La nuit je rêve, ou je mens...

Publié le 14 Avril 2012

Vous nous rêvez princesses,

endormies en vos palais de l'Elysée...

et nous sommes guerrières

en Birmanie, au Pakistan, en Iran, en Syrie.

 

 

20120401-014.jpg photo (c) Luciamel, place des Vosges, le 1er avril 2012

 

 

Vous nous aimez  mamans de vos bobos,

vous nous détestez mamans de vos bobos...

et nous sommes le monde qui renaît en notre sein,

les porteuses, les ouvreuses de nouveaux chemins.

 

Nous vous rêvons héros, fiers et invincibles,

pourfendeurs du mal, Arthur ou Lancelot...

et vous n'êtes que les fils de vos pères...

les trop aimés de vos mères, des fatigués...

 

Les sirènes ne savent plus vous enchanter,

les Hercule ne sont plus que des poireaux...

 

Où vivons-nous ? quel est ce labyrinthe ?

Ariane, Pénélope, réveillez-vous,

oubliez ceux qui vous ont délaissées,

pour nous redonner le fil, à suivre ou à tisser.

 

 

 

 

 

Rédigé par Luciamel

Publié dans #Poésies - musiques

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

lucia mel 17/04/2012 19:01


@Toff : certains êtres sont vrais ! (qu'ils soient homme ou femme) nous les reconnaissons rapidement et pourtant, parfois, nous nous perdons dans des relations mensongères, ou illusoires... ce
sont nos vies, ce sont nos histoires... d'amour et d'au-delà. Vivons-les et nous nous ouvrirons.


Bises Toff.

toff de aix 17/04/2012 11:37


ce type est éternel...surtout quand il parlait des femmes ;)


 


bises Lucia