I'm calling you...

Publié le 20 Mars 2012

Une Algérienne, une Chinoise, une Américaine (étatsunienne) discutent ensemble de la Syrie. Je demande régulièrement à mes étudiants (tous adultes, étrangers, et en formation de français langue étrangère) de commenter l'actualité en choisissant dans un journal (souvent gratuit) une info de leur choix. Ce jour-là, ce fut A. (jeune algérienne musulmane, voilée) qui lança le débat (à partir d'un article de Direct Matin sur le soutien de l'Iran à la Syrie, S. (jeune chinoise, issue d'une "classe" favorisée et très "libérale", économiquement parlant), et C. (étatsunienne, mère de famille, la cinquantaine) lui ont répondu, j'ai (L.) par moments joué mon rôle de prof... :


 

20120318-006.jpg

photo (c) Luciamel, Père Lachaise, le 18/03/2012

 

 

 

A. - Pourquoi les Américains, les Français, les Anglais, n'interviennent pas en Syrie comme ils l'ont fait en Lybie ? Pourquoi laissent-ils ce tyran massacrer son peuple ?

 

S. - Tu ne comprends pas que si les Américains interviennent quelque part c'est parce qu'ils veulent défendre leurs propres intérêts ? qu'ils veulent en retirer quelque chose économiquement, ils n'y vont pas dans une optique humanitaire...

 

A. - Oui, mais alors pourquoi ils sont intervenus en Lybie ?

 

S. - Parce qu'il y avait du pétrole... tu es vraiment très superficielle, tu ne vois pas les raisons profondes.

 

A. - Mais ce n'est pas bien, il faut arrêter ce dictateur, aller au secours du peuple, quand même...

 

L. - Et toi, C., qu'en penses-tu ?

 

C. - Oh, rien...

 

L. - Il ne faut pas oublier A. que l'Iran, la Chine et la Russie soutiennent la Syrie, la situation n'est peut-être pas aussi simple. Pourquoi justement ces pays sont-ils les alliés de la Syrie ?

 

S. - C'est le bloc de la Chine et de la Russie contre celui des Etats-Unis et de l'Europe.

 

A. - Je ne sais pas, mais ce que je vois c'est que le peuple est massacré.

 

L. - Tu sais A., les Américains ils en ont peut-être assez de devoir intervenir partout : l'Irak, l'Afghanistan, la Lybie... Le peuple américain, après la guerre du Vietnam...

 

C. - Et celle de l'Irak !

 

L. - Et celle de l'Irak, ils en ont peut-être assez d'envoyer leurs jeunes se faire massacrer pour défendre d'autres peuples. Et puis, ça coûte cher la guerre !

 

C. - Nous n'avons plus d'argent ! Les Etats-Unis n'ont plus d'argent.

 

S. (sourire).

 

C. - Mon neveu a fait la guerre d'Irak, il s'était engagé pour 4 ans pour payer ses études, puis Bush a changé les règles, il a dû prolonger de 4 ans, et de 4 ans encore... Nous avons trop de pauvreté aux Etats-Unis, nous devons nous en occuper en priorité.

 

Je les retrouve demain pour de nouvelles discussions (l'Américaine est partie, mais un Kazakh a pris sa place...).

 

 

 

 

 Bagdad Café...

 

 

Rédigé par Luciamel

Publié dans #Politique - société

Repost 0
Commenter cet article

Béatrice 23/03/2012 10:47


 - Voir ce visage au "Père Lachaise" ça fait...incongru, on dirait une promeneuse qui regarde autour d'elle avant de sortir de là.