Femme originelle, femme univers... elle

Publié le 21 Août 2010

Bon, je vais essayer de ne pas me tromper de bouton ce soir... et de ne pas publier mon brouillon d'article. Faudra aussi éviter le vin rosé... ça énerve terriblement le rosé (même bio).


 

http://peyriat.chez-alice.fr/images/vierge_serpent.jpg 

                                                                   photo prise ici

 

 

L'humeur du jour est douce et suave, comme si l'orage avait nettoyé le ciel. La Lune est montante, dans deux jours elle sera pleine, au début des Poissons, près de ma Vénus... Dommage que Lilith (la Lune noire) s'y trouve aussi, et que Neptune soit de la partie. Ca risque de picoler dans les chaumières... (Neptune) et de se faire plein d'illusions... sur sa vie, de se croire inspiré(e) des Dieux, et, qui sait, d'écrire même de la poésie !!! Et avec Lilith ça va se déchaîner... ça va sortir tous les cadavres des placards... La Lilith, la première femme d'Adam, bien avant Eve, la femme révoltée, celle qui s'est même opposée à Dieu... celle que les cathos ont gommée de leurs évangiles... celle qui a même tué ses enfants pour montrer jusqu'où pouvait aller sa liberté... celle qui pendant l'amour voulait aussi être dessus, qui refusait d'obéir à Adam, qui voulait la connaissance que Dieu leur cachait. Elle, que le pauvre Adam... a voulu remplacer, se tournant vers Dieu, son père, il a humblement réclamé :

 

"Donne-moi une autre femme, celle-ci est impossible, elle veut toujours commander, elle veut tout connaître, elle veut voler le feu sacré, elle me fait une vie impossible...

- D'accord, dit Dieu, je vais créer Eve, je la prendrai d'une de tes côtes, comme ça elle ne pourra pas te décevoir, elle te sera soumise, et tu pourras aisément la dominer."

 

Bien sûr Lilith n'avait pas dit son dernier mot... elle fut le serpent tentateur, celui qui mena l'humanité là où l'on sait. 


 

http://psukelogos.fr/psukeloblog/wp-content/uploads/2009/11/lilithjohncollierpainting.jpg

                                                    John Collier (1850-1934),  Lilith

 

 

En astrologie elle représente notre part d'ombre, ce que nous nous cachons à nous-mêmes, car pour atteindre le feu de la connaissance intérieure, il faut traverser le désert... de nos horreurs. On la dit karma, oui, naturellement... car nous en avons accumulé durant nos vies passées... des peurs, des méchancetés, des crimes, des noirceurs. Et elle, elle vient te mettre le nez dedans... Saloperie ! se dit-on quand on la voit passer, pourtant qui mieux qu'elle peut nous rendre à notre unité ? Dieu créa l'homme à son image : homme et femme il les créa. Lilith et Adam, l'humain primordial. 

 

http://img444.imageshack.us/img444/4669/art781409x500ms6.jpg 

                                     photo prise... je ne dirai pas où, car c'est un peu space...

 

 

La femme est (symboliquement) celle qui peut maîtriser le serpent qui vit en nous, humanité. Marie est ainsi souvent représentée, posant son pied sur le serpent, elle est Eve et Lilith à la fois, car ce serpent est la représentation de notre humanité même, de notre incarnation. Il est la connaissance que nous avons héritée de Dieu. Il est la pensée, tous ces mots qui nous traversent continuellement, il est la science, il est... ce qui pourra un jour nous permettre de rejoindre le feu. 

 

http://www.le-tarot-de-marseille.org/l_imperatrice.jpg 

                                                 Lame III du Tarot de Marseille

                                                      (à son pied le serpent)

 

Alors, chers amis humains... Je ne sais si vous allez, vous aussi, être visités par ces deux Lunes (la blanche et la noire), et si Neptune aura l'heur de vous inspirer... Pour ce qui me concerne... je me sens devenir sirène... en route vers la ville d'Ulysse... Olissipo, Lisbonne

 

 

 

 

Rédigé par Luciamel

Publié dans #Spiritualités - astro

Repost 0
Commenter cet article

Béatrice 29/08/2010 13:35



- Very interesting, indeed !



Mike hammer papatam andropov 24/08/2010 08:26



Ok lucia, bien enregistré, je vois que j'ai encore un paquet de choses à apprendre, moi...



lucia mel 23/08/2010 20:21



@Anne : en fait... c'est seulement demain à cette heure précisément, 20h de Paris, que la Lune sera opposée au Soleil, entourée d'un côté de Neptune et de l'autre de Lilith... Il y aura peu de
soumission... beaucoup de clairvoyance, d'idéalisme aussi peut-être, et des femmes tout feu tout flamme... 


 


@Mike : son côté catho ne me gêne pas, l'écriture érotique n'ayant été peut-être pour elle qu'une démarche... presque "politique", ou spirituelle... mais, je ne la connais pas bien, on pourra en
reparler, à l'occasion.


