Le facteur et son doigt blessé... en bandoulière.

Publié le 10 Février 2010


30012010-003-.jpg
                                                                 photo (c) luciamel 


T'as vu quoi à la télé ce soir ? t'as lu quoi sur ton twitter ? t'as lu quoi dans ton journal, sur internet ? 

Tu penses quoi ?

Vas-y, écris-nous un billet... ça nous intéressera sûrement... 

Parce que toi, la blogueuse, le blogueur, influente/influent, t'as, bien sûr, plein de choses à nous faire comprendre (que nous-même on n'avait pas compris). Heureusement que tu es là, toi le blogueur, que serait la démocratie, que serait la vérité, sans toi ? 

Dis-nous, plutôt, ce qui se passe avec ton voisin de palier... ce qui te passionne, ce qui arrive dans ta ville, ce qui te tracasse...

Ras-le-bol de lire, pour la énième fois, le même sujet traité par tout le monde... En même temps, je suis un peu de mauvaise fois, parce que souvent c'est chez toi que j'entends parler d'un buzz pour la première fois. Alors, continue à répéter, il en restera toujours quelque chose. 

Et, bien sûr, tu m'attends au tournant, que vais-je pouvoir raconter maintenant ? 

Tiens, je regarde la télé, il y a la famille Guillon... la compagne, la soeur, la famille Reali, etc.

Ca fait pas un billet...

En plus ils ne sont tous là, à la télé, que pour faire de l'auto-promo... c'est un peu comme les blogueurs sur les blogs ou sur twitter, ça ne nous change pas.

Maintenant les blogueurs vont à des soirées spéciales blogueurs... (et ils nous le racontent dans leurs billets) ils en sont tout émoustillés, vous savez le fameux quart d'heure de célébrité... (t'es un blogueur invité, t'en deviens une vedette...) Sarko a basé toute sa politique là-dessus, je te flatte, tu me vends ton âme. Le problème est que l'on pense que c'est avec ça qu'on refait le monde

Bon, c'est bien joli, mais, Lucia, t'as quoi à dire, là ? sinon, tais-toi... 

J'ai... j'ai... 

une overdose... de tous ces sujets... en abîme.

Le voile, la burqa, ça m'a un peu irritée... mais là, franchement, ça m'indiffère. 

L'identité, ça m'énerve... (à gauche autant qu'à droite). 

Les régionales, le PS... Aubry/DSK... Frêche... : trop d'infos tuent l'info. 

La pauvreté, en revanche, là, je dois dire que j'ai du mal à rester calme. L'inégalité... hommes/femmes, immigrés/nationaux, pauvres/riches, ça me donne des boutons. 

Alors, sur Google reader, j'ai de plus en plus tendance à "tout marquer comme lu"

Bon, j'ai écrit un billet absolument inutile, qui se mord la queue... 

A vous de m'effacer... de vos flux (enfin... réfléchissez quand même un peu avant). 


23012010-001-.jpg 


23012010.jpg
                                                            photos (c) luciamel 






Rédigé par Luciamel

Publié dans #blogs et blogueurs

Repost 0
Commenter cet article

lucia mel 15/02/2010 20:37


@Christian : twitter. j'ai vraiment du mal à accrocher, car tout ce que tu dis ne semble que trop vrai. Nombre d'ouvriers, d'autodidactes, ou de non diplômés, lisent Telerama, et ont le goût d'être
"cultivés", ils regarderont et valoriseront d'autant plus des films comme Metropolis, iront parfois au théâtre et au concert, parce que justement ils n'y ont pas eu droit dans l'enfance, se sont
sentis exclus de ce monde de privilégiés, c'est leur révolution à eux... Bien sûr à Berlin il y avait le gratin (le Gotha) bien installé dans l'amphithéâtre réservé (sorte de caricature du film
qu'on allait projeter), mais dehors, affrontant le froid des milliers de personnes regardaient sur grand écran ce chef d'oeuvre du cinéma. De par le monde, des milliers de gens qui n'étaient pas
tous des nantis, ni des universitaires, ou des intellos, ont découvert ce dont il s'agissait... Mais, ce soir je regarderai plutôt FBI portés disparus que Les fraises
sauvages de Bergman... mes origines populaires, tu crois ?

Je crois en effet que le monde ne peut changer que par et dans les petits groupes, les tribus, les associations, qui feront plus que les grands partis, les vieilles idéologies pour faire plier
le(s) pouvoir(s). Je crois que Chomsky a voici longtemps défendu cette idée.

