T'as vu quoi au cinéma ?

Publié le 26 Août 2009

                                             Photo (c) Luciamel, le Père Lachaise, récemment.


Un ami me l'avait conseillé vivement (il y était allé deux fois). J'hésitais car les critiques n'étaient pas très bonnes, mais rien ne pouvant supplanter le bouche à oreille, me voilà, par un temps caniculaire, en route vers une salle climatisée de mon quartier.

Le doute après l'avoir vu est : est-ce un film ? un manifeste ? une performance ? Je pencherais pour la dernière option, avec toutefois l'impression que dans ce cas-là (de provocation pour choquer le bourgeois) rien de nouveau sous le soleil depuis les performers post surréalistes.

Bien heureusement, les conférences de mon amie Barbara m'avaient éclairée sur l'approche "art extrême" des plasticiens de la modernité : voyez
ici, ou . Ok, avant d'arriver, tel un bonze, aux Vêpres de la Vierge, de Claudio Monteverdi, Oleg Kulik avait fait le chien, tout nu et tenu en laisse, dans les rues de Moscou. Marina Abramovitch... est assez "art morderne", elle aussi.

Alors, à vrai dire, les excentricités de Sacha Baron Cohen dans
Brüno ne m'ont pas étonnée, ah... très années 80 tout ça... Surtout, très surjoué. Je joue à jouer que je choque, mais en fait je reste très "commercial"... Choquer le bourgeois s'est juste un peu déplacé : "choquer le bourgeois hétéro, ou le bourgeois homo". Mais, la question importante est de savoir si le but est atteint. A priori non, deux ou trois personnes se sont levées avant la fin du film. Beaucoup (d'hommes, homos ?) ont ri (aucune femme). Ceux qui sont restés dans la salle (la majorité) étaient plutôt jeunes et plutôt bobos...

Conclusion :

1. J'habite le bon quartier : je suis tout à fait bobo... car je n'ai pas été choquée;
2. Je préfère les plasticiens et l'art moderne au cinéma... commercial;
3. Je suis bien une femme (je n'ai pas beaucoup ri);
4. A-t-on vraiment fait avancer le schmilblick ? Sacha Baron Cohen l'aurait voulu en tout cas, avec force appareillages... et autres objets... pénétrants;
5. La réalisation et le jeu des acteurs étaient-ils à la hauteur ? sans vouloir faire de mauvais jeu de mots, il me semble que non; les sous-titres des sous-titres et la caméra-réalité étaient pénibles, le réalisateur-acteur n'est pas transcendant (il fait beaucoup plus sexy sur l'affiche...);
6. Il eût mieux valu aller voir l'expo de
Jeff Koons à Versailles... (c'est le petit ami de Sofia Coppola qui le dit... lui, rocker célèbre du "quartier" : Versailles "sa mère", Thomas Mars, chanteur du groupe Phoenix : jeunes hommes chantant pour filles de bonne famille);
7. Pourquoi vais-je au cinéma ?
8. Décidément, rien ne vaut le dernier Woody Allen, ou le dernier Manoel de Oliveira (le plus vieux cinéaste en activité);
9. Si on s'écoutait un petit fado ?
10. Non, pour changer, du rock, du blues... du Jeff Buckley (et les petits dandies versaillais n'ont qu'à bien se tenir).




Rédigé par Luciamel

Publié dans #émotions artistiques

Repost 0
Commenter cet article

lucia mel 31/08/2009 23:03

@Béatrice : je n'y manquerai pas, la prochaine fois.

Béatrice 31/08/2009 14:31

Peux-tu lui mettre un "plant de tabac" ( tu demanderas au fleuriste; de ma part ? - Non qu'elle fumait mais parce que c'est très beau et trés résistant aussi.Bisous

lucia mel 30/08/2009 20:59

@Béatrice : mon seul commentaire sur mon billet "art moderne"... et je n'y répondais pas... Je ne sais si c'est lui ou sa famille qui a choisi la pierre tombale, tu dis que ça correspondait bien à son esprit, tant mieux. J'ai refait mon tour du cimetière aujourd'hui : le mime Marceau (on a appris par le guide que le "moon walk" de Michael Jackson était inspiré de son Bip, ça on le savait, mais surtout que Michael Jackson avait demandé l'autorisation à Marceau pour l'utilisation en public de la danse, ils peuvent désormais danser ensemble dans le firmament); Bashung, toujours pas de pierre tombale, et des gens qui laissent des tickets de métro... ils doivent confondre avec Gainsbourg; Elisa... ses fleurs, ses rosiers, sont de plus en plus beaux. Comme elle me l'a demandé en rêve : je prends soin de ses roses.

Béeatrice 28/08/2009 09:17

Arman était prof aux bx-arts quand j'y étais. Merci de m'aider à voir qu'il a gardé son humour !Bisous