Souvenirs du phare

Publié le 24 Juillet 2009



Ce soir-là, deux événements extraordinaires. En chemin, pour aller au café du phare, nous décidâmes de passer par les dunes en empruntant la passerelle qui longe la plage.

Le soleil venait juste de se coucher. Des odeurs d'arbustes et de fleurs des sables embaumaient l'air du soir. Lucas s'inquiétait de croiser un frelon (ou bourdon ?) comme la veille sur la jetée. J'essayai de le tranquilliser, "mais non, ils ne te feront rien, ce sont les fleurs, seulement, qui les intéressent".

Pas rassuré pour deux sous, nous vîmes Lucas détaler comme un lapin... ou plutôt comme un félin.

Je compris alors que son inquiétude était fondée, les bourdons aimaient les fleurs, soit ! mais nous étions au milieu des buissons odorants, de la végétation des sables, heureusement préservée par ces chemins de planches sur pilotis surplombant les dunes.




Etaient-ils des dizaines, des centaines, des milliers ? Ils volaient de toutes parts, certains (saouls qu'ils étaient de cette orgie de nectars) se cognaient à ma tête, lourdement.

Arrivés sur la "terre ferme", nous aperçûmes Lucas triomphant de sa victoire sur les monstres volants.

Au café du phare (le troisième plus haut du monde !). Ambiance et décor des années 60, familles bourgeoises des alentours (enfants portant "de la marque", au look BCBG : coiffure et bonnes manières), serveurs en tenue, volume sonore et déplacements feutrés.

Deux écrans plats, de part et d'autre de la salle, nous ramènent pourtant à notre époque... Le "spectacle" retransmis me fait sourire : quelle idée ! une compétition de billard, seuls des Portugais pouvaient se passionner pour ce sport-là. Les deux champions : un Français et un Coréen sont impressionnants de concentration.

Et ce fut là que l'inattendu nous surprit à nouveau : tels des bourdons fascinés par les odeurs, nous suivions du regard la valse précise de la boule sur le tapis vert, en trois temps... 1, 2 et 3... Et chaque fois, ils réussissaient d'une boule à toucher les deux autres... 1, 2, 3...




Photo (c) Luciamel (sauf celle du bourdon : ici)

Rédigé par Luciamel

Publié dans #Portugal

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

lucia mel 07/08/2009 23:28

Tini,bien rentrée ? oui, souvenirs du phare, souvenirs apaisés de l'été (même avec les bourdons), c'est si bon les souvenirs au moment où ils se fabriquent (surtout lorsqu'ils se fondent sur la tendresse).

Tini 07/08/2009 22:35

Article et photo montrent la douceur dans les yeux et dans le coeur de la tata.... Amitié

lucia mel 28/07/2009 22:58

L'oiseau et Noèse :l'été se poursuit en douceur, nous bullons doucement... merci pour vos paroles amicales, si précieuses pour moi.

noese cogite 28/07/2009 10:51

Un petit bonjour estival..rapide et sincère:)

Bluebird 25/07/2009 06:22

Tout ça me donne très envie de vacances. Magnifique article (comme dab).
Bisettes
L'oiseau