100 ans, l'âge mûr

Publié le 10 Décembre 2008

Ces derniers temps tout le monde fête ses 100 ans (ou les rate de peu) : Soeur Emmanuelle (que Dieu ait son âme), Lévi Strauss, Olivier Messiaen (bon, lui on lui fête même s'il n'est plus là) et Manoel de Oliveira, 100 ans aujourd'hui (on rappelle qu'en 1985 on lui offrait déjà un Lion d'Or à Venise pour l'ensemble de son oeuvre, cette année à Cannes on s'est dépêché aussi de lui rendre hommage, on ne sait jamais... qu'il nous fasse le coup d'Emmanuelle...), mais le "vieux" cinéaste a déjà en chantier deux nouveaux films : un pour Venise et un pour Cannes...

Au Portugal il passe pour le réalisateur le plus ennuyeux qui soit... personne ou presque (dans ma famille en tout cas) n'a vu un de ses films, c'est le Godard local si vous voulez (c'est vrai qu'il faut quand même s'accrocher, ou avoir bien dormi la veille :
"Amour de perdition", 4h20, est assez.... lent, adaptation d'un roman éponyme de Camilo Castelo Branco, grand succès populaire, dont mon père m'a révélé qu'il était le seul livre qu'il ait lu). Son dernier film, de 2008... Christophe Colomb, l'énigme, étant déjà ici sur mon blog.

Mais Oliveira c'est
Aniki Bobo, 1942, c'est Porto de mon enfance, c'est La lettre (adaptatation de La princesse de Clèves avec Chiara Mastroiani et le chanteur de rock portugais Pedro Abrunhosa, la famille Deneuve-Mastroiani étant d'ailleurs assez fidèle au cinéaste). Alors, pour vous donner envie... d'aller à la découverte, un extrait d'Aniki Bobo, mais regardez aussi son adaptation de la Princesse de Clèves, et sentez-vous "vieux", vous les jeunes, face à cet éternel créateur, cet homme libre qu'est Oliveira :




Aniki Bobo, Manoel de Oliveira, Porto, 1942.



La lettre, Manoel de Oliveira (adaptation de la Princesse de Clèves), 1999.


Rédigé par Luciamel

Publié dans #Portugal

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

lusina 16/12/2008 19:04

D'accord ! Oui, je pensais que ça finirait par sortir en DVD... En tout cas je l'espère.

luciamel 15/12/2008 22:27

@Lusina : il faut attendre un peu et ça sortira en DVD, sinon, tiens-moi au courant pour l'adaptation hollywoodienne.

lusina 15/12/2008 18:05

Moi, j'aimerais nien !J'ai raté les derniers 'en poarticulier "Colomb, l'énigme", et je crois qu'il n'existe pas en DVD... :(

luciamel 14/12/2008 23:08

@Lusina : tous les ans, c'est mon rituel : un Manoel de Oliveira et un Woody Allen... pour le reste, c'est le hasard.

lusina 14/12/2008 19:40

Dernière boutade de Manoel :Je suis le réalisateur le moins pressé de la planète ! ;)Moi, j'apprécie ses films, je trouve qu'il faut en voir au moins un...

luciamel 13/12/2008 12:21

@Chieuvrou : merci pour cette touche d'humour (j'en manque terriblement, et ce n'est pas là mon moindre défaut, pourtant j'adore rire) ! Oui, vous êtes le bienvenu, grâce au chat naturellement !

Chieuvrou 13/12/2008 04:18

Je ne sais quant à moi si je serai le bienvenu, mais je suis officiellement le parrain du chat d'un ami portugais, ami dont j'ai été accessoirement le témoin lors de son mariage avec une Beauceronne.

luciamel 12/12/2008 23:23

@Didier Goux : vous vous savez le bienvenu, et toujours le serez, vous, le presque natif... (une filleule ! ça suffit pour vous adopter). Je suis très très mal placée pour le dire, mais je crois que quand on l'a connu on ne plus plus s'en défaire... du Portugal.

Didier Goux 12/12/2008 22:28

Ah, oui, oui, oui, allez-y, je vous en prie, si elle existe toujours ! en 1981, j'y au acheté un ou eux livres (en français) que je possédaisq déjà, juste parce qu'il me semblais que je devais rendre hommage à cet endroit merveilleux...Lors de ce même voyage au Portugal (je vous en reparlerai une autre fois, si vous oe voulez...), j'ai aussi visité la somptueuse bibliothèque de l'université de Coïmbre. et je garde de ce séjour "chez les tos" un merveilleux souvenir (sans doute parce que j'étais atrocement jeune : c'était en 1984, si je me souviens bien...)Mon plus vieil et meilleur ami est marié avec une Portugaise (qui elle-même est devenue l'une des personnes comptant le plus dans ma vie : je suis le parrain (indigne...) de leur fille aînée, 25 ans à ce jour...) et c'est avec eux que j'ai découvert ce pays (la région située entre Estoril et Cascais (le bled familaila s'appelle "Parede")..Enfin, bref, le Portugal compte dans ma vie, finalement. Et l'Espagne aussi, pour d'autres raisons...

luciamel 12/12/2008 19:30

@Didier Goux : vous connaissez mieux Porto que moi, car je n'ai jamais visité cette librairie, pourtant le lieu semble, en effet, extraordinaire, si j'en crois ceci trouvé sur un blog : http://mlmp.free.fr/index.php?2007/03/16/412-un-endroit-hors-du-temps-porto-04-04Je pars jeudi prochain pour le Portugal, si je peux j'y ferai un saut.Merci, pour l'info.