Rien ne peut te faire taire

Publié le 8 Juillet 2008

Il y a du sang au Pakistan,
Il y a du sang au Liban,
Il y a du temps à tuer,
à Paris.

Bon sang,
Ca fait longtemps
que tu nous fait lan...
guir... à Paris.

J'ai des amis ici,
j'ai des ennemis... ici
Ils m'ennuient à me haïr
Je les vois me trahir, aussi.

Luce, lumière, clairière,
Rien ne peut me faire taire,
Tu me portes, tu es l'air
où je vole... loin de l'enfer, ici. 

Mes pleurs ne sont rien,
que les cahots du chemin,
je leur pardonne,
et je suis bien...

Plaise au ciel
que vous soyez à votre aise
et que vous me laissiez
exprimer mon malaise.

Je ne demande que la liberté
Celle de vous contredire,
Celle d'exister,
Seigneurs du "je" moi "je".

Oui, je suis un "je" comme vous,
Je m'en fous de tout,
je, je, je, je, je et pas vous...
La loi  est telle, qu'on est fou.

Alors, voguez, voguez,
sur vos voiliers,
vous êtes les rois, les
petits princes régniers.

Alors, soyez
vivez,
devenez,
prenez...

le temps,
de ne pas tuer.




Roger Tabra, sa poésie.

Rédigé par Luciamel

Publié dans #Poésies - musiques

Repost 0
Commenter cet article