Roudoudou, berlingot...

Publié le 5 Février 2011

30012010(002)

                                                photo (c) Luciamel, Paris, 30/01/2010 

 

 

Révolution, le ciel tendrait à nous y préparer.

 

Jupiter/Uranus conjoints (depuis mai 2010, fin Poissons, début Bélier), avec Lilith les frôlant régulièrement, elle qui ne dédaigne pas de couper des têtes, et n'a pas hésité à se révolter contre Dieu lui-même. 

 

Jupiter : le pouvoir temporel, les souverains, les honneurs.

 

Uranus : la foudre, la révolution et ses erreurs, l'idéal de fraternité.

 

Lilith : la femme primordiale, la soif de lucidité de vérité, notre ombre portée.

 

Les Poissons : avec leur dimension christique et sacrificielle, mais aussi leur part d'illusion, leurs faux prophètes. 

 

Je dirai que Wikileaks concrétise, en quelque sorte, ces énergies-là. Le grand chambardement qui traverse à l'heure actuelle les pays musulmans (n'oublions pas qu'il avait été amorcé en Iran en 2009, lors des élections), et fait aujourd'hui trembler tous les puissants de la planète, pourrait en être le prolongement.

 

La dernière nouvelle Lune (celle du 3 février, qui a initié le Nouvel an Chinois) s'est ajoutée à une conjonction Soleil/Mars à 13° du Verseau et n'a fait qu'activer, voire exploser, toute la colère contenue depuis trop longtemps. En Egypte, ou ailleurs... dans nos vies. Cette tension, cette énergie, devra trouver une résolution en mars 2012, au moment de la rétrogradation de Mars (opposition au Soleil) à 13° Vierge, d'ici là de nouvelles tensions (au moment du carré croissant de Mars, fin novembre 2011) risquent de nous obliger à reconsidérer nos actes, et notre relation au monde. On pourrait en avoir un avant goût à la prochaine pleine Lune (le 18 février, à 29° Lion), elle sera opposée à un amas à 29° Verseau : Soleil/Mars/Neptune et Mercure, journée intéressante pour les discussions très animées, et les ruptures de toute sorte. 

 

Le monde est en train de muter, mais c'est vrai qu'il n'a jamais cessé... Combien de temps faudra-t-il encore pour qu'enfin s'incarne ce que les philosophes des Lumières avaient appelé de leurs voeux ? Combien de temps leur faudra-t-il aux régents, aux nantis de tous bords, pour être éclairés, et se mettre réellement "au service" de l'humanité ? Le passé (même très récent) nous enseigne qu'un être humain peut, à tout moment, à lui seul régénérer toute une civilisation. 

 

Voici, pour terminer, un lien qu'une amie vient de me transmettre (alors que mon billet était terminé), vous verrez qu'il y a d'étranges similitudes (en dehors des données astronomiques qui sont évidemment identiques) avec ce que j'ai moi-même écrit : Les bulletins de Danielle.

 


 

 

 

Alain Souchon, "Le monde change de peau"

 

"Le monde change de peau
Sera-t-il laid ou bien beau
Couvert de couleur peinture
Ou de vert nature ?
Le monde change de peau
Roudoudou et berlingot
Sera-t-il doux et sucré
Comme la liberté ?"

 

 


Rédigé par Luciamel

Publié dans #Spiritualités - astro

Repost 0
Commenter cet article

lucia mel 12/02/2011 08:46



@Euterpe : restons vigilant(e)s, la semaine prochaine une pleine lune (le 18) devrait confirmer tout ceci (mettre en lumière des choses cachées).


 


@Julien : je lis les horoscopes avec mes élèves ;))) pour leur dimension culturelle (occidentale), pour les utilisations du futur simple, et de l'impératif. 


 


Les liens entre psychothérapie et astrologie... C'est, effectivement, plus dans une perspective jungienne et pour ce qui me concerne les travaux de Rudhyar et Ruperti qui m'ont guidée non une
démarche psychothérapeutique (pour cela il convient de s'adresser et d'être suivi par un psychothérapeute) mais dans un processus d'individuation (terme jungien). 


 


Comme je le disais à Solveig, je fais un usage semblable de la philosophie, de la psychologie (l'étude), de certains courants de pensée spiritualistes et religieux, et de l'astrologie, pour moi
ils sont des guides (au sens touristique du terme) sur le chemin. J'évite de laisser une école, une chapelle, régenter ma pensée. 


 


 



Julien 09/02/2011 21:06



Merci pour ces précisions Lucia. Mon intention n'était pas de suggérer que Jung émettait quelques réserves (les critiques du liens que tu nous donnes sont intéressante également). Ma pensée
n'était pas claire. Il est vrai que ce qui m'intéresse, c'est comment tu l'utilises. Tu te sers donc l'astrologie comme un moyen de connaissance sur toi même.


