Je veux être réaliste et croire aux miracles

Publié le 16 Janvier 2010

 


30122009-022-.jpg



Il m'est arrivé, peu souvent, de me trouver face à une intelligence sereine... et là ce fut le cas. Un homme, habillé très simplement, et chaussé de souliers de randonnée, visage bronzé, regard oriental, celui qui vous frôle et en même temps vous perçoit... au-delà...

Cet homme était en visite à Paris pour la publication de son livre aux éditions de
la Fabrique.

Cet homme je ne le connaissais pas, mais je connaissais, de nom, le journal où il écrit :
Haaretz.

Cet homme s'appelle
Gidéon Levy.

J'étais curieuse d'entendre les positions d'un Israëlien de gauche.

Je ne fus pas déçue, ni par l'esprit, ni par la leçon d'humanité, de journalisme ou de pensée de gauche (on finit par se demander si ça peut encore correspondre à quelque chose la pensée de gauche...). Tiens, il existe encore sur cette planète des intellectuels, au sens "artisanal" du terme, qui oeuvrent à changer le monde. Pas seulement des "socialistes", des "gauchistes", des "umpistes"... préoccupés uniquement par leur pouvoir passé ou à venir (à maintenir, à entretenir sur leur blog, leur compte Facebook, ou sur twitter...), ou, pervers narcissiques qu'ils sont tous devenus, par le seul culte de leur égo.

Je fus surprise par ses réponses, longues, détai
llées. Les questions étaient :

"Vous combattez la politique actuelle d'Israël, concernant les territoires occupés, vous êtes un Israëlien de gauche convaincu, pourtant vous vous dites patriote... comment l'expliquez-vous ?"

"Faut-il boycotter Israël ?"; "Devrons-nous attendre qu'un massacre de 100.000 personnes survienne pour qu'enfin la communauté internationale s'émeuve de ce qui se passe à Gaza ?"; "Le fascisme est-il sur le point de s'installer en Israël ?"; "Quel avenir espérer ? un état pour les deux communautés, deux états indépendants ? peut-on encore y croire ?"

Ce à quoi il a répondu, pour conclure,
"Je veux être réaliste et croire aux miracles."

J'ai lu la semaine passée un article sur Edgar Morin et
sa vision de la complexité du monde... or, il  a lui aussi choisi de faire le pari de croire aux miracles, car seule une métamorphose inespérée pourra nous empêcher de sombrer corps et biens.

L'humain dépasse l'individu, et demain nous verrons émerger ce qui aujourd'hui nous semble inouï, du fait de nos classements sociaux, de nos élitismes, de nos... distinguos... homme/femme. Demain sera totalement différent, à vous de vous y préparer (ou vous deviendrez de vieux cons...) : inimaginable pour nous, demain sera un monde d'égalité. Aucun être humain ne pourra se sentir discriminé, diminué... Oui, ça peut sembler "utopique", délirant, etc. pourtant c'est la seule métarmophose envisageable.

On vient de me dire la naissance d'un petit Pablo... entre Noël et jour de l'an, comme Pablo Neruda, alors, histoire de ne pas oublier ce pour quoi nous sommes sur Terre voici une citation du poète :

«Je veux vivre dans un pays où il n'y a pas d'excommuniés.
Je veux vivre dans un monde où les êtres seront seulement humains, sans autres titres que celui-ci, sans être obsédés par une règle, par un mot, par une étiquette.
Je veux qu'on puisse entrer dans toutes les églises, dans toutes les imprimeries.
Je veux qu'on n'attende plus jamais personne à la porte d'un hôtel de ville pour l'arrêter, pour l'expulser.
Je veux que tous entrent et sortent en souriant de la mairie.
Je ne veux plus que quiconque fuie en gondole, que quiconque soit poursuivi par des motos.
Je veux que l'immense majorité, la seule majorité : tout le monde, puisse parler, lire, écouter, s'épanouir.»

A toi ma petite soeur, à toi de toute éternité... ce chant de Yaël Naïm, elle que tu avais cotoyée, sur les 10 commandements, où tu avais été costumière, tu m'avais dit combien elle avait été "gentille", son chant... s'élève, son chant je l'entends, comme je t'entends.

Ce chant, ce "happy end"... pour nous... de toute éternité...





Rédigé par Luciamel

Publié dans #Politique - société

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Lucia 27/01/2010 17:02


@Gaël : tu as pensé à lui à cause des chaussures de randonnée ? nan, je blage, oui, tu as tout à fait raison, on pourrait les confondre :-))) le même mystère et la même intelligence vive ;-)


gael 26/01/2010 23:50


au début de ta description j'ai cru que tu parlais de Mtislav :)


lucia mel 18/01/2010 23:53


@Passarinho : oui, il était bien convaicant.

@Christian : je suis sûre que l'article va te plaire.


Chants éthérés 18/01/2010 11:26


Merci pour le lien de l'article de Morin, je fonce lire ça, je suis sûr que ça va me plaire...


O passàrinho 17/01/2010 06:31



Il a raison, il faut y croire, aucune cause ne peut être totalement perdue si tous y mettent de la bonne volonté. Mais peut être est-ce ce qui manque le plus à notre monde ?


 


Beijinhos


O passàrinho