Lion et abeille

Publié le 13 Août 2008

Ils sont frère et soeur, tous les deux chanteurs, brésiliens, tous les deux, pour le moins, bi-sexuels, poètes et fiers de l'être.

Ils ont célébré les animaux à leur façon... ici, le petit lion de Caetano Veloso, et l'abeille de Maria Bethânia qui fait son miel, "abeille reine, fais de moi un instrument de ton plaisir et de ta gloire..." J'aime te voir petit lion, je t'aime beaucoup petit lion, pour me soulager de ma tristesse, mon coeur si seul, il me suffit de te croiser petit lion sur mon chemin... j'aime te voir au soleil, petit lion, te voir entrer dans la mer...

Miel et soleil, abeille et lionceau, se sont amusés à s'enlacer, à s'aimanter... tels un poisson et un oiseau qui s'aimaient d'amour tendre. Croyons aux amours impossibles. Soyons ces amours impossibles. Rêvons-les.



Caetano Veloso - Leaozinho




Maria Bethania - Mel


Rédigé par Luciamel

Publié dans #Poésies - musiques

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

luciamel 16/08/2008 20:12

@Yaëlle : tu as la chance de pouvoir savourer le miel de la vie, tu as la chance d'être naturellement une abeille-reine, moi, je dois le fabriquer le miel... c'est mon côté fourmi.

yaëlle 16/08/2008 17:28

Je comprends mieux les impossibilités de l'amour...même si je ne partage pas ta vision pessimiste à ce sujet. Je suis sans doute trop pragmatique pour m'élever à ton niveau de réflexion sur les sentiments. J'aime de façon très instinctive et entière, passionnée disent certains. Je n'ai pas une vision à l'eau- de -rose mais j'aime aimer, tout simplement...

Tini 15/08/2008 20:56

Cela me plait de plus en plusil est vraiment beaul'histoire de l'abeille et lionceau.....

luciamel 15/08/2008 20:11

@Yaëlle : entre une abeille et un lionceau, un oiseau et un poisson, Philiberte dans son article se réfère à Peau d'âne, "on n'épouse jamais ses parents", je songeais moi, plutôt aux impossibilités de l'amour : c'est-à-dire que souvent on déchante, après avoir chanté... nos (mes) amours se terminent mal, en général. Mais, ici, je voulais écouter le message de la reine des abeilles : qui veut croire à la beauté de l'amour "même éphémère". "ô abeille, reine, fais de moi un instrument de ton plaisir et de ta gloire, si je goûte ton miel, même en pleine obscurité, je creuserai la lumière du ciel directement, je prendrai le soleil dans ma main". Bon, c'est Bethânia qui chante, elle est homosexuelle et les images sont... aussi de cet ordre-là, mais, là n'était pas mon propos, il s'agissait du MIEL de L'AMOUR, et de LA REINE DES ABEILLES qui peut nous le dispenser. Ô abeille, reine de l'amour... donne-nous le miel, toi la fée, enchante-nous.

Yaëlle 15/08/2008 15:51

Mais qu'appelles-tu "amours impossibles" Lucia?

luciamel 15/08/2008 12:36

@Tini : moi non plus je ne la comprends pas toujours très bien Philiberte, elle avait adoré le film Survivre avec les loups, car c'est une adepte d'Alexandra David Néel, et de Castaneda... Je suppose qu'elle est partie à Nantes pour écouter le Dalaï Lama, elle m'avait présenté voici quelque temps un des ses amis, moine tibétain. Oui, pour elle la famille c'est surtout "spirituel", mais comme elle n'arrête pas de faire des blagues, on ne sait jamais si on doit la croire ou non... :-)))

Tini 15/08/2008 11:39

Chère Lucia, merci d'avoir présenté Philiberte. Je n'ai pas bien compris son billet.Parle-t-il  de  la  famille  choisi par sentiment sans lien de sang?

luciamel 15/08/2008 01:21

voilà ce que Philiberte vient d'écrire : http://ladiesroom.fr/2008/08/14/familles-je-vous-hais-me/;-))))

Béa 15/08/2008 00:45

Vraiment très chou le petit lion, retrouvons donc cette joie ...

luciamel 14/08/2008 07:11

oui, louons le soleil, le miel, l'amour qui nous soulage de nos peines, petits poissons, petits oiseaux, abeilles, ou petits lions que nous sommes. bonne journée Tini ! :-))))