Je n'ai pas utilisé les mêmes outils. Je n'ai pas eu, il est vrai aussi, une bonne image de l'astrologie, tu l'auras compris je pense. Je réagis encore un peu "en réaction" avec ce milieu là.


Je consulte l'horoscope par curiosité. Tu consultes également?


Je ne fais pas bien les liens entre un thème et une psychothérapie par exemple. Où, est ce qu'un thème peut apporter des éléments, lever un blocage lors d'une thérapie?


C'est ce genre de question que je me pose par exemple.


 



Euterpe 07/02/2011 20:10



En tout cas pile à la nouvelle lune ici (le 2.2), la nuit a été chaude et la guerilla urbaine a atteint des sommets. Il y a eu 82 arrestations et plein de policiers blessés lors de l'évacuation
d'un squatt en centre-ville très apprécié par tous les alternatifs et intellos de gauche. Je crois que je vais faire un billet là-dessus.


Je sens parfaitement ce vent de révolution dont tu parles !



lucia mel 07/02/2011 15:38



@Solveig : on pourrait dire la même chose de la psycho ou de la philosophie, à un moment de notre vie ça peut nous aider à voir au-delà de notre douleur. Je crois que le danger dans l'astro est
la dimension prédictionnelle : croire qu'on va connaître son destin à l'avance, ou qu'on peut le modifier, est une illusion. Mais, la meilleure façon de faire face à son destin c'est quand même
de regarder les cartes qu'on a en main (pour mieux se connaître, tout simplement). Que ça "marche", ou que ça "résonne" en nous est aussi mystérieux que les étoiles et l'univers dans lequel nous
évoluons. 


 


@Béatrice : oui, je savais que ça pouvait t'éclairer, plus que mes discours un peu évasifs (je ne veux pas que ça soit trop lourdingue dans le billet : juste une petite couche en passant, pour
les initié(e)s, ou les amateurs (trices) ;))). 


 


 



Béatrice 07/02/2011 10:59



- Merci pour cet extrait de Ruperti, c'est vraiment super interessant, il faut l'ingérer et bien le garder à l'esprit.


- Ces rappels "Rupertiens" que tu fais de temps en temps sont , à mon avis, vraiment essentiels; Merci pour ça !



solveig 07/02/2011 10:16



Bonjour Lucia


Je lis depuis que je te connais tes billets parlant d'astrologie ... sans y comprendre grand chose, il faut bien le dire. Et pourtant, ce n'est pas la première fois que j'y suis confrontée,
certains termes me parlent et me ramènent à une époque très troublée de ma vie, à laquelle tout s'effondrait autour de moi.


Et à ce moment-là, j'ai eu besoin d'un support. Je n'avais pas celui de la religion, ni une force intérieure ou une philosophie à quoi me raccrocher. C'est à ce degré de béance de mon esprit que
je me suis sentie le plus proche "d'y croire", comme pour pouvoir poser ces valises encombrantes et me remettre à un ciel qu'aucun dieu n'habitait ...


A-t-on le sentiment de diriger sa vie ou de pouvoir l'infléchir, quand on fait tous ces calculs ?... est-on moins démuni devant les aléas de la vie ? ... je me suis rendu compte, qu'en quelque
sorte, le fait que ce soit inscrit "quelque part" me déchargeait d'un sentiment de culpabilité.


Que penses-tu de tout ça ?


Bonne journée Lucia.



lucia mel 06/02/2011 13:13



@Simon : Monsieur et Madame Soleil ;))) ont un fils, comment l'appellent-ils ? Sinon, tu as tout à fait raison, ma voyance n'est qu'une vision poétique (ou intérieure) du présent, ou du passé,
mais le temps étant relatif... même le futur pourrait y être inscrit ;)) Pour ce qui est de Jésus, je te rappelle que les premiers à l'avoir adoré sont des Rois, Mages et astrologues... :))) sur
cette question de l'astrologie et de la chrétienté, voici un lien qui pourrait t'intéresser



simon.gaetan 06/02/2011 12:46



Tu sais, c'est tres drole mais en Bourgogne, nous sommes voisin de la famille Soleil, (c'etait son nom et pas un pseudo paraît-il :)


Bon ! alors tu perséveres dans la voayance aux mépris des interdits judéo-chrétiens...mais est-ce de la "voyance" ou une analyse poético-politique?



