Vous dormez ?

Publié le 9 Décembre 2008

Laissez-moi vous conter la belle histoire, que FKDL imprime sur les murs de nos villes, sur les murs de notre planète : oyez, oyez... vous qui dormez.

Lui, mais aussi d'autres illuminent nos rues, on le dit "street art", art de rue... moi, je me laisse séduire par leurs créations. Franck Duval,
FKLD, m'a bien précisé que chacun de ses personnages (toujours des femmes, Franck ? ou presque toujours... pourquoi ?) était créé totalement, il ne s'agit pas de pochoir, pas de reproduction, mais bien d'une création originale, à base de collages, de peinture, à chaque fois.

Ce soir, croisée (je l'avais déjà aperçue dimanche, mais, malheureusement, un camion me bouchait la vue), cette femme, cette Lucia... (bientôt sa fête, je vous le rappelle, le 13 décembre), cette lumière qui parcourt le monde.... Nous nous approchons de la pleine lune qui tombera juste pour la Sainte Luce, la lumière, où les jours ne font que le saut d'une puce...

Merci FKDL... elle est belle, elle s'en vient nous annoncer une nouvelle (la bonne ?).

 


Femme dans la nuit, déc. 2008, Beaubourg, Paris (c) Luciamel - FKDL


Rédigé par Luciamel

Publié dans #émotions artistiques

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

luciamel 13/12/2008 00:53

@roudodoudourou : oui, j'y vis de drôles de choses assez régulièrement, dans la cour carrée par exemple, j'ai la sensation d'être sur une autre planète, mais aussi dans les galeries du musée, à observer une musulmane faisant sa prière sur un tapis jeté au sol près des sculptures égytiennes... urgence oblige. J'adore ce lieu, vraiment.

roudodoudourou 12/12/2008 20:06

Ho, allez!la pyramide du Louvre ne "barre" pas "le passage!On a encore le droit d'entrer dedans!Et on fait bien car c'est un endroit merveilleux.

luciamel 12/12/2008 19:42

@roudodoudourou : François, je crois. Merci pour votre visite. Oui, j'aime l'art et les artistes, et, si possible, je les préfère de leur vivant et pas enfermés dans un musée. Mais, entendons-nous, ado je passais des heures à feuilleter les livres d'art (à la bibliothèque du collège), baba d'admiration... plus tard à flâner au Louvre, du temps où aucune pyramide ne nous barrait le passage, j'y entrais comme on se balade dans un jardin.

roudodoudourou 12/12/2008 09:54

Je découvre grâce à votre blog le travail de ce peintre de rue.J'ai été voir son site, et c'est vraiment superbe.MErci beaucoup!Je reviendrais!

luciamel 10/12/2008 20:21

@Roswitha : merci, pour ton regard de photographe indulgente... sur cette "capture" un peu approximative... je ferai mieux en plein jour (quand la luce sera revenue...) bientôt.@Franck : quelle surprise, et quelle joie ! de te croiser, moi qui ne te connais pas, dans les rues de Paris... @Tini : oui, la joie tempère la peine, ou la colère... nous sommes humains, non ? en tout cas moi, je ne me sens pas un ange... alors je passe par des hauts et des bas... Bisous,

Tini 10/12/2008 03:51

Je les aimes de plus en plus et ces émotions artistiques à mon avis contre-points des expressions de colère (?), d'impuissance (?) dépaysés (?) qui se trouvent parfois à coté..... Santa Lucia de Carl Larsson

franck 10/12/2008 02:10

Whaou ! Charmant…

Roswitha 10/12/2008 01:09

Belle rencontre en effet !