Au bout du monde, là, tout près...

Publié le 14 Août 2009

Grâce à Barbara, mon amie historienne d'art, j'ai fait un voyage au loin... découvert un quartier que je connaissais très mal (ou seulement quelques rues, quelques bars, quelques restos...). Moi, la prolo... du quartier bobo, le 4e arrondissement de Paris, j'ai compris ce qu'était le concept bobo des quartiers prolos. Ben, ça a l'air de mieux respirer ! plus d'espace, moins de voitures, petits apparts, petits passages, petites ruelles... tout le monde avait l'air plus cool... un peu l'Afrique, un peu le sud... un peu la gauche baba... d'antan, ou un certain Montmartre d'un autre temps. Bref, ça m'a fait envie.

Voyage dans le passé, dans les sentiments aussi. Mais pourquoi Barbara m'as-tu fait tourner pendant deux heures autour de l'ancienne maison de mon ancien petit ami ? du temps où il m'aimait si tendrement... Encore un clin d'oeil : ma pérégrination démarrée près du Père Lachaise, où Elisa repose, s'est finie dans le bus 96. De là-haut, Ménilmontant, à chez moi, en passant près de sa précédente demeure...  elle qui clouée sur son lit me disait : "Tu sais, ça me fait rêver d'entendre le bruit du 96 dans la rue, ça me rappelle le temps où je pouvais le prendre pour aller travailler à Beaubourg, c'était le bon temps..."

Est-ce elle ou toi qui a manigancé ce voyage-là ?

Toujours est-il que ce fut l'une des plus belles promenades qu'il m'ait été donné de faire dans cette belle ville... Partie à 15h pour aller à l'expo dont Barbara est la commissaire, je descends place Gambetta et m'apprête à rejoindre tout doucettement le "Carré Baudouin", au n° 121 de la rue de Ménilmontant. Munie du plan imprimé sur la plaquette fournie par la Mairie du XXe (organisatrice)... je décide de faire le parcours proposé en complément de la visite, mais avant ! Grand bien m'en a pris, la découverte fut un enchantement, et, fort heureusement, j'avais pour suivre l'itinéraire un plan du quartier bien plus détaillé.

L'expo : 
Art urbain, Mairie du XXe.

Le parcours : au départ du 194, rue des Pyrénées, la rue de Ménilmontant, la rue de la Duée, la rue de Pelleport, la rue du Télégraphe, rue du Jourdain, rue des Cascades, Place Maurice Chevalier.

A l'arrivée le Pavillon Carré de Baudouin. Magnifique expo, retraçant l'itinéraire de trois artistes de renom :

Jérôme Mesnager et son bonhomme blanc;

Mosko (l'équipe) et leurs animaux tout colorés;

Nemo et son bonhomme noir.

J'arrive à destination à 17h... Le travail de la commissaire de l'expo est impressionnant, c'est en tous points magnifique : la qualité des oeuvres réunies sur place, au parcours proposé "en randonnée" dans le XXe pour retrouver l'art in situ... agrémentée par la projection de petits films documentaires sur ces artistes hors normes, ce, dans une salle hyper confortable (où l'on se re-pose avec grand bonheur).






















J'ai eu le plaisir de découvrir quelqu'un... qui n'était pas sur la liste, mais bien sur le chemin...  comment s'appelle-t-il ? mystère et boule de gomme. En tout cas il me plaît.







Et pour terminer... votre serviteur... (on ne dit pas serviteuse, ni servitrice, et servante est le féminin de servant, donc... me voici ) :




Photos (c) Luciamel.

Rédigé par Luciamel

Publié dans #émotions artistiques

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Tini 16/08/2009 23:14

Lucia, je serais heureuse de faire cette ballade avec toi en octobre. Ici je ne vois jamais des oeuvres si beaux, seulement des tags ou graffitis. Pour l'autre: Je savais bien de qui j'ai parlé :))))

lucia mel 16/08/2009 19:39

Tini,pour la balade, l'avantage avec l'art de rue (je prèfère à "art urbain") c'est qu'on peut l'apprécier à n'importe quel moment, ça n'est pas enfermé dans un musée (là, il y a une expo en même temps, très précieuse en ce sens que justement elle ouvre sur la cité), aussi, je te propose de faire ce parcours lors de ton prochain séjour à Paris (vraiment, ça vaut le déplacement).L'oiseau,il y a des tonnes de photos de moi (j'exagère un peu...) sur Face Book, si tu as un compte, et si tu souhaites faire partie de mes amis, envoie-moi tes coordonnées sur mon mail. Pour ce qui est de la douceur qui se cache derrière la beauté... je crois que Tini parle d'elle... moi, je serais plutôt rebelle ;-))) nan, allez, je l'avoue... je ne suis pas si chiante que ça.

Tini 15/08/2009 12:09

Comme je la connais oiseau bleu, je ne sais pas dire si tu voyais sa gentillesse, sa douceur derrière sa beauté. Lucia bella, j'ai oublié dire que j'aime bien le zoo. Une bonne solution,comme cela les bêtes ne souffrent pas. Bonne journée et bises

Bluebird 15/08/2009 08:05

Très chouette balade ! Je comprends qu'elle t'aie plu.  Amusante, la photo de notre serviteur, même si j'aurais aimé te voir... non, rien, laisses.BisesL'oiseau

Tini 15/08/2009 01:28

très attirant. J'aurais aimée les voir en vérité. Mes favorits sont aussi les existences sauvées de tout ce qu'on peut imaginer. Gros Bisou et bonne nuit