Nos bateaux ivres...

Publié le 4 Août 2008

Alors là... je suis sidérée, au sens de la "fascination" de Quignard (ouais, ce soir je vous enquiquine avec mon "pseudo-intellectualisme"... je ne m'en inquiète pas, on vous reproche toujours ce qu'on assume mal... et vous renvoie donc à son sublissime essai : Le sexe et l'effroi). En gros, et pour résumer, le fascinus étant le sexe de l'homme dressé, la femme sera "pétrifiée" aura ce regard fasciné et gêné... (attention ! je vous rassure, on se réfère à la Rome antique, c'est le "regard lattéral, effrayé, pudibond des femmes" de ce temps-là quand elles se trouvaient face au fascinus, aujourd'hui il en va, bien sûr, tout autrement). L'homme, quant à lui, sera comme le petit enfant qui "découvre le sexe féminin entouré de poils d'où il est sorti. L'exhibition de la vulva plonge celui qui voit dans la pétrification de l'érection. Tel est le mythe de Gorgô, de Méduse, de Baubô. Le Médusant répond au fascinant."

Pour résumer, encore, les femmes sont fascinées, les hommes médusés, les deux sidérés... (les unes face à fascinus, les autres face à Méduse).

Pour revenir... à mes moutons, je fus sidérée de lire qu'hier, quelqu'un est arrivé sur mon blog en tapant le mot clé : "over blog, femme mûre". Hein ? Kôa ??? C'est écrit où ? C'est quoi, d'abord, une femme mûre ?

Ca commence quand l'âge mûr ? l'état "mûr"... Oui, je sais, il y a un bouquin, que je n'ai pas lu, Eloge des femmes mûres... Et, pourquoi on n'a pas écrit un Eloge des hommes mûrs ??? à votre avis ?

Ca m'énerve, oui, c'est vrai, ces derniers temps je suis prompte à m'emporter...

En même temps, je trouve ça charmant... être à la recherche d'un blog de femme mûre, c'est gentil, non ? Ben ouais, il (?) ne veut pas aller sur le site d'une jeunette de... 25 ou 30 ans... il y en a à la pelle, et ça le lasse peut-être, mais, nouvelle tendance, il paraît que les quarantenaires, les cinquantenaires même, arrivent en trombe sur le Net... Ami(e)s trentenaires... accrochez-vous à la rampe, car nous débarquons. Vous savez, nous avons passé notre bac quand vous étiez encore à la maternelle... en quelque sorte, vous êtes les petits... nous sommes les grands, auxquels vous devez, quand même, un certain respect.

J'entends déjà vos quolibets : "oh, la la... la vieille schnock... elle sait pas être "dans le vent", ça se disait du temps de mes parents... dans le vent.

Je voudrais vous dire, que déjà à l'âge de 4 ans... j'avais un problème à être "in the mood"... toujours un peu à côté, toujours un peu décalée. C'est pas aujourd'hui que ça va changer.

Je voudrais remercier, avec attendrissement... sincère ! la personne qui est venue hier sur mon blog, cherchant une femme mûre... et trouvant une Lucia, un peu énervée... qu'il, ou elle, m'en excuse, déjà à l'âge de 4 ans j'étais comme ça.

Hier, j'ai inconsidérément exalté mes origines océanes... quelle prétention fut la mienne... Ce soir, pour tempérer ces propos par trop "nationalistes" et simplistes (populaires, émotionnels) aux yeux des esprits critiques qui sommeillent en chacun de nos cerveaux cartésiens, je propose d'écouter un pur produit, un mélange, de la révolution, de l'anarchie, de la poésie, de l'émotion... Léo Ferré, un homme d'âge... mûr...


Léo Ferré - la beauté - Baudelaire


Et puis en cadeau ultime... pour tous ceux qui sont en quête de la femme d'âge mûr, celle qui en fut le parfait emblème, celle qui osa chanter...



Dalida - Il venait d'avoir 18 ans

Rédigé par Luciamel

Publié dans #Poésies - musiques

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

luciamel 04/08/2008 23:27

@Tini : je n'oserai répondre à ta question : le mot "mûre" a-t-il une connotation négative ? je préfère la laisser ouverte... à chacun d'y réfléchir.Merci, tu es adorable pour "l'apparence d'une jeune fille". Je suis une petite fille de 4 ou 6 ans... qui continue à se révolter comme elle fuguait déjà à cet âge-là, préférant faire l'école buissonnière, et entraîner sa petite camarade Mila sur les collines à capturer des grillons, plutôt que d'aller écouter les discours de la maîtresse en récitation (pardon Tini, j'étais un peu rebelle à l'époque, avant de devenir une "bonne élève" en France : intégration oblige).

Tini 04/08/2008 23:10

Le mot " mure" a-t-il une connotation negative? Pour moi ca decrit plutot un etre humain qui connait la vie, qui montre une certain sagesse, intelligence etc.Et toi tu as les deux en meme temps, car tu as l´apparence d´une jeune fille....