Et pourtant elle tourne...

Publié le 24 Avril 2010

 

P110410_15.300001.JPG

                                                                     photo (c) Luciamel

 

Parfois ça fait du bien d'être ronchon. Trouver tout moche, et s'en émouvoir très clairement. Voici, sur une seule journée, ce qui a pu m'irriter.


De bon matin (déjà, je n'ai pas réussi à faire la grasse matinée ! à quoi ça sert le week end, si on reste programmé sur l'horaire de la semaine ?) j'ai eu la mauvaise idée d'aller me peser... alors que très naturellement je pouvais remarquer mon petit bide des mauvais jours... Ben non, t'as pas maigri, et même tu as repris le petit kilo perdu... 


Réveillée tôt, car endormie tôt devant la télé... quelle idée aussi de la regarder allongée sur mon lit ! Raté Onfray face à Cyrulnik !!! zut et zut et rezut !


Aujourd'hui c'est jour de lessive, allez ouste, nettoyage de couette, de draps et même de poisson en peluche géant, car tout ça est bourré d'acariens qui font rien qu'à m'irriter les yeux. Dépoussiérage total des alentours du lit, avec chiffons et chiffonnettes imbibées d'eau et d'essences naturelles. Résultat : le lave-linge me rappelle qu'il arrive en fin de vie et qu'incessamment sous peu il va me falloir le remplacer. 


Expédition courses. Mon dos va-t-il tenir le coup ? trimbaler ce caddy jusqu'à Montreuil, aux Nouveaux Robinsons, sous prétexte que c'est bio et que ça revient beaucoup moins cher, mais, surtout, rapporter tout ça à dos de femme... (ben non, mon caddy il ne sait pas encore descendre les escaliers). Faudra pas m'étonner si demain ça tiraille entre les omoplates. 


Tous ces gens qui me foncent dessus, l'effet meute dans le métro, ils ne savent pas tenir leur droite ? ils ne voient pas qu'il y a quelques égarés qui vont en sens inverse du leur ? Je préfère ne pas imaginer ce qui se passerait si une catastrophe souterraine survenait, et ce que donnerait le "sauve-qui-peut".

 

Consultation de mes mails. Pourquoi le syndic de copropriété est-il en train d'essayer de me gruger ? Et depuis quand ils bossent le samedi après-midi ? 

 

Voilà, c'est tout. En plus, en rentrant j'ai pu regarder Onfray et Cyrulnik sur le site de F2... et, même FOG était dépité, ben, ils ne s'engueulent pas ! Il est fort Cyrulnik, il a réussi, tout en le flattant, à totalement décrédibiliser Onfray (en gros, il l'a psychanalysé en direct), avec, en prime, la reconnaissance admirative de l'enfant agité face au savoir-faire de l'éthologue (qui a l'habitude des zozos). Bizarre Onfray, son côté agité du bocal, un peu le type qui cherche la bagarre à tout prix, la tactique du boxeur, comme lui a fait remarquer Cyrulnik. Je me demande si Nietzsche ce n'est pas une excuse chez lui, "j'ai une lecture nietzschéenne de Freud", mon oeil ! un rien l'énerve (Dieu, Freud, l'écologie...), et ça se voit... ;-)))) "est-ce ma faute si dans le miroir que je vous tends vous ne voyez que des horreurs ?", ou encore "dans mon livre il y a une grosse coquille [sic], personne ne l'a encore remarquée, je saurai le jour où l'un de mes détracteurs l'aura trouvée qu'il m'a vraiment lu", dixit le philosophe.

 

Ah, oui... je suis aussi allée sur Google Reader... (pour ceux qui ne le sauraient pas, c'est là où sont stockés les abonnements à des blogs sélectionnés) et j'ai passé un bon moment, car, heureusement, j'ai appris à glisser sur ce qui pourrait m'agacer.

 

Bon, c'est pas tout ça, mais ce soir je vais encore m'endormir face à Ruquier.

_____________________________________________________________________

 

article publié sans prévisualisation, forcément, c'est samedi soir, et sur Overblog c'est embouteillé... il faudra probablement le recorriger demain... 

 

 

Rédigé par Luciamel

Publié dans #Politique - société

Repost 0
Commenter cet article

Beatrice 29/04/2010 19:10



Ah, ok le jeu de mot qui sent bon c'est moi qui l'avait fait alors, bon alons-y pour de bon avé l'accent de Marseillz : Vé, que ça sent bon le Q.


C'est le printemps isn't it?



lucia mel 29/04/2010 19:00



@Béatrice : tu veux dire que "ça sent bien le vécu"... pourrait aussi se lire... "ça sent bon" ? ah... vraiment, je n'y avais pas pensé, mais maintenant à y regarder de plus près... Bon, faudrait
quand même que j'y retourne à mes ronchonneries... (avec pléonasme et lourdeur, çui-ci). 



Beatrice 29/04/2010 18:37



Et continue a nous mettre du vécu, parce qu'effectivement...Y'a que ça de vrai!



Beatrice 29/04/2010 18:34



Ben, il me semble que je l'avais trouvé le jeu de mot, c'est jusrement ça qui me donnait cette impression d'avoir écrit moi-même une évidence ,une sorte de lourdeur pléonastique si tu veux que tu
aurais relevé avec ce jeu de mot.


Mais si c'était pas ça alors excuse et bisous.



lucia mel 29/04/2010 18:23



@Béatrice : oh la la... c'est l'effet de la pleine lune, ou quoi ? qui rend tout le monde hyper-susceptible et ronchon aujourd'hui ? ;-)) mais non, je ne me moquais pas de toi, j'essayais juste
de faire un TRES MAUVAIS jeu de mots... pour la peine, je te laisse le chercher, na !


 


 



Beatrice 29/04/2010 14:47



 Un peu la sensation que tu te moques un peu de moi, non ?!  ;-)



lucia mel 27/04/2010 22:58



@Béatrice : merci, le vécu y a que ça de vrai... ;-)))


 


@Balmeyer : va quand même falloir que j'essaie le rose bonbon... ça me changera du ronchon. 


 


 



balmeyer 26/04/2010 17:26



Mais oui tu as raison ! ça fait du bien de râler !!



Béatrice 26/04/2010 15:47


TRès bon post ! ça sent bien le vécu et finalement c'est très intéressant.


lucia mel 25/04/2010 22:56



@Anne : dimanche soir... y a-t-il pire moment dans la semaine ? bon, j'arrête. La journée s'est très bien passée : moi, avec moi-même et mes jardinières. Et demain, c'est reparti pour une semaine
: ah ! la belle vie. 


 


@Thierry : effectivement, j'ai roupillé devant Mélenchon, je me suis réveillée pour assister au duel Zemmour/Naulleau, contre Caroline Fourest : je vais sûrement écrire un truc là-dessus car ça
bien m'a réveillée, endormie vers 2h30, réveillée à 9h30.


 


@Didier : normalement il m'horripile, mais là, depuis qu'il s'est lancé dans la mission périlleuse de scier la branche sur laquelle il est posé, il m'intrigue, jusqu'où va-t-il aller ?


 


@Sousou : tiens, justement je lisais ton nom en me baladant de lien en lien... Merci d'être venue par ici. :-))


 


@Tini : oui, tout s'est arrangé :-))) la bonne éducation des Français ? euh... oui, en effet ;-))) Passe une belle nuit toi aussi.