L'amour fait des tours de l'autre côté...

Publié le 10 Août 2010

 

P180710 17.580002-copie-2 

 

C'est très mauvais pour le moral les cours de code... On en sort (enfin, moi...) chaque fois, un peu plus déprimée : comment, après 3 mois, est-ce que je fais toujours autant de fautes ? Est-ce l'âge (on me l'a suggéré) ? Sont-ce les vidéos anciennes et pleines de pièges (ce qui est interdit dans le "nouveau code") ? Bref... je me traîne toujours vers chez moi (après une journée de boulot fatigante) en me demandant :

 

"Vaut-il mieux avoir tout perdu, ou ne plus rien avoir à perdre ?"

 

Je bâille aussi, car je dors peu... (à cause de vous et de vos blogs, vos mondes si prenants, vos twitts!). 

 

Je rêve... aussi. 

 

Laissez-moi vous raconter ma vie. 

 

J'ai aimé autrefois, plus que de raison... mais peut-on aimer raisonnablement ? Depuis, le temps s'est arrêté. Depuis quoi, depuis quand, me demanderez-vous (non sans raison) ? Depuis... que... comme dirait l'autre... (celui qu'on convoque quand on ne veut pas trop parler) : 

 

Il voyage en solitaire

Et nul ne l'oblige à se taire.
Il chante la terre.
Il chante la terre

Et c'est une vie sans mystère
Qui se passe de commentaires.
Pendant des journées entières,
Il chante la terre.

Mais il est seul.
Un jour,
L'amour
L'a quitté, s'en est allé
Faire un tour de l'autre côté
D'une ville où y'avait pas de place
Pour se garer.

Il voyage en solitaire
Et nul ne l'oblige à se taire.
Il sait ce qu'il a à faire.
Il chante la terre.

Il reste le seul volontaire
Et, puisqu'il n'a plus rien à faire,
Plus fort qu'un armée entière,
Il chante la terre

Mais il est seul.
Un jour,
L'amour
L'a quitté, s'en est allé
Faire un tour de l'autre côté
D'une ville où y'avait pas de place
Pour se garer
Et voilà le miracle en somme,
C'est lorsque sa chanson est bonne,
Car c'est pour la joie qu'elle lui donne
Qu'il chante la terre.

(Gérard Manset, Il voyage en solitaire, paroles et musique, 1974)

 

 

Cette sublime version de Bashung... mon cher voisin... du Père Lachaise (j'ai acheté la concession ! j'en ai pour cinquante ans... et qui sait ? si je fais des économies, je pourrai l'acquérir à perpétuité...), il m'attend... ma chère Elisa, ma douce, elle aussi m'espère... Alors, on leur dit à tous ces cons, ceux qui ne savent pas aimer, ceux qui ne peuvent pas apprécier LA TERRE... que nous on est seuls... sans doute... mais que nous on CHANTE LA TERRE. 

 

 

 

 

 

Rédigé par Luciamel

Publié dans #Poésies - musiques

Repost 0
Commenter cet article

Tini 11/10/2010 00:06



Regarde la date . je dirais il est trop tard....  http://www.youtube.com/watch?v=slhYI5Z9fmw



lucia mel 10/10/2010 22:26



@Tini : ah ? alors... 


 


@Berfromsang : j'aime aller à pied, mais la mobylette n'est pas sans me rappeler un temps ancien.



bertfromsang 09/10/2010 21:03



aller en mobylette est le secret... surtout par les nuits froides...



Tini 14/08/2010 19:40



rien à perdre serait mieux à mon avis, car c'est souvent le coeur qui tient aux choses comme aux gens........


Pour le code suis-je persuadée que tu réusisses......



lucia mel 11/08/2010 23:46



@Toff : wouah ! je suis bluffée... c'est beau !


 


@Nicolas : le problème n'est pas avant... mais après, si je fais comme une collègue quand elle l'a passé son code qui se remontait le moral après chaque série de questions ratées en allant
festoyer au bistro avec les copains... 


 


@Anne : j'espère que c'est le matériel de l'école qui est obsolète... (et pas moi).


 


@Béatrice : on rigole, on rigole... ouais, comme disait Brassens "passer sa mort en vacances"... 


 


@Mike : la cave, c'est pas dur d'y accéder, après le plus délicat c'est d'en sortir, mais comme dirait mon pote Platon... quand t'en es sorti... t'es plus le même, t'es même libéré totalement.
Descendons à la cave... pour commencer. 


 


 



Mike hammer papatam andropov 11/08/2010 15:25



Magnifique la chanson de manset par bashung, merci, lucia mel.
(d'accord avec toi sur tout ces "mondes" si prenant de chacun, on s'en sort plus, allons boire un coup dans la cave wikio, y a du bon vin, les marches doivent bien mener à une terrasse où on peut
se vautrer pépère et  regarder le paysage.



Béatrice 11/08/2010 11:17


- Moi aussi j'ai ma petite concession, à St-Père, à la cambrousse et de là on voit Vézelay en plein. - C'est chouette de savoir où l'on va dormir le soir.


anne des ocreries 11/08/2010 07:55



J'ai toujours apprécié cette chanson - très belle.


Dis donc, il est obsolète le matériel de l'auto-école !!!!



Nicolas 11/08/2010 06:26


Pour le code, essaie de pas trop picoler avant.


toff de aix 11/08/2010 02:29



ô Créateur après tant de misères


tant de souffrances, tant de terre à terre


donne moi encore ne serait-ce qu'une fois


la douleur de la joie, le bonheur d'être soi


 


un dernier combat


épique face aux ombres


debout sur ma tombe


si je dois  ce monde quitter


à l'ultime seconde.....


 


aimer