"Et toi tu n'es pas seul, il faut tuer la solitude en toi"...

Publié le 14 Mars 2012

20120310-FKDL-et-art-de-rue-004.jpg

photo (c) Luciamel, rue St Merri, le 10/03/2012 (oeuvre de FKDL)

 

 

 

Misère, misère... depuis deux jours je discute à qui mieux-mieux avec un ami, et non moins blogueur (mais toujours avec retenue et respect : normal, si vous regardez le ciel en ce moment, vous voyez de drôles de choses : en plus du bombardement électromagnétique du Soleil, Mercure, Mars et Saturne sont rétrogrades... ça force à pas mal de réflexion avant de parler, et avant d'agir). Malik nous parle dans son blog politique, A gauche ou à droite, de la transition, de la difficile jonction des contraires...

 

Alors, que faire dans ces temps si difficiles ? comment surmonter ces questionnements ? ces bombardements de particules électromagnétiques...

 

Cette nuit le Japon a de nouveau ressenti un tremblement de Terre, ou d'océan, un tsunami était même redouté...

 

J'écoute Hollande et je ne peux cesser de me dire qu'il ne fera pas l'affaire...quel tremblement chez lui ? quel tsunami ?

 

J'écoute Sarkozy et je me dis de plus en plus qu'il va l'emporter. (Tous mes étudiants européens semblent eux aussi assurés de sa victoire).  Lui a fait ses preuves côté avalanches (de paroles, de mesures), mais nous sommes toujours à quai...

 

Je me résous à voter écologiste au premier tour, au second je serai absente... en voyage. Pour la première fois depuis que j'ai acquis le droit de voter en France, je m'abstiendrai au second tour de l'élection présidentielle.

 

Et, je m'interroge sur la suite à donner à ce monde qui se finit.

 

Comment lui faire face ? comment ne pas être submergée ? et, surtout, comment supporter les secousses ?

 

Moi, je fais comme suit :

 

- un peu de saucisson et du bon vin rouge (bio), ou des oeufs de saumon, ou du poisson bouilli;

- une marche en forêt (le chemin de Jean Racine dans la Vallée de Chevreuse);

- deux ou trois tasses de café pour commencer la journée;

- le regard d'un humain qui semble me dire qu'il m'aime bien;

- un câlin du matin, si le temps le permet;

- un câlin du soir... si le soir le permet;

- un bon article, une info à retweeter illico (pour moi : à réutiliser dans mes cours);

- un souvenir, une larme sur mes joues, le coeur qui se serre, un fado, bien sûr;

- le dimanche matin, le vendredi;

- écrire, chanter;

- attendre la mort, tranquillement...

 

 

Et vous ? je ne tague personne... car jamais personne ne répond à mes tags (je ne suis pas assez influente). Si vous le souhaitez, répondez ici (en commentaire), ou là (sur votre blog, ou par mail).

 

 

 

 

 

 

 

 

Rédigé par Luciamel

Publié dans #Politique - société

Repost 0
Commenter cet article

lucia mel 19/03/2012 21:49


@Dorham : j'espère que l'avenir te donnera raison. Nous en reparlerons ;))

Dorham 19/03/2012 09:39


Traitre ? Certains diront "stratège". Si Ségolène avait su un peu plus ménager les susceptibilités, elle aurait été élue, Lucia. Là où tu vois du flottement, moi, je vois de la simplicité, de la
souplesse. Une tendance très nette à la concertation. ça a bien sûr ses défaut, mais vu la présidence qui s'achève, je pense que ça nous fera surtout du bien. La société est tellement éclatée,
divisée, opposée. Il va bien falloir qu'on travaille "ensemble", comme le disait Sarkozy (ce qu'il s'est bien gardé de faire).

lucia mel 18/03/2012 19:26


@Malik : bon, laissons passer une semaine... et reprenons le sujet après le passage de Hollande au Petit Journal ;))

Malik 18/03/2012 13:00


Faire du candidat socialiste un traître potentiel, c’est un préjugé qui n’engage que toi.


Quant à l’abstention de personnes qui se disent «plutôt de gauche » : « qui ne dit mot consent », autrement dit, c’est la manière la plus simple de dire « oui à la victoire de la droite ».


http://agaucheouadroite.blogspot.fr/2012/03/pour-pouvoir-voter-eviter-son-candidat.html?showComment=1332070154871#c2445683451793730528

lucia mel 18/03/2012 11:34


@Malik : bien au contraire, j'ouvre bien mes oreilles et mes yeux, c'est tout ce qu'il me reste : regarder la réalité en face. Voter "absente" cette fois-ci me semble la meilleure solution. Je
suis obligée de le reconnaître qu'entre Hollande et Sarkozy, à l'heure actuelle, le premier m'inquiète plus que le second. Il est prêt à trahir tout et tous à tout moment. Il est flottant. Le
vent tourne, cet homme va se dégonfler comme une baudruche et reprendre son meilleur rôle : celui d'amuseur de la galerie. Comme l'a très bien dit Moscovici : "tous sauf
Hollande.fr"...

Malik 18/03/2012 00:34


Je en vois qu'une seule solution à tes interrogations : arrêter d'écouter les candidats http://agaucheouadroite.blogspot.fr/2012/03/pour-pouvoir-voter-eviter-son-candidat.html)


PS Merci pour cette citation.

lucia mel 17/03/2012 19:52


@Béatrice : voilà que tu te dédoubles maintenant ? ;))


 


@Marlow : quelle joie de découvrir ton blog, et bonheur aussi de retrouver le Miserere d'Allegri

Marlowe 17/03/2012 18:41


Billet vraiment très très très beau... :-)

Béatrice 17/03/2012 11:51


- Ben, moi: Je médite, je câline ( qd je peux ), je jardine, je regarbe pousser mes semis et se pavaner les oiseaux ds le pin, devant ma fenêtre. - Je regarde aussi mes chats : l'une est spupide
l'autre sage et c'est la stupide la plus divertissante,of course...de chats.