"Bonjour"

Publié le 23 Avril 2008


Tous les jours je passe près d'elle, assise sur le trottoir, son petit carton à côté d'elle, ADIEZ MOI, qu'un passant (?) attentionné a dû lui corriger : AIDIEZ MOI. Elle dit "bonjour", en les regardant, à tous ceux qui la croisent quotidiennement devant cette antenne de la médecine du travail. Oui, je sais c'est une technique de communication, car à force un lien se crée avec ceux qu'elle contacte ainsi, le salut amenant une sympathie, une empathie, propice à la générosité. Parfois un homme (son homme ?) la remplace, l'après-midi souvent, mais avec lui ce n'est pas pareil, il ne dit rien...

J'ai souvent détourné la tête, été agacée même, de savoir à l'avance que j'allais entendre ce "bonjour", et avoir ce regard posé sur moi. Jusqu'au jour où j'ai été précédée par un homme d'âge mûr, très bien habillé, genre homme d'affaires affairé, qui s'approchant d'elle a mis la main à sa poche pour sortir la pièce qu'il avait déjà préparée et la déposer dans sa main à elle avec une assurance chaleureuse. La mendiante en l'apercevant avait eu au visage une expression d'une si grande et sincère joie, que j'ai compris le don qu'elle faisait à l'homme... le rôle de tous ces mendiants dans nos mondes sclérosés. Elle offrait au nanti, au quidam, la possibilité de se voir dans le miroir de ses yeux à elle, de voir cette lumière, cette joie, qui est celle d'être reconnu comme humain par un autre être humain. Oui, il s'agit bien de fraternité. J'ai ensuite discerné qu'elle avait ses habitués, ceux qui peu à peu avaient été charmés... touchés par sa persévérance à les regarder exister...

Aujourd'hui, pour la première fois, j'ai tourné mon visage vers elle, j'ai esquissé un sourire un peu niais je crois, et j'ai pressé le pas...

La rencontre était là quoi qu'il en soit.

J'ai perçu alors (sous forme d'image intérieure) la proximité de la démarche (symbolique, sociale) de cette femme et de celles d'Amma, ou de Mère Meera... J'en entends qui vont hurler... comment comparer quelqu'un qui fait la manche, qui est dans un réseau de bohémiens, sans doute... à ces éveillées ?

J'ai plusieurs fois été à des darshans de Mère Meera (pour en savoir plus : il y a ce site), j'ai expérimenté à cette occasion quelque chose d'unique, qui est à mille lieues de mon contact quotidien avec la bohémienne. Toutefois, c'est l'image d'Amma, accueillant dans ses bras les humains, ou de Mère Meera, regardant mon âme dans mes yeux... qui a surgi près de cette inconnue.

J'en entends d'autres hurler tout autant... franchement tout cela est de l'idôlatrie, c'est bien la mendiante la plus sincère des trois...

Nous avons tous nos croyances... et puis à certains moments nous voyons par transparence quelque chose surgir au-delà des apparences, une fulgurance nous ouvre des portes... et nous laisse voir une autre réalité. Ma mendiante a été en quelque sorte une clé...


Rédigé par Luciamel

Publié dans #métro - voyages

Repost 0
Commenter cet article

luciamel 24/04/2008 10:57

Bonjour Tini, Bonjour Milla... je vous explique : j'ai enlevé la photo de Mère Meera mais vous pouvez aller sur son site officiel (je mets les liens), ça me gênait de "l'exposer"... oui, Milla, je crois qu'Amma c'est un peu décourageant parce qu'il y a vraiment beaucoup, beaucoup de monde (cf la vidéo), Mère Meera revient sans doute à Paris cette année (tu peux aller voir sur son site). Merci pour vos sourires à la "mendiante" que je suis :-)))

Tini 24/04/2008 05:37

Ouups: Le "t" s'est perdu dans l'univers du net. Peut-être une signe pour embrasser et dire bonjour à tout le monde qui passe par ton blog.

Tini 24/04/2008 05:13

@ Lucia: Oui, je trouve excuse que voir les chose si clair, de ne pas se laisser éblouir faut de la sagesse. Ton article me fait penser aux "free hugs"....Je 'embrasse bien fort et bonjour

milla 24/04/2008 02:03

Amma...
J'ai une très bonne amie qui va la voir chaque fois qu'elle passe à Paris, et qui m'a souvent proposé de venir. Peut être un jour.

luciamel 23/04/2008 23:32

@Tini : je suis sage ??? oui, c'est la femme près de l'école, à côté de la Place Clichy...

luciamel 23/04/2008 23:28

@Grégory : oui, je savais...

Tini 23/04/2008 21:27

Trés bon article. Comment peux-tu être cent ans plus sage que moi avec cette toute petite avance? Je pense de la connaitre, cette femme......Sa place est pas loin de l'école n'est pas......

ctoileblog 23/04/2008 20:58

Amma, ou Mère Meera... éveillées ??????? ah ah c'est bien la mendiante la plus sincère des trois.

je suis prévisible ? haaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaan