Regardons le ciel

Publié le 8 Juin 2008

 

                                                   Lune Vénus Mars


Le 6 juin c'était l'anniversaire de Bjorn Borg, le 3 juin celui de Rafael Nadal (l'un a fêté ses 52 ans, l'autre ses 22...), Borg est donc Gémeaux, ascendant Verseau, avec une Lune en Taureau (c'est un singe de feu !), Rafael... ascendant de feu sûrement... "dragon" ou quelque chose d'approchant.

C'était "sa fête" aussi à Federer en ce 8 juin... le ciel ne lui était pas propice, penchons-nous donc sur son thème de naissance (enfin, juste son signe) : 8 août 81, ben... les Chinois aussi avaient cru au départ que le 8/08/08 ça allait leur porter chance, que l'année 8 serait la bonne (leur chiffre fétiche), depuis quelque temps ils déchantent, et se disent qu'ils font face à une année de misère... Federer est Lion... feu, c'est sûr, mais voyons voir ce qui se trame pour lui dans le ciel... et sur terre.

Oh, la la... le "pas bel amas" en Lion en ce moment, Mars pour commencer, ça c'est trop guerrier pour des Lions hyper-civilisés... avec la Lune en conjonction, ça les rend désordonnés et confus. Avec Neptune en face (en Verseau) et le Noeud Nord, comment vouliez-vous qu'il se concentre le pauvre Roger... il n'était que fébrilité, impatience, et confusion... (à cause de l'opposition Lune/Neptune...). Pourtant c'est bien vers ce Noeud Nord qu'il doit aller, se distancier de trop d'émotivité (les femmes peut-être, sa féminité, sa mère...) et la sublimer dans quelque chose de religieux ou d'approchant (je sais pas : qu'il devienne bouddhiste, ou se mette à la méditation transcendentale...), qu'il cherche le divin en lui.

Pour Nadal, c'était... l'amas (une conjonction de plusieurs planètes) gagnant, l'amas douceur : si, si... Vénus, Soleil, Mercure, trigone Neptune/Lune, c'était la sensibilité, l'art, l'inspiration, et la vivacité; son discours à la fin pour consoler son adversaire, en est l'illustration : l'émotion, voire l'émotivité, assumée par le masculin. Sa force, comment un Gémeaux peut-il être aussi offensif ? aussi guerrier ? je n'ai pas son thème natal, mais ce que je vois dans le ciel d'aujourd'hui c'est le très beau sextile de Soleil/Vénus/Mercure (le mental était là aussi) à Mars et à la Lune... Son Soleil natal était dans l'union du masculin au féminin : sensibilité, force, intelligence, générosité et détermination, combat... pouvaient s'assembler et se pacifier. Pour cette raison, il a gagné : il était unifié.


Rédigé par Luciamel

Publié dans #Spiritualités - astro

Repost 0
Commenter cet article

luciamel 10/06/2008 17:46

@May : mais c'est une période du tonnerre pour toi (vu que t'es Verseau ce n'est pas étonnant, oui c'est Uranus, la foudre, le maître du Verseau) : ce que j'ai dit de Nadal (Soleil, Vénus, Mercure, trigone à Neptune) c'est tout aussi valable pour toi, car c'est sur ta Lune de naissance en Gémeaux, trigone à ton Soleil... à fond dans l'inspiration, la création... c'est vraiment le moment. Il n'y a que Mars (en Lion) qui s'oppose à tout ça (le Soleil, Neptune), et Uranus qui réveille l'opposition Mars (en Poissons)-Pluton de naissance... Je dirai attention à ce qui pourrait être auto-destructeur (ou destructeur). Tout ça étant forcément très général et réducteur, vu que je l'ai fait en 5 minutes, et que je n'ai pas ton ascendant, ni la position des maisons, et ne peut te dire vraiment quels domaines de ta vie sont concernés... ;-)))

May Nat 10/06/2008 11:02

moulllaaah, tu m'as l'air sacrément armée pour affronter la guerre des étoiles, toi!

bon, je dirai rien à titi (tiniak le niak), c'est promis : il a horreur des "arts divinatoires". même pas en série TV, c'est dire!

alors bon, moi c'est pas pareil. je veux bien y prêter l'oreille...

chui née un 9 février '68 : rien d'grave à ça, dottoressa ?

M1 09/06/2008 20:46

bea, j'ai rien dit :))))))))))))

luciamel, tu vas adorer les italiens alors! bon "matach" :)

luciamel 09/06/2008 19:13

@Béa : oui, ce jour-là la chance était avec moi... mais tu sais qu'il ne faut pas trop s'y fier et qu'elle peut très vite tourner. Chaque bonheur se paie, le bonheur étant de ne plus rien attendre du bonheur... heu... on n'a pas déjà parlé de ça ? ;-))))

Béa 09/06/2008 18:54

N'oublies pas qu'à Auteuil la dernière fois ils ont tout fait pour se faire pardonner en te faisant gagner à tous les coups ! Ingrate. Bisous

luciamel 09/06/2008 18:42

@M1 : là, y a tout plein de joueurs qui vont nous faire un beau défilé de cuisses, fesses, pectoraux... à vrai dire, je trouve les Portugais très sexy (ah bon, ça ne t'étonne pas..?).

@Béa : je préfère les fesses de Nadal... mais tu sais que les chevaux et moi... ça a toujours été plus épique (combien de chutes, de mises en danger...) qu'hippique.

Béa 09/06/2008 15:58

M1 Franchement, je m'en contrefiche des fesses de Nadal, y'a que les fesses des chevaux qui m'émeuvent. Et ne va pas te faire des idées, hein !

M1 09/06/2008 14:26

luciamel, merci pour ta réponse, j'aurais parié que tu allais rebondir sur mon comment, mais pas d'une manière aussi simple que subtile!
bea kiffe les fesses de Nadal, tout comme toi :D

luciamel 08/06/2008 21:12

erreur, le précédent comm' c'était pour Béa...

luciamel 08/06/2008 20:42

@M1 : j'aime chez Rafael Nadal le troublant mélange de douceur (le regard, les mots, la précision, la rondeur du visage, des fesses...) et de force (concentrée, projetée, libérée).