"Le corps agrandi attend un supplément d'âme"

Publié le 9 Janvier 2011

Ce matin, juste avant le réveil, cette phrase, vue et entendue : "un blog c'est comme un microscope, muni d'un télescope"... Ah ?! 

 

                                         Mon portrait, La lettre, par Simon Gaetan.

 

28112009-002-.jpg 

 

28112009-004-.jpg

 

28112009-005-.jpg 

                                                  Photos (c) Luciamel (le 28/11/2009)

 

 

J'accorde toujours beaucoup d'importance à mes rêves, et aux informations "dictées", ou transmises, pendant mon sommeil. Alors pour creuser la question, et poursuivre ainsi la réflexion amorcée dans mon précédent billet  : qu'est-ce qui nous attire et nous donne envie de lire, tel ou telle blogueur/blogueuse, plutôt que tel(le) autre ? Je me suis penchée sur le songe de cette nuit... d'hiver.

 

Questionnement qui rejoint une conversation initiée avec Julien avant Noël : pourquoi écrire un blog ? La réponse est à la fois le microscope braqué sur notre nombril, et le télescope nous ouvrant l'univers. Les perles, la comète, et les étoiles... cher Julien. Un livre d'Hermann Hesse me revient en mémoire : Le jeu des perles de verre... Je me souviens combien toute son oeuvre a marqué ma prime jeunesse.

 

"Un télescope, (du grec τηλε (tele) signifiant « loin » et σκοπεῖν (skopein) signifiant « regarder, voir »), est un instrument d'optique permettant d'augmenter la luminosité ainsi que la taille apparente des objets à observer. Son rôle de récepteur de lumière est souvent plus important que son grossissement optique, il permet d'apercevoir des objets célestes ponctuels difficilement perceptibles ou invisibles à l'œil nu. Les télescopes sont principalement utilisés en astronomie, car leurs réglages ne les rendent propices qu'aux observations d'objets très éloignés et se déplaçant relativement lentement." (Wikipédia)

 

"Le microscope optique est un instrument d'optique muni d'un objectif et d'un oculaire qui permet de grossir l'image d'un objet de petites dimensions (ce qui caractérise son grossissement) et de séparer les détails de cette image (et son pouvoir de résolution) afin qu'il soit observable par l'œil humain. Il est utilisé en biologie, pour observer les cellules, les tissus, en pétrographie pour reconnaître les roches, en métallurgie et en métallographie pour examiner la structure d'un métal ou d'un alliage". (Wikipédia)

 

Est-ce la notion d'inconscient collectif (créant de nouveaux liens, une nouvelle synchronicité, via nos blogs, nos commentaires, nos twitts, notre FB...), d'âme, ou même de divinité, qui vient s'immiscer dans nos réseaux ? Alchimie de nos affinités, qui rend si particulières nos rencontres dans la "vraie vie"... Comme si nos âmes s'étaient déjà embrassées... Bloguer inscrit-il  Un supplément d'âme... à nos vies ?

 

L'homme ne se soulèvera au-dessus de terre que si un outillage puissant lui fournit le point d'appui. Il devra peser sur la matière s'il veut se détacher d'elle. En d'autres termes, la mystique appelle la mécanique. La nature, en nous dotant d'une intelligence essentiellement fabricatrice, avait préparé pour nous un certain agrandissement. Mais des machines qui marchent au pétrole, au charbon, à la "houille blanche", et qui convertissent en mouvement des énergies potentielles accumulées pendant des millions d'années, sont venues donner à notre organisme une extension si vaste et une puissance si formidable, si disproportionnée à sa dimension et sa force, que surement il n'en avait rien été prévu dans le plan de structure de notre espèce. Or, dans ce corps démesurément grossi, l'âme reste ce qu'elle était, trop petite maintenant pour le remplir, trop faible pour le diriger. D'où le vide entre lui et elle. D'où les redoutables problèmes sociaux, politiques, internationaux, qui sont autant de définitions de ce vide et qui, pour le combler, provoquent aujourd'hui tant d'efforts désordonnés et inefficaces: il y faudrait de nouvelles réserves d'énergie potentielle, cette fois, morale. Ne nous bornons donc pas à dire, comme nous le faisions plus haut, que la mystique appelle la mécanique. Ajoutons que le corps agrandi attend un supplément d'âme, et que la mécanique exigerait une mystique. [souligné par moi]
 Bergson, Les deux sources de la morale et de la religion (1932), ch. IV 

