Rose blanche

Publié le 3 Août 2008



Mon pays d'eau, la mer, non, pas la mer, l'océan... vivant, en moi... en nous, peuple de l'océan, qui l'avons parcouru, et grâce aux cartes et à la science des Arabes, que nous avons vaincu : Adamastor, le monstre, à jamais terrassé.

Que nous reste-t-il de tout cela ? Camoes et Les Lusiades, Pessoa et son Message, son Marin aussi. Il nous reste "à toujours" de nous porter au-delà des océans, quels qu'ils soient.

Nous peuple voyageur, nous peuple à l'âme qui affleure.

Il nous reste notre fado, notre fatum, notre conscience de l'impermanence. Et ça, jamais personne ne pourra nous le voler.

A chaque nouveau CD, de Mariza, de Dulce Pontes, ou de Cristina Branco... de Camané aussi... je me sens pousser des ailes, je m'envole sur leurs mélodies.

Là, c'est Mariza, son "Terra" ou plutôt "sa" Terra... un mélange de musiques : du flamenco, de la morna du Cap Vert, du jazz, et bien sûr du fado.

Mon pays d'eau.

Le clip a été tourné dans le palais de Sintra, près de Lisbonne.

Mariza, pour vous résumer sa bio, est née au Mozambique en 1976, a vécu dans la Mouraria, quartier de Lisbonne voué au fado... est-ce son père ou sa mère qui est portugais ? je ne sais. Son âme... en tout cas l'est totalement.

Voici donc un clip, extrait de son dernier album Terra, c'est le clip officiel pour Rosa branca :



http://fr.youtube.com/watch?v=ncfE_kU-vPI


De Rosa ao peito na roda                       Une rose à la poitrine, dans la ronde
Eu bailei com quem calhou                     J'ai dansé avec n'importe qui
Tantas voltas dei bailando                       Tant de tours j'ai fait en dansant
Que a rosa se desfolhou                         Que la rose s'est effeuillée

Quem tem, quem tem                             Qui a, qui a
Amor a seu jeito                                     Amour à son goût
Colha a rosa branca                                Qu'il cueille la rose blanche
Ponha a rosa ao peito                             Q'il porte rose à son cou*

Oh roseira, roseirinha                              Oh rosier, charmant rosier
Roseira do meu jardim                             Rosier de mon jardin
Se de rosas gostas tanto                         Si les roses tu aimes tant
Porque não gostas de mim?                     Pourquoi tu ne m'aimes pas ?

Quem tem, quem tem                             Qui a, qui a
Amor a seu jeito                                     Amour à son goût
Colha a rosa branca                                Qu'il cueille la rose blanche
Ponha a rosa ao peito                             Qu'il porte  rose à son cou.


* j'ai pris une liberté pour la traduction, ce n'est pas à son cou, mais à sa poitrine qu'il faudrait dire, mais pour la rime... cou était plus joli... pardon !

Rédigé par Luciamel

Publié dans #Portugal

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Émile 19/08/2011 22:37


Merci pour la traduction.


lucia mel 19/10/2009 20:43



@Sarah : les gens qui travaillent sur le clip, peut-être, cela représente-t-il la présence des Portugais autour du monde (l'Inde, l'Afrique, l'Amérique...) ? à un moment ça m'avait semblé
évident, là ça ne l'est plus... mystère et boule de gomme ;-))) Bienvenue à toi Sarah, et surtout n'hésite pas à me donner ton sentiment sur la question.



sarah 19/10/2009 17:54


que représente les personnes qui passe dans le couloir????


Tini 03/08/2008 23:15

Oui, Lucia parfois la vie est triste et cela est normal et nous laisse sentir et meriter mieux la joie, mais nous nous aimerions vivre dans le bonheur,meme si nous savons bien que le bonheur ne dure que des moments......

luciamel 03/08/2008 22:58

@Tini : pourquoi triste ? est-ce la ronde qui te semble triste ? l'amour qui s'enfuit... l'amour qu'on ne sait saisir ? mais... ce n'est que la vie...

Tini 03/08/2008 21:52

J adore les roses blanches- la chanson est si belle,pourtant si triste. J aime l´ame portugais