Ma plus belle histoire

Publié le 5 Septembre 2008

Non, je ne vais pas vous parler de Ségolène, ni du PS et de leurs embrouilles... Ségo, t'as assuré, moi j'ai adhéré à ta bravitude, à ton donnant-donnant, je les avais lues tes 100 propositions, vraiment ça valait le coup de les défendre, que veux-tu, ils ne sont pas prêts...

Donc, pas de politique, Rachida... non, je ne parlerai pas de ces "petits" mecs qui pensent se valoriser, en nous tenant le discours : "hey, et Sarko, est-ce qu'il va être fier d'une ministre enceinte à 42 ans?", euh, ces fins analystes politiques veulent (d'une pierre deux coups...) dénigrer Sarah P
alin, enfin, ils veulent surtout dénigrer une femme, peu importe laquelle, pourvu que ce soit en rabaisser une.


Aujourd'hui, j'ai fait écouter à mes étudiants deux chansons de Barbara, c'était en fin de cours, j'étais, comme d'habitude, à la bourre... On leur avait donné la veille à lire le texte de "Drouot", je mets la cassette :


"Dans les paniers d'osier de la salle des ventes
Une gloire déchue des folles années trente
Avait mis aux enchères, parmi quelques brocantes
Un vieux bijou donné par quel amour d'antan

Elle était là, figée, superbe et déchirante
Ses mains qui se nouaient, se dénouaient tremblantes
Des mains belles encore, déformées, les doigts nus
Comme sont nus, parfois, les arbres en Novembre (...)"


Découvrez Barbara!




Je leur demandai s'ils l'avaient déjà entendue. Non, me répondirent-ils comme abasourdis encore par cette voix, dont ils me dirent qu'elle leur donnait des frissons, les émouvait terriblement. Ils voulurent que je leur explique "hagarde", "marteau"... "salle des ventes", "Drouot"...

Le thème de la semaine avait été... "l'amour", aussi leur proposai-je de regarder une vidéo de Barbara, "Ma plus belle histoire d'amour"... ils acquiescèrent sans hésitation, j'étais si heureuse de leur enthousiasme que je ne fis attention ni à la pendule, ni au lieu : une salle de classe, un vendredi midi, une formation en français langue étrangère... La fraîcheur avec laquelle ils accueillaient cette "vieille" chanteuse m'émouvait, moi, dont la jeunesse avait été modelée par cette voix.



Ma plus belle histoire d'amour. Barbara



Quel plus beau cadeau, quel plus bel hommage, que ces larmes maladroitement cachées, et subrepticement effacées sur son visage par Sarah. Elle qui entendait cette chanson pour la première fois, ne put que fondre à ces mots :

"J'ai pleuré mes larmes,
Mais qu'il me fut doux,
Oh, qu'il me fut doux,
Ce premier sourire de vous,
Et pour une larme,
Qui venait de vous,
J'ai pleuré d'amour,
Vous souvenez-vous ?"


Alors, ce soir je vous remercie de vous.

Rédigé par Luciamel

Publié dans #Poésies - musiques

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

luciamel 10/09/2008 20:06

@May : je :-))))))))))))))))

May Nat 10/09/2008 18:17

et moi je te remiercie de TOI.

Béa 07/09/2008 12:21

Très drôle et trés juste, ta réponse, Bon Dimanche !

luciamel 07/09/2008 00:46

@Clarence : revoici le lien avec le "cliquage" possible http://fr.youtube.com/watch?v=UcW4RfhbM88j'adore la chute : "la journée, je baise tout simplement !"Ouais, j'espère (pour ta femme, naturellement) que tu n'es pas si mauvaise langue que tu le dis... ;-) Lucia dévergondée d'un samedi soir...

Clarence Boddicker 07/09/2008 00:05

Bah moi, une femme qui sait tenir une arme, Dieu que je respecte. Sûr que elle, elle aurait pu tenir un rôle à poigne dans un film d'horreur ! Pas évident de la trépaner dès les premières séquences !Sinon, plutôt que d'évoquer la bravitude de Ségolène et ses relents acrimonieux, je préfère les couplets salaces de Colette Renard !http://www.youtube.com/watch?v=UcW4RfhbM88Clarence, mauvaise langue

luciamel 06/09/2008 23:23

@Yaëlle : que les femmes soient criticables, oh que oui, mais qu'elles le soient juste à la même aune que les hommes ! et avant tout pour leurs idées (moi non plus je ne suis pas du tout en accord avec celles de Rachida Dati, ni, bien évidemment, avec les positions de Sarah Palin), or les procédés qui consistent à "démolir" une femme en usant de procédés vieux comme... le machisme, c'est-à-dire "ah, mère à 42 ans !!!", ou, "mais qui va garder les enfants ?", ou "il ne suffit pas d'être jolie pour être présidente", ou "ah, ces républicains libertins, qui laissent leur fille de 17 ans se faire engrosser, ah, ah ah...". Cela dit, je n'ai, non plus, jamais apprécié qu'on traite Sarkozy de "nabot", je trouve ça "petit" intellectuellement parlant (et pourtant je ne partage pas du tout ses idées...).J'ai abordé cette question parce que Ségolène Royal a intitulé son livre ainsi "Ma plus belle histoire", que son camp s'est comporté d'une façon innommable (comme ils ne l'auraient jamais fait si elle avait été un homme), son ex-compagnon le premier d'ailleurs... Qu'on l'apprécie ou non, c'est une autre question, dont on peut discuter.Barbara, c'était juste une émotion... qui nous a saisis vendredi midi, en regardant précisément cette vidéo, et en écoutant ce disque, c'est celle que tu sembles avoir partagée.Ce soir je te remercie de toi.

yaëlle 06/09/2008 18:48

Je ne partage pas l'intégralité de  ton point de vue sur le côté machiste de l'info: Ségolène parle et agit parfois d'une façon qui ne la grandit pas, et dans laquelle je ne me reconnais pas/plus, ce qui me navre réellement ; Rachida...si la maternité peut lui octroyer un peu de douceur et de diplomatie, ben ce sera pas mal! Quant à Sarah Palin, ce que j'en sais par les médias me flanque une frousse terrible ( une mère la morale qui est pour la vente libre des armes, ça fait réfléchir!)...bref, on peut être une femme et admettre que les femmes déconnent aussi...sourire!Quant à Barbara, je suis pas super fan, mais là...coup de foudre, je fonds, je me répands...quelle voix et quel charme! Les femmes sont formidables non?...

Béa 06/09/2008 15:49

Merci pour ce partage de mini-rvana ! :-)Même si ça me fait penser très fort à J.Bisous

Luciamel 06/09/2008 23:28



@Béa : oui, le rvana... nous fait souvent penser à quelqu'un ;-) mille fois sur le métier tu remettras ton ouvrage...



luciamel 06/09/2008 12:42

@Gaetan : bonjour Simon ! Après Lady Chatterley, le jardinier de Barbara ("Pierre", l'appelait-elle) à Precy...

luciamel 06/09/2008 12:38

@lulu : bienvenue ! oui, son talent était immense, je n'ai pas vu le film de Brel, Franz, où ces deux-là se donnaient la réplique :http://fr.youtube.com/watch?v=aekqcytbGHohttp://fr.youtube.com/watch?v=ju7s0LMjOc0Et son extraordinaire "lettre à Jacques Brel"http://fr.youtube.com/watch?v=iKAyxbDsJYM&feature=relatedDormez bien, vous deux... là-haut, ou là-bas, où nous irons nous aussi un jour.