 

 

 

 

Rédigé par Luciamel

Publié dans #blogs et blogueurs

Repost 0
Commenter cet article

clovis simard 22/06/2011 12:57



Bonjour,


 


Vous êtes cordialement invité à visiter mon blog.


 


Description : Mon Blog(fermaton.over-blog.com), présente le développement mathématique de la conscience humaine.


 


La Page No-25, THÉORÈME DE L'ÂME


 


LES MATHÉMATIQUES DE L'INSTANT PRÉSENT.


 


Cordialement


 


Clovis Simard



Dorham 13/01/2011 08:51



Lucia,


j'aime le croire en tout cas.


Julien,


Lucia a raison, tu peux utiliser le "tu". Je ne suis que trentenaire. Le vousoiement ne me dérange pas toutefois. Je vousoie ma femme, c'est bien la preuve (pas parce que je suis noble ou
bourgeois, hein, mais parce que...et bien...parce qu'on a commencé à s'aimer comme ça et qu'on ne peut pas s'aimer autrement)... :)



Julien 12/01/2011 20:54


@Lucia Je fais triple fois retour si tu veux mais ça à l'air de rester...collé! Si vous avez des infos, je suis preneur. J'aime bien vouvoyer parfois, surtout quand je ne suis pas chez moi... Mais
quelque part, vous ne trouvez pas que cela fait plus "classe" de se vouvoyer! Julien


lucia mel 12/01/2011 19:51



@Toff : ah! la musique, moi aussi, un peu... (je chante : musique sacrée, ou sacrée musique...). 


 


@Julien : deux retour-paragraphe (ou trois) !!! à chaque fois... ;))) sinon, ça reste collé... ralala... Overblog... c'est pas le top !


 


@Dorham : j'ai hésité, moi aussi, entre la consigne (l'ordre) et le lieu à la gare... : ben, je dirai, que te connaissant, j'ai compris que tu aimais partir en voyage, de temps en temps, et que,
gentiment, tu nous laissais les clés de Ta maison ;))) c'est sympa. Et puis, tu sais, de là où ils sont, ils peuvent nous lire... (ça, j'en suis presque... sûre).


 


@Julien : tu sais, tu peux le tutoyer... Dorham (il a le même âge que toi, me semble-t-il, et même...) moi, les vouvoiements sur Internet, ça me donne l'impression d'être chez Didier Goux...
;))))))))) mais, pourquoi pas ? 


 


 



Julien 12/01/2011 15:57


@Dorham Ah! j'étais parti sur l'autre sens... celui de l'ordre que vous vous donneriez à vous même. Vous l'entendez ici comme un dépôt de "bagage" virtuel. Pourquoi pas, je comprends mieux votre
explication et la situation bancale qui en découle! Julien


Dorham 12/01/2011 15:46



Non. Une consigne. Vraiment. Pour moi qui ne souhaitais plus bloguer en tant que tel. Vous avez des choses, vous les rangez pour ne pas les perdre. cela ne vous dérange pas que ce soit lu (ce
serait ridicule de sécuriser), mais vous ne souhaitez pas particulièrement que ce le soit. C'est bancal mais c'est devenu tout à fait cela pour moi. Et ça va mieux comme ça.



Julien 12/01/2011 15:33


@Dorham Une sorte de consigne? Vous voulez dire un automatisme? Julien.


Dorham 12/01/2011 09:35



Plus ça va, plus j'utilise le blog comme une sorte de consigne.



