Dieu, mais que Marianne était jolie

Publié le 16 Juin 2008

en chantant à pleine voix : "ça ira, ça ira... toute la vie" (Michel Delpech)


                                                                     Grenoble


C'est la deuxième fois qu'elle s'immisce dans mon quotidien... Il y a deux semaines déjà, sur la ligne 2, entre Stalingrad et Blanche, je l'avais remarquée... Elle, femme noire, bien habillée, la trentaine, plutôt "employée de bureau", soudain, dans la rame bondée, à 9h15, la voilà qui se met à sussurrer :

"Bonjour à tous ! Que la grâce de notre Seigneur Jésus Christ soit avec vous tous. Gloire à Jésus."

Et, comme la fois précédente, après avoir fait face à son public pour déclamer, à la fin de son "discours", elle se retourne vers le quai du métro, le visage fermé, attend l'ouverture des portes et descend. Cette fois-ci j'ai eu le temps de sortir le carnet et de noter les mots exacts... Bon, j'étais un peu concentrée sur autre chose, un roman que je viens juste de commencer (oh, la la... il fait chaud sous les tropiques...) et dont je vous copie les premières lignes :

"L'amour n'est pas le ciment le plus fort entre deux êtres. C'est le sexe. (...) Certes, il existe des êtres purement spirituels, comme existe le rhinocéros à une corne, mais ils sont rares et aisément identifiables. Pour le reste d'entre nous, le corps est le temple."  Tarun J. Tejpal, Loin de Chandigarh (The alchemy of desire, 2005).

Cette femme toute contrite dans sa clameur étouffée... n'a sûrement pas bien saisi que le corps est un temple... car elle fait, sans doute, partie des rhinocéros à une corne...

Le roman de Tarun J. Tejpal est hautement sensuel; j'en suis à la page 30 et il y en a 692, de quoi me tenir en haleine un certain temps (les trajets en métro pour aller au boulot ne vont pas avoir la même tiédeur... ils vont être plus épicés : "quoi ? déjà, la Place Clichy ? que le temps passe vite...").

Le récit d'un homme qui après 15 années d'amour très très passionné, physiquement, avec une femme (la sienne...) se réveille un matin sans plus aucun désir... Il y a même Mazarine Pingeot (c'est pour vous dire...) qui s'est fendue d'un commentaire en quatrième de couverture.

Je continue ma lecture... et vous tiens au courant de la suite.



African Queen


Rédigé par Luciamel

Publié dans #métro - voyages

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

luciamel 17/06/2008 22:15

@Béa : oui, African Queen, Humphrey Bogart et Katharine Hepburn, me font rêver... leur liberté de ton, de style, de physique... d'âge. Eux, sur un canapé ? oui, mais il me semble que leurs échanges sur canapé seraient plutôt animés... même sur le foot ils risquent de nous faire une tragi-comédie...

Parlons foot, parlons bien... ils sont en train de lamentablement se ramasser les Français... ça va pas faire plaisir à Lucas ça... va falloir le consoler demain soir... heureusement il lui reste son deuxième pays : le Portugal, et le champion du monde actuel : Ronaldo !!! ALLEZ LES ROUGE-VERT.... ALLEZ !!!!

Béa 17/06/2008 22:05

African Queen...C'est vrai que ça fait envie. Mais faut voir la suite, peut être quand ils seront sur leur canapé à regarder...le foot peut-être. :-)