Les plaisirs sereins

Publié le 3 Juin 2008

Il est des instants apaisés. Il est des répits dans la frénésie du temps. Il est, pour nous tous, de rares trouées dans l'absurdité (l'obscurité) de nos vies... C'est le mot de l'enfant, C. (12 ans) à qui je demandais si ça la gênait que je mette une photo d'elle sur mon blog : "Mais non, vas-y, attends, j'ai plusieurs copines qui ont des blogs, et elles ont publié des tas de photos de moi". Je vous l'accorde, le côté merveilleux... le "temps suspends ton vol" a dépassé le romantisme... pour arriver directement au post-réalisme (le "virtuelisme").

On m'a dit que j'avais un "coeur d'artichaut", au départ ça veut dire quelqu'un de volage, quelqu'un qui tombe amoureux tous les quatre matins... et les feuilles de l'artichaut représentent son coeur qui est distribué aux quatre vents. On a convenu, que pour moi ça avait une autre signification.... ben, oui... je ne suis pas volage, pas un papillon qui vole de coeur en coeur, non pour moi ça signifie qu'au centre il y a un coeur... auquel on arrive irrémédiablement... Oui, j'en suis assez d'accord... c'était plutôt flattteur.

Mais, de tous ces moments de douceur, où l'on vous accueille, vous dit des choses gentilles... il en est un où j'étais seule et où j'ai ressenti cette bienveillance à mon égard, cette envie de me redonner espoir, cette tendresse tout simplement.

Samedi dernier, comme tous les samedis, j'ai fait mes courses, j'étais un peu dégagée : début de mois, je pouvais dépenser... alors j'ai rempli mon caddie... et à la caisse on m'a offert un cadeau, en remerciement de mes achats. Le bouquet était là, la surprise, le baume, la gourmandise, le plaisir à  l'état brut.

Non, aucune invitation à une soirée, à un salon, à une réduction de prix... non, c'était là tout bête... quelques échantillons d'un masque.

Mais quel masque ! je vous en dis le nom : "Masque chocolat, une beauté gourmande à croquer". Déjà, vous êtes intrigué(e) : serait-ce, ce que j'imagine ? comment cela se peut-il ? Et bien je vous en copie le descriptif commercial : "Ce masque de beauté à l'odeur d'un fondant au chocolat ne demande que 5 minutes de pose pour un résultat garanti. Ce plaisir gourmand favorise la restructuration de la peau, tout en lui apportant souplesse et douceur. A consommer sans modération..."

Et après essai, je peux vous dire qu'il tient ses promesses. J'en eus l'odeur, la texture, la couleur, sur ma peau, la douceur... et le bienfait.

Pourquoi ne peut-on passer sa vie avec un masque de beauté au chocolat ?

Pour le savoir, allez ici ou là :





Rédigé par Luciamel

Publié dans #Joie

Repost 0
Commenter cet article