Julien 12/01/2011 00:16


@Toff l'Aixois: Merci pour ton commentaire, cela me touche car c'est aussi cela le blog, il permet une certaine forme de spontanéité, comme en photo. Je ne sais pas si les blogs sont classés à
gauche (je t'avouerai que j'ai du mal avec les classements...). Et puis à droite, ils partagent également, à leur manière, avec moins de sourire. L'homme de gauche, je le comprends un peu mais
celui de droite m'intéresse plus. J'ai toujours du mal à voir pourquoi il pense qu'un individu ne peut s'en sortir que seul, sans une aide extérieure. Chez l'homme de droite, la faiblesse doit être
refoulée (pour de multiple raisons complexes), la volonté est au dessus de tout et doit permettre tous les changements. Se faire tout seul, entendons nous cette expression "je me suis fait tout
seul" chez l'homme véritablement de gauche, je ne crois pas. Se faire tout seul comme une plante qui pousse, qui résiste à tout. Seul les plus fort vivront. On voit où cela nous mène. Mais c'est un
point de vue qui vise la sélection de l'espèce. Pour finir, je ne crois pas qu'on puisse faire l'impasse de l'exclusion. Comme dirait l'autre: "ces salauds de pauvres". Et pourtant... c'est
parcequ'ils sont pauvres qu'ils sont riches, et cela, ils le savent, non?. Échanger, pour avancer oui. Mais il ne faudrait pas que l'on soit souvent d'accord. On est pas au Paradis ici qu'en même,
ça se saurait, non?! La question du rapport virtuel/réel m'a troublé car c'est peut être également un fait nouveau au 21ième siècle dans la manière de se rencontrer. C'est d'abord les mots, la
représentation que l'on donne (celle que l'on choisit aussi)avant les autres sens (la vue, la voix, l'odorat). Je pense également que l'on idéalise à travers le virtuel. Il y a une facilité
d'échange, comme disait Anne car les sens sont mis temporairement entre parenthèse. Je crois aussi que nous avons besoins de se rencontrer. J'oubliais aussi une chose, le non verbal est plus
important en communication que le verbal. on ne peut pas faire l'impasse de la rencontre, ou alors, cela reste une relation idéalisé et fantasmé. Pourquoi pas aussi! Pour le blog, merci pour tes
encouragements. Je vais m'y lancer bientôt, pour échanger autrement. J'aimerais expérimenter des sujets et peut être provoquer, j'aime bien cela, une réaction inattendu chez l'autre, le bousculer
un peu, pour lui dire " et oh! tu vois dans quelle direction tu vas là?". Ce sera je pense une expérience enrichissante. Je le souhaite. Julien.


toff de aix 11/01/2011 22:11



salut julien!


j'adhère vraiment à ce que tu dis, ta réflexion est puissante et c'est ce que j'aime dans le côté blog : plus qu'un échange, un "transfert" quelque part de ce qui nous constitue. Un ensemble de
valeurs à partager... C'est pour ça vois-tu que les blogs sont souvent des espaces classés "à gauche" : sans faire trop de politique (j'oserais pas, pas ici), qu'est ce que "avoir des valeurs de
gauche", à l'origine? Si ce n'est des valeurs d'Humanisme, d"échange et de Fraternité?


Et pour moi la rencontre est d'autant plus importante qu'elle me permettra de concrétiser cet échange virtuel : je me dis que çaç n'est pas possible autrement, j'ai besoin de "vivre" les gens en
face, au bout d'un moment d'affinités. Et 2010, au milieu de tous les tourments que j'ai pu vivre, que le monde a pu vivre, m'aura apporté une vraie certitude de ce côté-là : il y a bien un
supplément d'âme comme le disait Bergson (et Lucia).


Donc ton blog c'est quand tu veux, je lirais ça avec attention :))


 


@ lucia oui la musique est une de mes passions avec l'écriture et la photo


en ce moment je monte deux projets en parallèle, histoire d'aller flatter mon égo sur les scènes de la région (et accessoirement, partager mon amour du blues, du jazz et du rock avec de parfaits
inconnus ppour les voir eux aussi, en vrai... ;) )


 


RDV au 04/07 lucia, j'y serai! (prépare des oeillets, j'amènerai mon kilt ... )