Cà, ai, aqui, là, acolà...

Publié le 4 Novembre 2011

20110925-lavagem-Madeleine-Tristane-Banon-007.jpg                                                   photo (c) Luciamel, Paris (sur un  trottoir), octobre 2011

 

 

 

 

 

Je suis ici, je suis là, estou aqui... estou cà

 

Dire la différence d'une culture à l'autre... très difficile. Peut-on comprendre en français la nuance entre le "aqui" et le "cà" portugais. Et comment traduire le "ai" ? Quelle différence avec le "là" ?

 

Estou aqui

Estou cà

Estàs ai

Estàs là.

 

 

en français ça ne donne que :

 

Je suis ici

Je suis là

Tu es là

Tu es là

 

pour nuancer et expliquer on complèterait par :

 

Je suis à l'endroit où je suis

Je suis chez moi

Tu es à l'endroit où tu es

Tu es en dehors de chez moi

 

 

Tu souris...

 

La souris... se promène sur l'écran...

 

Et Camille chante... "ta douleur"...

 

Mais sommes-nous vraiment là ? cà, ai, aqui... acolà...

 

 

 

 

 

 

Rédigé par Luciamel

Publié dans #Poésies - musiques

Repost 0
Commenter cet article

lucia mel 11/11/2011 18:22



@Toff : oh... j'oublie même de venir répondre à mes commentateurs (ça craint !). Oui, la culture, les cultures... étranges tout autant qu'étrangères.


 


 


@J.Earthwood : eh oui, le "aqui e agora" ou le "cà e agora" (par opposition au "ai e agora"). Etre "ici et maintenant" est bien plus simple en français ;)))


 


 



J.Earthwood 11/11/2011 00:15



Aqui pour ici dans le présent très proche.
Cá pour ici mais moins précis, moins proche mais toujours présent.


Aí représente un endroit dont nous nous sommes détachés, une sorte de là-bas…


Lá pour une endroit imprécis, sans grande importance.


Acolá t’envoie promener alors que tu n’en as pas vraiment envie…




Instantanés de la langue avec les erreurs dues à la distance et aux temps qui passent…




toff de aix 05/11/2011 12:00



ahh la linguistique, c'est passionant! Comme les différences que tu relèves entre ta langue natale et le françcais, il y en a d'autres qui m'ont frappé depuis toujours. Notamment celles 
entre anglais et français (le verbe avoir...) ou en espagnol avec quelques proverbes bien sentis..(le "plancher des vaches" espagnol? el santo suelo..le saint sol?)


 


avec ça on arrive à voir une part de la culture, mais aussi de la façon de penser des gens, leur priorités..les typicités, si j'osais ce barbarisme, de chaque pays, de chaque culture. C'est hyper
vaste et sans fin...


 


bises, Lucia