Adieu, dit le renard.

Publié le 7 Mai 2009

A toi qui connus l'amour, qui le reçus et le donnas sans... gêne.

Toi, dont le couple était exemplaire, toi qui tentas de m'enseigner la légèreté.

Regarde, Eurydice, pleurée par Orfeu... nous sommes tes Orphée, nous sommes revenus et tu nous as quittés.

Pourtant ce chant n'est pas triste, ce chant est celui du renouveau, celui qui fera se lever le soleil.







Cala a boca, ele tà fazendo levantar o sol...
Agora você é Orfeu, tome essa florzinha, toque uma musiquinha pra mim, toca...


Tais-toi, il est en train de faire se lever le soleil...
Maintenant, toi, tu es Orphée, prends cette fleur, joue une musique pour moi, joue...

Rédigé par Luciamel

Publié dans #Ma douce

Repost 0
Commenter cet article

toutaubord 14/05/2009 22:16

Tu nous aime et nous te prenons dans nos bras Cecile et th

lucia+mel 13/05/2009 19:00

à Zoridae : tes mots me touchent, car je sais ta douceur.

zoridae 13/05/2009 12:32

Je suis très triste pour toi... Mille pensées !

lucia+mel 12/05/2009 23:15

à Thierry et Cécile : je vous aimeà Noèse : c'était aujourd'hui, on l'a accompagnée. Merci, ma belle.à Tini : ma belle, je pleure.à DanD : soyons le plus heureux possible maintenant, pour elle. Je vous aime.

dandd 12/05/2009 21:57

Elisa tu me manques tu nous manques déjà mais nous te voyons.Je t'aime, je pleure.A bientôt et tu sais il y a plein de monde qui viens te dire, c'est rien. Mon amieDandD

Tini 12/05/2009 19:18

pensée après pensée pendant toute la jounée et maintenant pour la première fois dans calme je me sens triste, Adieu, ma chère, adieu.....

noese+cogite 12/05/2009 14:57

Juste passer te dire bonjourAmitié

Toutaubord 10/05/2009 22:22

Cécile s'associe à moi pour te faire une bise du soir (en plus ce soir c'est pleine lune)

lucia+mel 10/05/2009 11:17

à Balmeyer : oui, nous avons en commun cet amour, celui du film de Marcel Camus, une merveille, pour ceux qui voudraient relire ton billet revoici le lien. Merci d'être venu pour nous aider à faire se lever le soleil. "ele fez o sol levantar...", dit la petite fille et puis elle entraîne les deux garçons dans sa ronde, dans la favela de Rio, surplomblant la baie de Guanabara. Et voici le lien, vers cette Manhã de Carnaval, quand le 13 février, déjà, ma douce me préparait à l' Adieu...

balmeyer 09/05/2009 19:09

Si je peux me permetter, au passage, de réhabiliter un de mes vieux billet qui avait été largement et trop z'injustement incompris ! :)http://balmeyer.blogspot.com/2008/02/lorphe-noir.html