Pour ce qui est de l'intérêt de parler de soi et de sa vie dans un blog (sans pour autant faire partie d'un groupe influent), je t'engage à lire le commentaire de Anne, ci-dessus.  


Chants éthérés 15/02/2010 09:36


@lucia : en cela twitter serait donc plus un outil "professionnel" ?

bien sûr ! c'est même évident... et c'est également un outil surpuissant pour parfaire sa "réputation", exclure les "ringards", ceux dont on a rien à foutre simplement en les snobant... Dominique
Wolton a bien expliqué en quoi internet était le contraire de la télévision. Par exemple, quand tu parles de Metropolis : on peut imaginer que les gens qui disposent d'un niveau scolaire ou d'une
"foi" en la culture suffisante ont également vu ce film en même temps que toi (ce qui fait énormément de monde dans un pays comme la France) et pourront donc en parler entre eux... Rien de tel sur
le net ! chacun se focalise uniquement sur sa "petite niche" favorite, et se fiche de celle de son voisin à très peu d'exception près (en dehors par exemple des débats sur Hadopi ou autres)

@lucia : au fait, toi tu suis combien de personnes maintenant ? et combien te suivent ?

extrêmement peu : http://twitter.com/chantsetheres

et je ne suis quasiment jamais "re-tweeté"... mais tout était prévisible, je ne crée absolument pas de "buzz", mes goûts sont dépassés depuis des lustres, je ne fais pas partie du gratin
germanopratin, du cercle des pionniers ni des netocrates...

@lucia : Parler de soi, de sa vie... oui, c'est prendre un risque, celui du ridicule étant le premier, un autre étant de découvrir en se découvrant.

oui mais quel est réellement l'intérêt ? plus internet deviendra "élitiste" - non en terme d'utilisation - c'est même l'inverse - mais en terme d'intelligence sociale ou par rapport aux logiques
stratégiques pour conquérir les réseaux - plus certaines personnes qui ne correspondent pas aux critères de la netocratie (18-25 ans, urbain sur-diplomé, célibataire "branché" et sortant
énormément, disposant de capitaux culturels énormes et se tenant au courant de tout ce qui "se fait" ou se dont "on parle", etc...) en seront exclues... quel intérêt de vouloir à tout prix
s'agréger à un groupe en réalité aussi discriminant (même si sa surface semble tout autre) - à moins évidemment que ces exclus ne se regroupent et forment une sorte de contre-pouvoir ? mais
franchement c'est pas gagné ! et à mon avis c'est pas prêt d'arriver...


lucia mel 14/02/2010 22:32


@Anne : comme ton commentaire me semble juste ! il résonne, il sonne dans le coeur, le tien sans doute. 

Restons en contact, quoi qu'il en soit, et nos vies (âmes pour ceux qui croient) sauront bien se débrouiller. 


anne des ocreries 13/02/2010 23:27



J'ai lu ton invit' chez l'Oiseau, Lucia, je te remercie et je ne dis pas non, faut juste attendre que j'aie accumulé des picaillons, le quart-monde rural n'a que rarement l'opportunité de
s'extraire de sa bauge !


Point de vue blog, je me casse pas trop : j'offre ce qui me vient dont j'ai envie de parler, on prend on laisse on répond ou pas, m'en fous, m'en fous ! ça me défoule, ça me fait
rencontrer des gens, ça me fait une place qui me convient, et ça m'amuse ! voilà, c'est tout con : ça m'amuse. Mais ce que je donne à lire, c'est moi, sincèrement ; fiction ou quotidien, ça me
ressemble. M'en fous des soirées de blogueurs, j'aime pas les mondanités (phénomène citadin, en outre) ; m'en fous des classements, m'en fous des marroniers épluchés, je blogue comme je l'ai dit
sur ma bannière : pour garder une sorte de lien social avec mes semblables, que par ailleurs je côtoie peu.
Faut pas se prendre le chou à chercher de bonnes réponses à de mauvaises questions. On blogue ou autre, parce que ça nous plaît, amuse, intéresse....
Twitter je ne connais pas, ne pratique pas, n'en ai même pas envie.



lucia mel 13/02/2010 16:47


@Olympe : le KDB (Kremlin des blogs) ou la RDB (République des blogs) ne sont pas exactement ce à quoi je pensais (j'aurais dû mieux l'expliciter), non, je me référais à cette nouvelle forme
de communication des entreprises, des journaux, des magazines, des politiques, qui font appel aux blogueurs (surtout les influents) pour VENDRE quelque chose à un public donné. Le blogueur
sera flatté (son quart d'heure de gloire), souvent même nourri et désaltéré, pour ensuite, on l'espère, publier son billet. C'est "gagnant/gagnant" ? C'est en tout cas du "travail" qui ne dit pas
son nom, des gens qui bossent gratuitement à la place des journalistes... ou des "communicants", pour des entreprises (ou des partis) qui elles (eux) vont faire des économies.

