Histoire sans paroles.

Publié le 7 Octobre 2012

20121007-003.jpg

 

20121007-005.jpg

 

20121007-008.jpg

 

20121007-006.jpg 

20121007-014.jpg

Photos (c) Luciamel, jardin des Tuileries, un jour de septembre 2012.

 

Rédigé par Luciamel

Publié dans #photos

Repost 0
Commenter cet article

Béatrice 14/10/2012 10:52


 Oui c'est très vrai ce que tu dis des animaux domestiques, car les étournaux et les Roms des poubelles ont l'air plus heureux ( et le sont, peut-être, malgré les difficultés, ou grâce à
elles, d'ailleurs ) - Au demeurant  ( Dans des caravanes ou sur une branche.)


Bisous et bon Dimanche !

lucia mel 13/10/2012 22:52


@Martine : ai découvert ces oiseaux lors de cette promenade aux Tuileries, je ne savais pas qu'ils étaient aussi communs. Il paraît que les renards s'aventurent aux abords des villes. Finalement,
la nature nous englobe, où que nous soyons.


 


@Béatrice : en te lisant j'ai souri en pensant : "au demeurant"... est-ce vraiment le terme pour parler des voyageurs... ceux qui demeurent, ou ceux qui ont une demeure, ne sont pas des
bohémiens. Sommes-nous étourneaux ou renards qui profitent des poubelles ? ou chiens, ou chats, domestiqués...

Béatrice 12/10/2012 14:40


- Ben moi aussi, hier,  j'ai vu une petite famille faire les poubelles d'une ville.


     Mais c'était pas des étournaux, c'était des Roms , eux aussi avaient l'air malins et charmants, au demeurant,( plus charmants que les nantis qui les dépassaient sans les
regarder). 

Martine 11/10/2012 00:04


Lorsque certaines feuilles vont périr, ils vont s'abattrent en nuée sur ma maison, je sais, j'ai l'habitude...Les renards ai eu l'occasion d'en croiser en ville , près de parcs faisant les
poubelles au petit matin.

lucia mel 09/10/2012 18:29


@Anne : oui, ils étaient très coquins...


 


@Béatrice : des étrangers à Paris... en effet.


 


@Euterpe : ah, merci pour le nom ! je me demandais justement de quels oiseaux il s'agissait, je crois que c'est la première fois que j'en vois de si près, des nuées dans les jardins des
Tuileries... est-ce parce qu'ils ont perdu la tête ? En tout cas, ce jour-là (en fin d'après-midi) ils avaient l'air de
s'occuper à trouver des vers de terre, ou des larves d'insectes, dans le sol. J'ai admiré leur habileté et leur organisation.


 


@Paul : merci pour le compliment, j'ai également été très sensible à ces traces sur le sol, aux ombres, aux lignes... oui, cela m'a beaucoup émue.


 


@Martine : oui, ceux-là, ce jour-là, ne faisaient nullement les poubelles, et c'est vrai que c'était étonnant de voir leur ronde autour des chaises, comme s'ils voulaient communiquer. Je leur ai
donné des miettes de mon cornet de glace, ils "fondaient" dessus mais, très vite, ils se les sont fait piquer par les corneilles...


 


 

Euterpe 09/10/2012 12:10


En plus les étourneaux sont très intelligents, trés habiles et très bien organisés.


Je ne comprends même pas pourquoi "étourneau" est synonyme d'"étourdi" ou de "tête en l'air".

Euterpe 09/10/2012 12:07


Désolée Martine mais les étourneaux FONT les poubelles qui ne sont pas toutes fermées, loin s'en faut ! En tout cas dans ma ville, elles ne le sont pas. Et comme certaines sont grillagées, on
peut voir les étourneaux directement DANS la poubelle en train de retourner tous les papiers gras et autres emballages de frites et de kebabs.


Je sais ce que je dis.

Martine 09/10/2012 01:29


Les étournauds n'ont jamais fait les poueblles, soulever les couvercles de poubelles avec leurs becs...Impossible: Y préfèrent 'tre à présent la becquée humaine, quoique pas certaine
que cela conviienne vraiment  à leur tube digestif, mais enfin bon bref doivent devenir un peu feignasses^^^,.


Les renards, c'est différent, et ne "sévissent " qu'à la nuit  tombées et proches de parcs.

paul 08/10/2012 18:14


oui hein !


c'est impressionnant de voir comment les animaux changent leurs traditions pour s'adapter avantageusement à l'horreur humaine


non seulement les grandes villes sont pleines de poubelles riches de victuailles, mais surtout, il n'y a pas de chasseur comme le craignait le renard de Saint Exupéry.


d'ailleurs les renards aussi sont de mieux en mieux adaptés aux grandes villes....


 


bon, à part ça, on voit sur vos photos quelque chose qui m'a toujours fasciné dans le monde vivant : ce sont les traces de pas et de pattes... qui racontent l'histoire d'une vie, d'une présence
au delà du temps


y'a de très belles images à faire avec les traces d'oiseaux comme ça sur le sable ou la poussière des squares parisiens en profitant de la lumière rasante du matin ou du soir


c'est émouvant de voir une chorégraphie animale se raconter dans le silence

Euterpe 08/10/2012 15:40


Ce sont des étourneaux, tout simplement. Ils ne sont plus migrateurs maintenant.


Ils passent l'hiver dans les villes parce que les poubelles sont pleines à craquer.


Elles sont belles tes photos ! :)