Pourquoi je ne peux pas faire grève...

Publié le 27 Janvier 2009


Lui, c'est François Béranger, j'avais 20 ans... il m'a transmis une certaine idée de la liberté... celle qui me fait, encore aujourd'hui, me hérisser face aux gentils blogueurs... celle qui me fait remettre en question mon train-train...
"Je sais bien qu'une chanson c'est pas tout à fait la révolution..."  mais...





Rédigé par Luciamel

Publié dans #Politique - société

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

alice (gimmeshoes sur ladiesroom sinon) 01/02/2009 01:55

héé mais c'est bon ça ! ça me fait un peu penser à bernard lavilliers (avant qu'il ne devienne chiant, bien sûr). Pas désagréable comme billet en ce moment d'ailleurs, les "gentils blogueurs" sont tellement confits dans leur bon droit et leur bonne conscience qu'ils en deviennent un peu écoeurants.

Luciamel 01/02/2009 13:30



@Alice : merci pour ta visite et ton commentaire réconfortant, il y a des jours "avec", et il y a des jours où on doute... Béranger, un grand nom de la chanson. Il s'inscrivait dans la
lignée d'Aristide Bruant (chansonnier du début du siècle) dont il interprétait aussi les chansons.



Tini 28/01/2009 04:07