-là, ne s'était pas encore débarrassée de son dictateur, Suharto, et les Etats-Unis, l'Australie, la France, y avaient de très gros intérêts économiques... Alors, on a fermé les yeux, l'encre de nos stylos s'est asséchée d'elle-même, car nos journaux sont financés par nos multinationales implantées sur ces terres d'inhumanité... Pas besoin de leur interdire de parler, aux journalistes, ils le font d'eux-mêmes... ils l'ont fait pendant 25 ans... et 200 000 Timorais sont morts de par la complicité du monde occidental avec la dictature de Djakarta.

Puis, un jour, en 1998, Suharto est tombé, parce que les Etats-Unis, l'Australie y avaient finalement vu leur intérêt, aussi, peu avant, en 1996, on avait décidé d'attribuer le prix Nobel de la Paix aux opposants timorais... José-Ramos Horta et à l'Evêque Belo.  On a libéré Xanana Gusmao (lui resté dans les geôles indonésiennes de 1992 à 1999, dans l'indifférence totale de la communauté internationale) lui l'opposant de la première heure, lors de l'invasion du Timor oriental par l'Indonésie, le 7 décembre 1975, lui qui est devenu son premier Président en 2002. C'est alors que ce petit pays est devenu une cause à la mode...

Pendant près de 30 ans, personne dans nos pays de liberté, personne n'a rien dit... ou, presque personne... les grands médias se sont tus de concert. Quelques voix se sont élevées, pourtant. Parmi elles : Paul Moreira, Danielle Mitterrand et sa Fondation, le Dalaï Lama qui avait pris fait et cause pour le Timor (il comparait la situation de son peuple à celle des Timorais massacrés dans l'indifférence des nations), et surtout... celui qui pour moi toujours représentera la clairvoyance dans ces brumes médiatiques : Noam Chomsky. 

Dans Les médias et les illusions nécessaires, documentaire de 1993, il dénonce inlassablement et de façon implacable, ce système qui nous rend aveugles, complices, croyant que nous sommes libres et bien informés : "nos illusions nécessaires"... L'illusion de la liberté de la presse... l'illusion de se croire informé de tout... Il y déplorait, déjà, cette grande dissimulation aux yeux du monde : celle du massacre du peuple timorais...

Aujourd'hui Lhassa (Alexandra David Néel, toi qui fus la première femme occidentale à y pénétrer, je songe à toi... et je renvoie à l'article de Philiberte...) je te dis :

Lhassa brisée ! Lhassa martyrisée ! Lhassa libérée !

Maintenant, si vous avez un peu de temps... deux extraits du documentaire de Chomsky  (l'intégralité se trouve tout en bas sous forme de liens) :









Part. 1/9: http://www.dailymotion.com/video/x2fv3m_chomsky-manufacturing-consent
Part. 2/9:
http://www.dailymotion.com/video/x2fwsi_chomskymanufacturing-consent
Part. 3/9:
http://www.dailymotion.com/video/x2g7zr_chomsky-manufacturing-consent
Part. 4/9:
http://www.dailymotion.com/video/x2gp8t_chomsky-manufacturing-consent
Part. 5/9:
http://www.dailymotion.com/video/x2gqhi_chomsky-manufacturing-consent
Part. 6/9:
http://www.dailymotion.com/video/x2gypw_chomsky-manufacturing-consent
Part. 7/9:
http://www.dailymotion.com/video/x2gzv8_chomsky-manufacturing-consent
Part. 8/9:
http://www.dailymotion.com/video/x2h19x_chomsky-manufacturing-consent
Part. 9/9:
http://www.dailymotion.com/video/x2h2ex_chomsky-manufacturing-consent

Voir les commentaires

Rédigé par Luciamel

Publié dans #Politique - société

Repost 0

Publié le 24 Mars 2008


free music




J'en ai rêvé il y a deux nuits. Le rayon vert. Je le voyais se propager sur l'océan, et je disais, dans mon rêve, l'extraordinaire de le voir...

Qu'est-ce donc ? "L'existence de ce phénomène de rayon vert (lueur de couleur émeraude lorsque le soleil disparaît juste sur la mer) est attestée par plusieurs témoignages, mais semble ne se produire que dans des conditions de température et d'hygrométrie déterminées, ce qui rend l'observation du phénomène rare en pratique, et parfois contestée. L'idée contenue dans le roman selon laquelle il serait possible de prévoir où et quand observer le rayon vert reste cependant une licence d'auteur." (Wikipédia)

Ca renvoie au roman de Jules Verne de 1882, et au film de Rohmer de 1986.






Voir les commentaires

Rédigé par Luciamel

Publié dans #arts - livres - films -spectacles

Repost 0