 


Pour Lilith, n'oublions pas son lien aux textes sacrés, la dimension symbolique et psychologique (peut-être) qu'elle recouvre. La relation homme/femme, ou, plus précisément : masculin/féminin, ne
se limite pas au "sexe", ou à l'érotisation du langage... il est question d'unir les opposés en chacun de nous... (l'être unifié qui existait originellement). C'est aussi ce qu'on retrouve dans
d'autres textes tels que l'Evangile de Marie (Madeleine), ou celui de
Thomas... L'énergie sacrée (la kundalini des hindouistes) étant le serpent lové au creux de la
colonne vertébrale, qui doit s'élever jusqu'à la lumière... 


 


 



Mike hammer papatam andropov 23/08/2010 12:23



Salut lucia mel, je crois qu'il y a confusion.
J'ai me beaucoup Alina Reyes, surtout ce qu'elle écrit, ou ce qu'elle a écrit, mais le prêchi-prêcha, catholique c'est franchement pas mon truc, c'est ce que tu disais en parlant de lilith qui
m'avait éveillé, ainsi j'avais songé au bouquin de cette écrivaine.
J'ai adoré d'elle, le boucher, et derrière la porte, d'elle, mais je ne connaissais pas du tout le côté conversion catholique de la personne.
Et merde, dire qu'elle parlait si bien du sexe...



anne des ocreries 23/08/2010 09:52



Va pour Lilith ; parce que la soumission, hein, non merci.



lucia mel 22/08/2010 12:38



@Mike : merci pour la référence, je n'ai jamais lu Alina Reyes, sa fiche Wikipedia, ainsi que
l'adresse de son blog... trouvée à l'instant sur Google me donnent envie d'aller y voir de plus
près. 


 


D'un point de vue astrologique, Lilith est moins... maléfique ou satanique (ce que justement les chrétiens ont voulu voir en elle, ou ce que le Zohar a décrit), elle est notre (que nous soyons
homme ou femme) extrême lucidité, notre absolu besoin d'absolu, le fardeau que constitue notre exigence de liberté. 


 


"Pourtant, le souvenir de Lilith, transformée en démon et en Plaie par le Zohar, en sorcière par l'Eglise, en vamp et en femelle maudite, en menace pour le monde
("c'est elle qui achèvera la ruine du monde après celle du Rome") ainsi qu'il est écrit, fait trembler l'ordre patriarcal. Et qu'on s'acharne depuis toujours à la brûler, à la faire taire, à la
charger de tous les péchés d'Israël et de toutes les peurs des hommes devant le vagin - denté ou abyssal - de la femme, Lilith n'en fait pas moins entendre son chant de sirène et entonne,
inlassablement, cet hymne à la liberté qui empêche les hommes de dormir, Déesse merci !


 


Pourtant, comme cette aisance à se mouvoir dans la liberté est difficile à admettre ! Relisons le Zohar (III, 18b, 19a, 19b) : "Dieu fit l'homme parfait". Il le
forma mâle et femelle et la femelle comprise dans le mâle (...) La femelle conçut le mâle et enfanta l'esprit d'Adam composé des deux côtés de manière convenable. C'est pourquoi l'Ecriture dit :
"Et il souffla dans ses narines l'âme vivante" Lorsque Adam se leva, il avait la femelle unie à lui. L'âme sainte (Neschama) séjournait tantôt du côté mâle, tantôt du côté femelle et elle
suffisait à cette besogne, attendu qu'elle émane elle-même des deux côtés, du Mâle et de la Femelle. (...) Le Zohar dit encore : "Ensuite, Dieu fendit Adam, en sépara la femelle et il prépara la
femelle, telle qu'on prépare une fiancée et qu'on la pare pour l'introduire sous le dais nuptial". (...) "Aussitôt que Lilith vit cela, elle prit la fuite et se sauva au-delà des mers où elle se
tient constamment, prête à fondre sur le monde" (...) Ne serait-elle pas cette femelle séparée d'Adam et qui refuse de se soumettre à lui ? (...) Et le Zohar de montrer le bout de l'oreille,
déjà, prêt à renier ses propres sources : "Dans les livres anciens, il est dit que Lilith a pris la fuite devant Adam avant la formation d'Eve. Mais nous n'acceptons pas cette théorie", théorie
qui, bien sûr, ferait apparaître Lilith avant Eve (...)"


 


Le retour de Lilith, la lune noire. Joëlle de
Gravelaine.


 


 



Mike hammer papatam andropov 21/08/2010 22:20



"Lone, je suis lilith la démone, maîtresse de sammaël et cocubine de Dieu, celle qui la nuit se glisse dans la couche des hommes comme celle du Tout-Puissant pour agiter leurs rêves et sucer leur
vigueur, je suis la succube et tu es la cité de toutes les solitudes, passions, aspirations, déceptions, violences, silences, fêtes secrètes des haines, des amours et des vices, inassouvissante
hardeuse, ma dealeuse de foutre aux lèvres ensanglantées, ma seringue injectrice."


LILITH - Alina Reyes.