@Christian : en cela twitter serait donc plus un outil "professionnel" ? au fait, toi tu suis combien de personnes maintenant ? et combien te suivent ? Publier son journal intime sur un blog... je
dirais plutôt "écrire ses carnets", car le blog, par définition, annule la dimension même de l'intime... une nouvelle forme donc, le journal personnel qui vogue au hasard, et c'est le principe de
la "toile", du réseau à l'infini, qui pourra faire surgir quelque chose de nouveau. Or, me semble-t-il, de trop répéter, ou commenter, ce qui se trouve déjà dans les médias classiques, on en perd
la chance de s'inscrire ailleurs. Parler de soi, de sa vie... oui, c'est prendre un risque, celui du ridicule étant le premier, un autre étant de découvrir en se découvrant. 

@Audine : je suis comme toi, l'envie d'écrire est plus forte que le doute  ;-))


Audine 12/02/2010 09:41


C'est vrai, délicate question que celle des frontières, entre le journal intime, le blog "d'actualités", l'écriture et tout ça tout ça.
J'ai beau souvent y penser, (enfin, souvent ...), j'en arrive toujours à la conclusion : ben écris ce que tu as envie !


Chants éthérés 12/02/2010 09:27


De toute façon, qui blogue ou twitte encore à l'âge de 30, 35, 40 ans ou plus ? statistiques à l'appui, le blogging ou facebooking intensif est surtout intense chez les très jeunes au niveau
scolaire et social suffisamment élevé pour disposer d'un ordinateur et des compétences qui devrait aller avec... mais les autres ? et bien il n'y a pas de miracle social : ce sont les CSP+, les bac
+4 et plus (disposant d'un ordinateur 24/24h, d'un bon niveau littéraire et sachant aisement s'exprimer à l'écrit) qui forment l'écrasante majorité de ceux qui font la pluie et les beau temps sur
Twitter et les réseaux sociaux les plus courus (blogophère incluse) - Il faut regarder les choses en face ! D'autre part, il ne faut pas non plus être naïf, les gros utilisateurs de Twitter
(généralement ceux qui sont les plus influents et les plus lus) ne se contentent pas de suivre et photocopier l'info comme les moutons, ce sont ceux qui sont au courant les premiers des infos les
plus fraîches, en tout cas c'est ce que je constate en matière de musique. Les simples "moutons" n'ont aucun "followers" ou presque ! surtout que si on fait une enquête sur le statut social de ceux
qui utilisent le plus Twitter en France (et ne parlons même pas des pionniers qui l'utilisaient en anglais !), ça donnera là encore du CSP+ à 95%... Parler de soi ? d'accord, à condition d'avoir le
talent littéraire pour pouvoir le faire sans sombrer dans le ridicule - et vu le statut social si peu "populaire" des bloggeurs français, on peut se poser des questions sur l'intérêt de blogger un
journal intime qui sera de toute façon snobé ou lu de personne...


lucia mel 11/02/2010 16:59


@ Vous : eh ben moi qui me disais que, là, j'avais un peu charrié, quand même, ça me fait drôlement du bien de lire vos commentaires, moi qui doute si souvent de moi. Si, si ! Vos mots m'ont fait
chaud au coeur. Finalement, je ne suis pas toute seule dans la froide nuit de l'hiver.

Dommage que mon ordi m'ait encore lâchée (c'est l'écran totalement noir, le méchant virus était encore là et cette fois il a vraiment frappé), alors ça prendra sans doute quelques jours avant
d'être réparé.

En attendant de pouvoir vous écrire plus longuement, je penserai bien à vous.

Votre amie, lectrice et admiratrice.

Lucia.


olympe 11/02/2010 16:54


tu as raison.

et j'espère qu'on se verra à une prochaine soirée de blogueurs


hwsg 11/02/2010 15:57



;) sg