Sapristi! c'est samedi.

Publié le 23 Février 2008

Le voilà donc ce fameux jour de Saturne... Et ne vous attendez pas aux Saturnales romaines (qui lui étaient pourtant consacrées et célébraient au début de l'hiver, en une sorte de "carnaval", l'inversion des rôles sociaux, la liberté, la licence, la ripaille...), non, car ce Dieu-là, Saturne, n'est pas un rigolo. 

Après la douce Vénus et son goût des arts,  son harmonie,  son plaisir des sens... c'est au tour du vieillard, l'Ermite du Tarot de Marseille, de nous parler de rigueur, et de limiter nos débordements. L'ascèse commence, le recueillement, le silence; c'est l'oeuvre au noir des alchimistes, cf. la gravure Melancolia (1514) de Dürer qui l'illustre très précisément. 

Si le "sabado" portugais, dérive sans nul doute du seul "chabbat" juif, le "samedi" français, porte quant à lui, en plus, la marque du dieu Saturne romain (comme le "saturday" anglais encore plus explicitement), complétant ainsi la trace mythologique, et probablement astrologique, sur le cours de nos jours (Lune, Mars, Mercure, Vénus, Saturne, et Soleil).

C'est le jour où nous distinguons bien nos cheveux blancs, c'est le jour où nous faisons nos comptes, c'est le jour où nous prenons conscience, après une pléthore de photos et de clips insérés dans notre blog, que... tout cela est certainement réglementé (Saturne, Saturne!!!), et strictement limité. C'est le jour où nous allons voir pour en avoir confirmation, c'est le jour où nous comprenons : "je garantis que mes photos sont libres de droits". C'est le jour où nous perdons notre innocence.

Non, le samedi n'est pas jour à danser !

Alors, jusqu'à plus ample information sur les risques réels encourus, et avant de probablement me résoudre à éliminer de mes articles toute trace visuelle et sonore pouvant donner lieu à poursuites... il n'y aura aucun fado aujourd'hui, ni photo, ni vidéo... Seule l'ossature demeure : l'écrit.

Rédigé par Luciamel

Publié dans #Spiritualités - astro

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

luciamel 23/02/2008 19:18

:-))))) j'adore ton approche des "non-problèmes", je viens de relire ton article, c'est top! j'espère que demain dimanche, j'y verrai plus clair (normalement oui, puisque c'est le jour du Soleil...), moi je serais plutôt du genre à en voir des problèmes, même là où il n'y en a pas... un peu comme mon banquier... lui, son genre c'est de chercher à m'en créer des problèmes... Aujourd'hui dans ma boîte aux lettres : le courrier du "samedi" (méchant Saturne, va!), celui de la banque m'annonçant "sauf erreur ou omission votre compte laisse apparaître sur nos livres un solde débiteur de ..." J'ai bien envie, moi, de leur dire lundi (parce que c'est le jour de la Lune !) que tout ça, finalement, c'est un "non-problème"... et de leur recommander la lecture de ton billet.

verovero7 23/02/2008 17:52

rolalaaaa...
j'ai lu juste le début de toute cette histoire de "droit", mais je préfère pas trop m'y intéresser (toujours tu vois dans l'optique de pas trop réfléchir :))
bof, tu sais, tout ça c'est un non-problème.