Mon printemps aux blancs-manteaux

Publié le 29 Mars 2009


Ô fil de nos manteaux de laine,
Au coeur de nos frilosités,
Bien au fond de la haine,
Se cachent ces fleurs d'amitié.

Délicates et souveraines,
Elles sont blanches, ou rosées,
Tendrement reçois-les,
Toi, le prince de mes pensées.

Toi, l'amie enfermée.
Toi, la soeur alitée.
Toi, l'enfant-miel.
Ces fleurs venues du ciel.





 
Au cirque de l'hiver,
Accrochée à la pierre,
Dans la rue Amelot,
S'étale la vie, notre lot.

Simple et entière,
La plante a ouvert
Son chemin vers
La terre.

Comme elle, renaissons,
Et en elle soyons.
Simple et entière,
Chantons la lumière.





Photos (c) Luciamel

Rédigé par Luciamel

Publié dans #Poésies - musiques

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

lucia mel 01/04/2009 23:42

@Mélisane : je les adore !!! oui, Antoine et Lucas m'en avaient parlé (que c'étaient vos voisins), je ne me lasse pas de me repasser ce clip, comme les autres... sur les chercheurs ! Ils deviennent célèbres, ils n'en restent pas moins drôles, et c'est tant mieux.

mélisane 01/04/2009 22:07

TienS "La chanson du dimanche" !SUBTILS et drôles : deviennent indispensables(et des voisins, de plus ;) 

lucia mel 30/03/2009 22:40

@Tini : merci ma très chère amie.@Noèse : tu sais ce qu'il en est de faire partie de ceux qui peuvent apporter une joie (si grande) à celui ou celle qui souffre : comme une balade en fauteuil roulant, d'une petite heure, au soleil de la Vilette, quelle merveille, m'a-t-elle dit, comme je suis heureuse... et encore aujourd'hui : ben, si je m'ennuie je repenserai à notre promenade... c'était si bien. Mes pensées pour ta maman.

noese cogite 30/03/2009 14:15

Très belle métaphore sur ce que l'on a  de plus fort et de plus tendre en nous: l'amitié et l'amour.Très beau poème sur ce  qui nous ouvre aux autres.Une pensée pour toi qui a une soeur souffrante .

Tini 30/03/2009 07:55

Comme ils sont belles les fleurs du printemps, les fleurs d'amitié. J'aime le poème..