Chris Evert-Lloyd vs Martina Navratilova

Publié le 5 Juin 2010

Je me souviens de la passion avec laquelle nous regardions les finales dames à Roland Garros, une époque où ce sport était on ne peut plus féminin... C'était le temps de Chris Evert et de Martina Navratilova. Elles sont, aujourd'hui encore, les deux joueuses les plus titrées (167 victoires pour l'une et 157 pour l'autre). 


Alors, Mesdames, il nous faudrait, peut-être, au lieu de toujours revendiquer, ou de nous plaindre que nous n'avons pas l'égalité, faire preuve d'encore plus d'excellence au plus haut niveau, car, pour un jour devenir Présidente de la République, nous devrons comme Chris Evert, ou Martina Navratilova : avoir la rage, mais aussi la classe, la compétence, qui fait de nous des championnes unanimement reconnues. 


Bravo à l'Italienne Schiavone, sa joie et sa victoire étaient émouvantes : la voir embrasser la terre rouge de Roland Garros nous touche profondément. Toutefois, j'aimerais que reviennent des joueuses au talent remarquable, et qu'on ne se focalise plus sur leurs tenues sexy ou non... (sur Google si vous tapez "joueuses de tennis" vient accolé "sexy" ou "en maillot de bain", ou "nues"), que l'on n'associe pas sportivité de telle joueuse aux "dessous" commercialisés par elle. A l'époque, en 1986, le journaliste ne se privait tout de même pas de faire une remarque sur le vernis assorti à la jupe... Mesdames, nous valons mieux que nos dessous ! 


 

 

 

 

 

Rédigé par Luciamel

Publié dans #sport

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

lucia mel 11/06/2010 00:33



@Balmeyer : oui, je regrette que ce temps soit passé, celui où des Chris Evert, ou des Martina Navratilova, mobilisaient autant de spectateurs que des Bjorn Borg. 


 



balmeyer 10/06/2010 22:19



Ouais, c'est le vrai dans mon souvenir, le tennis est un des seuls sports avec une large médiatisation "égale" à celle des hommes. 



lucia mel 07/06/2010 00:00



@Julien : je dirai que je préfère le regard que porte sur sa femme Christian Karembeu... pour les autres (les pauvres) qu'ils continuent à se payer les services de call girls... puisque c'est ce
que l'argent leur permet... et puisqu'ils n'ont pas la classe de se faire aimer d'une Adriana.


 


Pour ce qui est des combats, je viens de voir le film Il faut sauver le soldat Ryan et là il ne s'agissait pas de
métaphore... mais bien de la vie que certains ont donnée pour notre liberté. L'amour après le combat... c'est ce dont parlait ce film, comment après avoir lutté comme un forcené, et avoir vu
l'enfer, comment faire pour seulement "bien vivre".


C'est drôle ça... les sujets qui intéressent les hommes... 



Julien 06/06/2010 21:23



Vous percevez le sport comme une métaphore... vous n'êtes pas sensée ne pas connaître que c'est de l'opium dont vous parlez. Tiens comment voyez vous le rapport ou les rapports, c'est au choix,
qu'entretiennent les joueurs avec la gente feminine... . Ca c'est un sujet qui intéresse les hommes. Quel regard, car c'est bien du regard dont nous parlons ici, porte une demoiselle sur ces
joueurs qui regardent les femmes. C'est drôle ça non?


Parcequ'après le combat... que reste t-il de leurs amours?


Julien.


 



lucia mel 06/06/2010 19:20



@Sousou : je t'en ficherai de la "féminité"... une femme pour gagner se doit d'être offensive et guerrière, tout comme vous Messieurs, gardons les dessous et la douceur pour après le combat
(comme Nadal aujourd'hui qui a su ne pas retenir ses larmes, et sa "féminité" à la fin du match). 


 


@Julien : tiens, c'est une bonne idée ça : des recettes de cuisine portugaise. Il y a 365 manières différentes de préparer la morue... et puis je connais quelques sites intéressants, à suivre...
Pour ce qui est du sport, sachez, mon jeune ami, que je le perçois comme une métaphore... ;-))) plus que je ne le pratique. 



Julien 06/06/2010 14:43



Rien ne va plus, je dis bien rien ne va plus, on surfe sur la vague ... alors comme cela, vous faîtes dans le sport maintenant... on aura tout vu... .


Et la cuisine et le ménage, j'aimerai un article sur la cuisine portugaise ou franco/portugaise... .


Ah je comprends, vous êtes une ancienne sportive... c'est sûrement ça!


Je trouve une certaine forme de relachement en cet fin de printemps mademoiselle.


Julien.



Sousou 06/06/2010 13:18



Mouai... Critique Google... (Mais qui réagit forcément par rapport à la masse). Mais là... L'italienne, pour ce qui est de la féminité, on a vu mieux! L'australienne, même si plus féminine,
est un gros tas de muscles.


 


Navratilova, Féminine? Hum....


 


Par contre Chris Evert ! Alors là oui ! Très gracieuse à voir jouer. (Et il y en a eu d'autres! Par exemple la française : Aravane Rezai, est charmante. Il lui manque juste un service (pou ce qui
est du jeu)).


 


Tu vas me dire ? C'est quoi la féminité, ou la grâce ?


 


Ben... Un truc qui émoustille les pauvre hommes dont je fais partie.


 


@++


Sousou - Hommo tennistus