lucia mel 06/02/2011 10:31



@Julien : l'astrologie à laquelle je m'intéresse est celle qui est dite humaniste (Rudhyar en est à l'origine, et Ruperti a fondé le courant en France), je crois, mon cher Julien, que tu te
trompes si tu penses que Jung rejetait ou émettait des réserves sur l'astrologie (c'était plutôt Freud). Tu peux retrouver ici des éléments qui t'expliqueront un peu mieux comment on peut relier
processus d'individuation (psychologie jungienne) et astrologie humaniste. Ce n'est bien entendu pas la prédiction d'événements mais la dimension cyclique (les "révolutions" des planètes) qui est
à prendre en compte, la symbolique astrale est à voir comme la matière de notre "être intérieur" (et "l'être intérieur" de l'humanité elle-même), et non comme des forces qui nous
manipuleraient... L'astrologie m'aide plus à comprendre le passé, ou le présent, qu'à m'aventurer à prédire l'avenir... les planètes sont là pour nous aider justement à créer notre devenir, notre
individuation... 


 


Une citation de Ruperti (dans Les cycles du devenir, et concernant justement le transit de Mars et la conjonction au Soleil) :


 


"L'énergie martienne est presque toujours confuse, égocentrique et, souvent, source de problèmes. C'est pour cela que Mars est traditionnellement réputé comme
"maléfique". Ce n'est, bien entendu, pas Mars qui cause les problèmes; c'est l'utilisation individuelle de l'énergie martienne qui crée les ennuis. L'activité confuse et égocentrée qui
commence à la conjonction Soleil-Mars [le 3 février, je te le rappelle, donc là je ne m'occupais pas de l'avenir, mais de la lecture du passé] est toujours
profondément conditionnée par les frustrations passées, l'inadaptation ou les échecs de l'ego dans les cycles antérieurs de Mars. Cela produira obligatoirement des degrés divers de tension qui
croîtront pendant le demi-cycle croissant du cycle, de la conjonction à l'opposition. Le carré croissant est un moment particulièrement difficile [fin novembre
2011]. Après ce carré, Mars continue d'avancer; mais, la pression de ce qui n'allait pas continue à monter et ralentit symboliquement le mouvement de Mars jusqu'à l'arrêter
apparemment. 


 


Au moment de sa plus grande proximité de la Terre (l'opposition au Soleil) [donc mars 2012], le problème de Mars doit être
résolu d'une façon ou d'une autre. S'il est résolu positivement à ce moment-là, les difficultés n'auront pas été vécues en vains. Sagesse et connaissance peuvent sortir du face à face avec Mars.
L'ego peut avoir été effrayé par cette confrontation; mais il en sort grandi en sagesse et en maturité. [...] Par contre, si la proximité de Mars avec la Terre a provoqué peur destructrice
[ce fut le cas à l'été 2003, pendant la canicule, et l'assassinat de Marie Trintignant], angoisse ou réaction passionnée et violente ou si l'on a essayé
d'échapper aux résultats de la confrontation, alors le reste du cycle ne fera qu'ajouter encore plus de confusion, d'égocentricité, de violence et de tragédie au lourd fardeau des manquements
passés que l'ego porte déjà [on peut parfaitement appliquer ça à ce qu'a vécu Bertrand Cantat, exemple on ne peut plus tragique] - fardeau qui a pu lui faire
manquer l'occasion que lui offrait la rétrogradation de Mars."


 


Tu vois bien qu'on est loin de la prédiction événementielle... 


 


Voici quelques liens :


 


Jung et Astro.


 


Rudhyar


 


Ruperti


 


 


 



Julien 05/02/2011 23:39



Je lis parfois tes billets astro, toujours par curiosité.


J'ai fréquenté ce monde "parallèle" (astro, voyance, ,numérologie, carte). Je n'ai pas toujours tout compris; étant spectateur la majorité du temps, j'observais ce qui se passait.


Cela me fascinait; de voir tant d'énergie déployé pour anticiper, prévoir, se rassurer, savoir où nous sommes, tout cela à travers des chiffres, des planètes, des flash ou encore des jeux de
cartes.


Berf, il en est ressorti que je me suis longtemps interrogé sur la question du déterminisme. A savoir:


Est ce que le thème élaboré par exemple sur une année à la demande de quelqu'un va influencer sur ses agissements et prises de décisions importante? et surtout comment la personne va intérioriser
le thème (mécanisme psychologique).


C'est plus l'effet que la technique qui m'intéressait. Te souviens tu de ce disait C.G Jung à ce sujet, sur l'astrologie et ces prédictions. Je crois que c'est dans "Ma Vie".


Sinon, quel courant astrologique utilises tu?


Oui, c'est vrai, cela fait beaucoup de question!