Apprendre à marcher...

Publié le 27 Janvier 2011

Je n'ai pas encore saisi la psychologie du moniteur d'auto-école... (enfin, de celui qui me donne des leçons de conduite). 

 

- NAAAN, ça va pas du tout le volant !!!!! j'arrête pas de le dire, ça va pas du tout le volant ! alors, c'est pas la peine de faire autre chose si le volant ça ne va pas. 

- Ok, ça ne va pas le volant. Et alors ? 

 

Il passe son temps à me crier dessus (ou à s'engueuler lui-même, je n'ai pas encore saisi si c'était le stress d'être face à des débiles débutants de la conduite qui finissait par l'exaspérer au bout de tant d'années), pas assez à droite, et la voiture garée ! et le scooter, attention ! allez, tournez ! et le clignotant ! ben non, il fallait pas repartir il y avait une voiture derrière, plus à droite, à gauche, lâchez tout ! Bon, je n'ai eu que 5 leçons de 50 minutes... et depuis la première il me parle comme à un bébé qu'on engueulerait parce qu'il ne sait pas spontanément marcher ! Tout à l'heure, place des Vosges, on tournait en rond pour passer la première, la seconde, freiner, embrayer, point de patinage... tourner, LE VOLANT !!! quand il m'a dit : "Bon, heureusement que j'étais là, c'est moi qui ai tout fait". Je lui ai répondu : "Ah, c'est sûr, il ne faudrait pas encore me lâcher toute seule en voiture dans les rues Paris...".

 

A la fin de la leçon, il m'a répété son obsession (qu'il a aussi notée sur le carnet) : "Pour une première fois c'était bien le démarrage, l'embrayage, les vitesses, vous n'avez presque pas calé... mais alors... LE VOLANT... ça ne va pas du tout." 

 

La prochaine fois j'ai suggéré qu'on commence par un démarrage, un changement de vitesse, et puis qu'on fasse 20 minutes de volant... exclusivement... 

 

Je ne sais pas qui est Diabolo et qui est Satanas... mais ça rigole bien quand même (intérieurement). 

 

    
  

Rédigé par Luciamel

Publié dans #métro - voyages

Repost 0
Commenter cet article

lucia mel 29/01/2011 10:01



@Julien : oui, je suis intriguée par cette attitude-là, d'une certaine façon je trouve ça très enrichissant car je ne le prends pas vraiment pour moi personnellement (et puis j'apprends quand
même... à conduire), comme si je devais, peut-être, moi aussi lui transmettre quelque chose. 



Julien 29/01/2011 02:43



Tu nous dis: "... il me parle comme à un bébé..."


 


Tiens, il me vient une question:


 


Comment tu te places par rapport à cet "apprentissage" (toi la formatrice dans la vie)? 


 


→ je me disais qu'il ressentait peut être un décallage (qu'il le gênait) entre ta maturité générale et ton positionnement face à ce nouvel apprentissage. Il est logique que tu t'interroge en
étant de l'autre côté, le temps de 50'.



lucia mel 28/01/2011 17:42



@Thierry, passarinho : oh, tu peux me croire avec çui-ci de zozo, j'ai intérêt à intellectualiser un max ! maintenant, je commente (à voix haute) tout ce que je fais (avant lui) : "ah, oui, pas
bon, le volant", "ah, merde, trop à gauche...", "ben, zut, j'ai pas regardé dans le rétroviseur". Ca le calme, je crois (ou ça lui cloue le bec). 


 


@Anne : ce qui est le plus marrant c'est qu'il ne m'a pas encore demandé ce que je faisais comme boulot, et je ne le lui ai pas dit... alors, c'est sûr "sa" pédagogie me fascine totalement ! je
n'en reviens pas, mais, aussi, j'essaie de comprendre pourquoi il gueule comme ça : il y a sûrement une raison (le ras-le-bol, l'expérience des débutants, le machisme, l'ignorance...) à creuser.


 


 


@Tini : d'après ce que j'ai pu comprendre la dernière fois, c'est plutôt lui qui va finir par demander à ne plus m'avoir comme élève ;)))


 


 


@Mike : pour l'instant je note, j'observe (je l'observe), et je trouve ça très très spécial. 


 


 


@Balmeyer : je le lui ai dit : "On ne doit pas rigoler tous les jours dans votre métier", il a éclaté de rire et m'a répondu : "Je ne sais pas s'il y a un métier où on rigole tous les jours".
Hier, j'ai ajouté : "Dites donc vous faites un métier dangereux". Je crois surtout que pour vivre les gens sont parfois obligés de faire des trucs qui au bout de plusieurs années les font
profondément ch... alors, ils craquent un peu. A moins qu'il ne soit fou. C'est une option. (d'après le profil ça ressemblerait à du narcissisme pervers...)


 


 



balmeyer 28/01/2011 15:09



Ces gens là sont fous : toujours assis à la place du mort dans une voiture avec un débutant, ça laisse des traces. Quand je passais mon permis, les moniteurs étaient dans TOP 3 des raclures de
bidet mondiale...



MHPA 28/01/2011 12:35



Luciamel,


Une caméra ! Impérativement ! Je veux voir ça,  même un  enregistrement audio pourri, n'importe quoi !


 



Tini 28/01/2011 12:20



Pauvre Mel, pourquoi tu ne cherches pas un autre instructeur? La situation d'apprentissage me semble peu profitable ainsi....Bon courage pour la suite!



anne des ocreries 28/01/2011 09:38



M'enfin ? il est raide barge ce mec ? Et puis alors, la pédagogie, super ! hahahahahahaha !



O passàrinho 28/01/2011 05:45



Ah, c'estcertain, les débuts ne sont pas faciles. Mais tu sais le truc ? Il ne faut pas intelectualiser la conduite, éviter d'essayer de penser à tout en même temps. Tu cales tes mains en 10h10
sur le volant, décontractée, et tu évites de trop réfléchir au reste pour que ça devienne naturel.


Beijinhos.


O passàrinho