Le présent ne dure qu'un instant...

Publié le 25 Mai 2008

mais il est la porte de l'éternité... celui qui sait entrevoir le présent, celui-là se délivre du temps...



"Sois attentive ! Le semeur sème le grain. Tu es "celle qui aide". Tu ne peux pas couper le grain en deux. Enfouis-le profondément, il va pousser en se multipliant, et alors tu pourras le partager ! Mais enfouis le grain profondément... profondément dans le sol, et que la terre se referme sur lui longtemps... longtemps... A peine attends-tu pour le distribuer, c'est là ton erreur. Sois patiente comme la terrre, d'où tu es prise et tu vas porter de nombreux fruits."
(Dialogues avec l'ange, recueillis par Gitta Mallasz)



 
       un de mes instants d'éternité...







Charlélie Couture - Juste un instant


Rédigé par Luciamel

Publié dans #Poésies - musiques

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

luciamel 26/05/2008 00:21

@Béa : je vais te la faire très : je m'y crois... "entrevoir le présent" et être délivré(e) du temps... mais c'est ce que je vis depuis longtemps à... certains instants... Toi aussi t'es ma super meilleure copine ! :-)

Bea 25/05/2008 23:41

celui-là qui sait entrevoir le présent, celui-là est en dehors du temps, où tu l'as trouvée celle-là ? Des semaines de discussions en une phrase... C'est ce que je voulais dire, tu le sais bien. Je t'embrasse B

Bea 25/05/2008 23:28

Merci, Merci, Merci...Et Le temps c'est de l'argent , l'instant aussi, l'amour aussi, j'en ai plein pour toi, chou. (Ne vous faites pas d'idée, Lucia c'est ma meilleure copine, je vous en souhaite à tous de comme ça )

luciamel 25/05/2008 23:11

@Tini : arrêter le temps... ouvrir le temps plutôt...

Tini 25/05/2008 14:55

Aujourd'hui, si je pouvais je voudrai arrêter le temps. Juste pour quelques heures. Mais quand je pense que le temps peut être douleureusement long pour ceux qui suffrent je suis heureus de ne pas être capable....

Ici, je ne peux pas écouter, et je suis si curieuse pour juste un instant. Bon dimanche, Lucia, bon dimanche Béa, bisous...