La palme de la naïveté...

Publié le 25 Mai 2008

c'est moi qui l'ai gagnée ! Tout avait bien commencé, l'après-midi presque ensoleillée, dans ce lieu d'un autre temps, l'hippodrome d'Auteuil, à chaque course nous gagnions (on jouait en collectif), d'abord 11 euros, remis en jeu immédiatement, plus que 5, rejoués, 6 euros récupérés... avec Princesse d'Anjou quand même !











Et puis on s'en est retournés dans nos pénates... A l'approche du métro toutefois, les enfants furent attirés par des bonimenteurs, ceux qui vous font le coup du "elle est où la carte ? vous misez et je double les gains". Bon, là ce n'était pas une carte, c'était une petite plaque en caoutchouc, sous laquelle (celle qui était gagnante) il y avait un cercle blanc... Non, les enfants, on ne s'arrête pas, il est tard déjà... Allez, venez... Je m'approche, je regarde... euh... mais ça a l'air facile, je la repère presque à chaque fois la plaque gagnante... Non, c'est pas vrai... Bon, allez j'essaie ! C'est là ! oui, combien vous misez ? 5 euros... Ah, non, le minimum c'est 20 euros. Ah... ben, non alors. Regarde, il y a des enfants, fais 5 euros pour les enfants. Non, le minimum c'est 20 euros. Ben, 10 euros alors, pour les enfants. Non, non, on mise et moi je double. Les enfants derrière moi : elle est là, regarde, c'est celle-là la gagnante, moi, bon, allez je parie 20 euros...

La chute fut rude. Pour nous trois. 20 euros de perdus... On s'est engoufrés dans le métro... après une si belle après-midi. Moi... la tête basse, comment avais-je pu être aussi nulle ???

Ils voient mon air accablé. Clara me dit : "C'est vraiment dur, je ne sais pas pourquoi mais ça me fait comme un étranglement dans l'estomac".  Lucas ajoute : "Ce sont des voleurs, j'ai bien vu qu'ils trichaient, la plaque on l'avait bien repérée, il faudrait les faire arrêter, appeler la police."

Oui, oui, ce sont des bonimenteurs, des tricheurs... vous les enfants vous pouviez vous laisser prendre, mais moi je suis la grande personne... c'était à moi d'être responsable... Non, on ne peut pas appeler la police. Oui, c'était les 20 euros que j'avais pour m'acheter ma carte orange de la semaine... Ma banquière m'a menacée de me "mettre en prison"... si je dépassais mon découvert autorisé, et déjà je l'ai dépassé (de 100 euros, un chèque d'octobre... qui a été déposé fin avril...), elle va sûrement sévir. Déjà que la dernière fois (il y a un mois) elle m'avait bien fait la leçon : "vous saviez pourtant, vous vous étiez engagée il y a un an à ne pas dépasser votre découvert autorisé ! combien de fois faudra-t-il vous le dire ? vous savez que je pourrais rejeter les chèques ? vous retirer votre carte bleue ?". Alors, cette fois-ci je m'étais tenue à carreau. Mais voilà... il y a eu ce malencontreux chèque de 100 euros oublié...

J'ai dit à Lucas : "Ben, c'est pas grave, j'irai au boulot à pied, pour une semaine". Lui, inquiet : "Au bureau à pied ?". Ben oui... Alors, Lucas, il a tout retourné son porte-monnaie, les gains de l'après-midi (2 euros chacun), ses petites économies... Il me l'a tendu son porte-monnaie : "tiens, c'est pour toi". Non, laisse, c'est pas grave. Puis il l'a repris, a compté ses sous... puis fièrement a annoncé : "j'ai 9 euros !". C'est super... ai-je dit. Il a insisté. Tiens, c'est pour toi. Tu sais Lucas, ce qu'on va faire ? Quoi ? et ben, je t'emprunte 7 euros, avec les 9 qui me restent, ça fait 16, et comme ça je me paie la carte orange de la semaine. Je te rends les 7 euros en fin de semaine, quand j'aurai eu mon salaire. Soudain, les regards se sont illuminés. Ouf ! une de sauvée.

Après on a rigolé. Ben, vous voyez les enfants, c'était une bonne leçon ! pour nous trois... Vous savez maintenant qu'il ne faut surtout pas les écouter les bonimenteurs...

En changeant à Michel-Ange Molitor, Lucas m'a demandé : "Tu viens manger à la maison ce soir ?"
- non
- tu manges où, au resto ?
- non, je rentre chez moi, je mange chez moi
- tu manges quoi ?
- peut-être un steack haché avec quelque chose...
- ah... c'est bien un steack haché
- oui, c'est bien.




la chanson du dimanche de Cannes... du festival...





Lucas et Clara à Auteuil

Rédigé par Luciamel

Publié dans #métro - voyages

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

luciamel 31/05/2008 12:30

@Sandrine : euh... sinon... c'est quoi "monter l'ex" ? je suis très très naïve...

luciamel 31/05/2008 12:28

Hello Sandrine ! ben, c'est là où je me rends compte que ça doit pas être facile tous les jours d'être parent... moi, ça ne m'arrive que de temps en temps... alors... je suis plus maladroite...

sandrine 31/05/2008 12:01

pas facile de monter l'ex à ses enfants et alors? ils en tirent une leçon qd même, personne n'est infaillble

Béa 30/05/2008 23:13

Michel-ANGE Molitor +2 petits anges+celui sur qui tu veilles, ça fait 3 , plus toi qui veilles sur moi, ça fait 4.

luciamel 29/05/2008 19:46

@Véro : euh... pardon... j'avais pas bien vu ton com'... hein ?????? on était dans le même métro ? ben oui, nous on a changé à Michel-Ange Molitor, pour la 9... il devait être 18h ou 18h30... j'étais accompagnée de deux petits anges... et toi ?

luciamel 27/05/2008 16:58

@May : deux ! steacks hachés, na... Depuis j'ai eu une conversation avec ma banquière... évidemment elle a remis ça : "et vous en avez beaucoup des chèques... "oubliés" ?", et nanani et nananère... Oui, ces enfants m'ont profondément touchée...

@Béa : les enfants des autres, sont un peu les nôtres... tu as raison, c'est d'amour dont il est question. Merci pour ton amitié.

Bea 27/05/2008 09:32

Ben, moi je crois que c'est pas le fait que ce soit les nôtres ou pas, ces enfants se sentent aimés et donc ils aiment et protègent. Sûr que ces enfants sont très chouettes, nôtre ou pas . Etre ou ne pas être, en avoir ou pas ...C'est l'affection qui compte , à mon avis. Amicalement. B

May Nat 27/05/2008 02:46

mooulalaa, les noeuds au bide que ça m'a fait de lire ça, la laaa.
benhiyon!
c'est beau skeu c'est beau, les enfants qui sont les nôtres - baaawoui, si c'était pas les nôtres, ils feraient pas pareil, tout martel en tête et tout, tout ça pour nous.

t'as mangé quoi, après ça ?

luciamel 27/05/2008 00:49

@Tini : tout s'est arrangé, sauf que la gestionnaire de mon compte bancaire m'a encore fait la morale... tu es adorable... J'espère te voir bientôt...

verovero7 26/05/2008 21:55

et à molitor t'as pris la 9, il était quelle heure ? on était dans le même métro ??