L'océan de sagesse

Publié le 12 Août 2008

Peut-on, humainement parlant, être un océan de sagesse ? Je me réfère, bien entendu, au Dalaï Lama. On le qualifie ainsi : océan de sagesse et de compassion. Déjà, avec Mère Meera, je m'étais interrogée. Qu'est-elle cette figure divine incarnée, ou "parfaite"; est-elle encore humaine ? S'ils sont des demi-dieux, des saints, des anges, en quoi peuvent-ils nous aider, nous pauvres humains, tombés si bas ? Dans mes bassesses, mes petites mesquineries, mes pensées, mes pulsions, mon ombre... dans le mal qui vit en moi, comment pourrais-je me reconnaître dans cette immensité de bonté, de... bondieuserie... instituée ?

Moi, qui ai médité, des années (euh, euh...), qui ai ressenti au plus profond de moi une... autre dimension, pourquoi, aujourd'hui, me sens-je plus proche d'un clochard, d'un homme qui trébuche, qui insulte, qui désespère, que d'un "éveillé" ?

Non, je ne veux pas y aller dans vos monastères, et autres pagodes bouddhiques, où sont reçus les Carla Bruni-Sarkozy, les Richard Gere et autres célébrités (la divinité aurait-elle les mêmes valeurs que celles des puissants ? c'est-à-dire celle de l'argent ?). Je préfère rester auprès des manants, des proscrits, des non élus, de "celles" qui refusent de porter le voile, de s'enroler... de se plier.

Quelle que soit votre religion, je me place du côté des bannis, des persécutés, des mécréants, car toujours là se trouvera ma foi, celle qui s'échappe, qui s'en va à la recherche de sa propre vérité. J'écoute les prophètes et toujours je me méfie de leurs disciples. Pourtant, comment connaître leur voix, si on n'écoute celles de leurs apôtres ? C'est difficile, je sais.

Ah ! qui peut le plus, peut le moins... ou, mettons la barre très haut : un Dalaï Lama, un Jésus, une Mère Meera... et on aura... quoi ? on n'aura rien d'autre que nous ! humains. Et, depuis que l'humanité EST, on n'a rien eu de plus que l'humain : mi-ange, mi-démon. Alors, arrêtez de vouloir nous transformer. Nous sommes ce mélange détonant, n'essayez pas de nous enlever notre noirceur, sinon, comment se manifesterait la lumière ? Les trous noirs ont leur raison d'être, le monde pourrait-il se perpétuer sans eux ? Arrêtez de vouloir nous rendre divins ! Nous sommes là, peut-être, pour sauver Dieu lui-même (c'est la thèse de Jung, dans Réponse à Job).

Laissez la noirceur révéler la lumière (ou l'inverse).

Pour mes amis qui veulent de la légèreté... parce que ça suffit de se prendre la tête, je  propose :






Rédigé par Luciamel

Publié dans #Spiritualités - astro

Repost 0
Commenter cet article

Béatrice 15/08/2008 21:35

Du courage, c'est pas ça qui me manque, merci, du bonheur aussi, Dieu merci.

Tini 15/08/2008 18:22

Pour moi aussi, c'est difficile à comprendre, mais rigolo. L'histoire avec Adam et la pomme par exemple:))))))Il y a peut-être autre chose à prendre serieuse tout d'abord. Les valeurs les plus précieuses sont ici à terre, le ciel après. Courage Béa...... (pardonne-moi, mais je ne peux pas te parler autrement qu'ici. Et je me tais maintenant)

Bea 15/08/2008 09:59

Rien compris mais ressens profonde lassitude / Te laisse,

luciamel 15/08/2008 01:19

allô Adam, ici Dieu, c'est quoi ce bordel ? comment ça tu ne peux me recevoir que le 10 décembre, en plus avec tout un tas de gens ? et le 25 décembre, c'est fait pour les chiens ? Et c'est quoi ce truc que tu m'as envoyé ? ta femme, tu dis ? http://fr.youtube.com/watch?v=tbpsUU_lJqk&feature=relatedIci, au paradis... y a surtout Lucifer et Rafaël (mais lui, toujours à faire comme son papa...) qui ont apprécié. Non, décidément Prem Rawat, il n'a pas convaincu... y a Jésus, qui dit que ça suffit, que lui il avait déjà tout dit... alors, tous ces nouveaux prophètes ça le démoralise, il démissionne, et Jésus quand il s'énerve, ça fait tout un pataquès (y a même Bouddha qui pour le soutenir s'est mis en grève).Bon, t'as une certaine Lilith qui ne cesse de m'envoyer des sms : "Eve c'est une conne", "Eve, c'est une dégonflée", et je t'en passe. Elle dit qu'elle te connaît, qu'avant elle se faisait appeler Cécilia.

Beatrice 15/08/2008 00:42

allo Adam, un tuyau : You tube - Prem rawat : Le ciel mode d'emploi.Et je suis sérieuse !

luciamel 14/08/2008 22:38

Allô le ciel, ici la Terre, un certain Adam demande à vous parler, il dit avoir été trompé sur la marchandise : la pomme lui est restée en travers de la gorge !

Bea 14/08/2008 11:36

Dieu est en chacun de nous, il faut juste trouver l'interphone / Paix à vous mes soeurs...

May Nat & tiniak 14/08/2008 10:40

"Nous sommes là, peut-être, pour sauver Dieu lui-même..."MNW Zen Epicure Team entièrement en phase avec cette conclusion.Que l'esprit du miel passe sur toi une bonne couche de conscience, Ô surfer intermittent que les hasards des trous (de souris) noirs ou quelque affinité ont pu mener jusques ici, vé.

luciamel 13/08/2008 23:34

le mal, le diable... n'est pas l'ennemi, il est notre allié lui aussi... ne soyez pas des obsédé(e)s du bien... à tout prix.

luciamel 13/08/2008 23:13

je fais confiance à Dieu, bien sûr, et au diable aussi, naturellement, le diable est une partie de Dieu, le mal fait partie de moi, de Dieu... de nous... vous le niez ? dites si le mal ne fait pas partie de vous... vous pouvez l'ignorer, vous ne l'en ferez pas moins exister (en vous aussi).