Je vole l'âge

Publié le 28 Février 2009

Homme de mes nuits, où es-tu ? tu cours, tu t'enfuis... tu sembles toujours t'éloigner. Fatigué de m'entendre exiger de Dieu mon dû... Lassé de me voir combattre des moulins à vent, dis-tu. Effrayé par mes mots, par mes colères.

Tu as quitté notre couche, et, pour mon malheur, tu as fait s'envoler les anges...

Depuis, le monde ne tourne plus rond. Les dieux crachent leur feu. Tu vois, ça n'était pas la bonne solution.

Là, je t'ai enfin croisé, dans ta course effrénée.


Dis-moi, que cache ton coeur ?
Dis-moi, qu'en est-il de ta douleur ?
Tu es Voltaire,
Je suis Rousseau...
Comment réunir nos idéaux ?

Monsieur, je vous en conjure,
Arrêtez de courir.

Voyez, je vous dis vous...
Monsieur Goux en serait charmé*
Et si mes rimes sont décousues,
C'est que d'aimer nous met sens
Dessus, dessous.


Moi aussi je suis démunie et fragile,
Tout comme vous, ou comme toi...
Seulement, je ne peux, vu mon pelage,
Le montrer, sans révéler mon âge,
Ni avancé, ni futile,
Pourtant, le miroir me renvoie
Une image, séduisante ma foi,
Mais, pas pour l'aéropage.

Il est subtil le lien qui nous relie,
Il est sans nul doute inutile.

Au revoir l'ami, car, moi aussi,
Je vole l'âge.


Photos (c) Luciamel, angle (angel...) rue Quincampoix, rue A. Le Boucher (FKDL et un autre artiste que je ne connais pas).



*j'avais supprimé cette référence à l'ami blogueur, ce pour ne pas le gêner, comme il me fait la gentillesse de revenir me commenter, je rétablis la version initiale...

Rédigé par Luciamel

Publié dans #Hommes - je vous aime

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L


@freebord video : ben, Google translate... ça écrit bien en français ;-))) Merci pour la visite. 



Répondre
F

Waw, très bon billet, grand merci de partager vos idées et je suis d'accord avec vous ! Bref tout est dit, oui votre travail est réellement bien bon, je bookmarke votre site... Désolé si besoin
pour les éventuelles fautes, n'étant en effet pas francophone, j'ai utilisé Google Translate.


Répondre
B
Et ben oui, tout à fait, bisous.
Répondre
T
 Eh ben, oui!!
Répondre
T
Répondre
L
appelez-le comme vous voulez... vivons-le comme nous pouvons...
Répondre
B
Ben, c'est un peu ça l'amour Tini !
Répondre
T
Je crois l'amour est toujours là ou je ne suis pas, mais moi, j'aime chaque jour et de tout mon coeur et cela me donne beaucoup. Et peut-etre plus car "fiable".
Répondre
L
@Noèse: l'amour de l'homme est venu... l'amour de l'homme est parti, l'amour passe par chez moi quelquefois.@Tini : je rencontre l'amour "vrai" chaque jour, j'essaie même de le vivre... l'amour chimérique quant à lui (celui des livres et des contes pour petites filles) j'ai cessé de l'aimer. Je croise son reflet parfois, sur le mur des villes.
Répondre
T
Je crois que l'amour vraie n'existe que sur le papier, dans les films et dans l'imagination..... désolée pour qui se languirent, ceux qui suffrent "an Sehnsucht".........  Bises
Répondre