Musiques et tambours de la Nouvelle Lune

Publié le 30 Mai 2011

 

20110526-Roses--FKDL-003.jpg

                                 Photo (c) Luciamel 26/05/2011, rue des Blancs Manteaux, oeuvre de FKDL.

 

 

Le point de départ d'un billet est toujours intéressant. Il s'agit d'une phrase qui vient à l'esprit, un ou deux mots suffisent... une musique, ou une envie de communiquer (communier). J'ai rarement le projet de faire une démonstration, pour cette raison il me semble plus que dérisoire de coller à l'actualité. Quand je vois s'engouffrer la blogosphère dans une brèche je n'ai qu'une envie : m'en éloigner.

 

Les gens que j'aime lire ont tendance, eux aussi, à être plutôt décalés.

 

Je ne veux plus me prendre le chou, la tête... avec ceux qui eux (et, puisque ça leur plaît, pourquoi pas ?) ne jubilent qu'avec ça : l'actualité. Ils se disent blogueurs politiques, ils répètent jusqu'à plus soif ce qu'on peut lire partout (journaux en ligne, et autres billets de blogueurs perroquets), quid de la réflexion ? Elle se limite bien souvent à des éructations narcissiques... ils se sentent pousser des ailes à pouvoir insulter le ou la (plus souvent "la") politique dans leur viseur Google Reader. Je n'apprends rien à leurs discours. Alors, voilà, c'est décidé, je ne lirai plus que ceux qui me semblent avoir une âme en activité derrière leur interface. Pour les autres, on attendra qu'ils s'éveillent à la réalité.

 

Ce soir j'écoute Roselyne Bachelot sur F2, elle dit son dégoût face au machisme ordinaire à l'Assemblée Nationale. Cécile Duflot elle aussi dit qu'après l'affaire DSK, les femmes politiques ne se laisseront plus faire, ne se laisseront plus humilier systématiquement, sous des dehors de... drague... elles n'accepteront plus d'entendre tout et n'importe quoi sur leur physique, leurs qualités et défauts... de caractère, alors que le reste (leur travail, leurs résultats) est méprisé.

 

Mon point de départ ce soir est un fadiste, Ricardo Ribeiro, découvert vendredi dernier, lors de mon cours de portugais (mon élève m'a indiqué le nom de la nouvelle voix du fado), en naviguant deci-delà sur youtube j'ai trouvé cette perle (sa collaboration avec Rabih Abou Khalil group) je vous laisse la savourer.

 

 

 

 

 

 

Mon point d'arrivée est une chanteuse brésilienne dont le nom était resté noté près de mon ordinateur sur un petit bout de papier... Paula Fernandes... Meu eu em você (mon être en toi), très romantique... très fleur bleue, très vrai...

 

 

 

Eu sou o brilho dos teus olhos ao me olhar                                 Je suis tes yeux qui brillent en me voyant
Sou o teu sorriso ao ganhar um beijo meu                                   Je suis ton sourire quand je t'ai embrassé(e)
Eu sou teu corpo inteiro a se arrepiar                                             Je suis ton corps qui tremble de plaisir
Quando em meus braços você se acolheu                                   Quand dans mes bras tu t'es lové(e)

Eu sou o teu segredo mais oculto                                                   Je suis ton secret le plus occulte
Teu desejo mais profundo, o teu querer                                         Ton désir le plus profond, ton désir
Tua fome de prazer sem disfarçar                                                   Ta faim de plaisir sans honte
Sou a fonte de alegria, sou o teu sonhar                                        Je suis la source de la joie, je suis ton rêve

Eu sou a tua sombra, eu sou teu guia                                            Je suis ton ombre, je suis ton guide
Sou o teu luar em plena luz do dia                                                   Je suis ta lune en plein jour
Sou tua pele, proteção, sou o teu calor                                           Je suis ta peau, protection, je suis ta chaleur
Eu sou teu cheiro a perfumar o nosso amor                                 Je suis ton odeur qui parfume notre amour

Eu sou tua saudade reprimida                                                         Je suis ta saudade refoulée
Sou o teu sangrar ao ver minha partida                                          Je suis ta douleur à me voir partir
Sou o teu peito a apelar, gritar de dor                                              Je suis ton coeur qui appelle, et crie sa peine
Ao se ver ainda mais distante do meu amor                                  A se voir trop loin de son amour

Refrão:                                                                                                   Refrain :
Sou teu ego, tua alma                                                                        Je suis ton ego, ton âme
Sou teu céu, o teu inferno a tua calma                                           Je suis ton ciel, ton enfer et ton calme
Eu sou teu tudo, sou teu nada                                                         Je suis tout, je ne suis rien
Minha pequena, és minha amada                                                  Tu es mon aimé(e)
Eu sou o teu mundo, sou teu poder                                                Je suis ton monde, ton pouvoir
Sou tua vida, sou meu eu em você                                                 Je suis ta vie, je suis moi en toi.

 

***************************************************************************

 

 

Pour info : mercredi 1er juin, vers 21h, nouvelle Lune en Gémeaux. Légéreté et humour sont au programme.

 

 

 

 

 

Rédigé par Luciamel

Publié dans #Poésies - musiques

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

paul 07/06/2011 23:17



@Luciamel


ben je suis désolé pour le caractère pseudo communautaire de danse de plume


c'est d'ailleurs pas vraiment un blog vu qu'il n'a aucun caractère de journal personnel, ni d'inscription dans l'actualité...


je m'associe parfois avec des gens, mais ça ne dure jamais très longtemps : on finit toujours par s'engueuler grave et on arrête. voilà.


donc en fait ce site est une collection de textes principalement écrits par moi sur une période de 25 ans puisque certains sont en fait de très vieilles reprise de trucs notés dans ma jeunesse
sur des sujets qui m'ont marqués.


j'ai tenté d'y faire une rubrique genre blog, en publiant des brêves : personne ne les lit si j'en crois mes outils de surveillance statitique... donc bon hein... le site n'a intéressé les gens
que lors du passage d'une complice avec qui je ne me suis pas bien entendue et dont je trouvais pas honnête de ma part de récupérer le charisme pour amener du monde sur mon site. donc voilà hein.
je sais pas si je vais entretiendir ce truc longtemps encore.


donc je vais voir ce que les autres racontent : ça me fait réagir parfois de façon intéressante. c'est mieux comme ça.



lucia mel 06/06/2011 20:49



@Paul : oui, c'est un peu notre va-et-vient : entre le doute et l'espoir, nous croyons au meilleur mais n'en oublions pas le mauvais, ce (ceux) qui nous fait (font) mal, et puis nous repartons.
Décidément, j'aime bien ton blog communautaire. Un peu débordée ces derniers jours, je reviens bientôt pour te commenter ;)))


 


@J.Earthwood (José) : j'aime beaucoup Ricardo Leao, je vais sur tes pages ;))) même si je ne laisse pas de traces ;))


 


@Yane : ton regard (ton oreille) de musicienne me semble très précieux ;))) merci pour ta visite. Désolée pour le faux-bond, on remet ça à très bientôt ;))



yane 05/06/2011 04:04



Alors entendre de l'acordéon chromatitique et de  la basse à vent est si rare, c'est une merveille



J.earthwood 04/06/2011 13:20



Belle découverte ! Merci.


Maderedeus avait déjà du temps de Ricardo leao exploré un peu ce registre... dans Espirito da Paz. Mais je pense que tu connais et as fait le rapprochement.


A bientôt de te voir sur mes pages...



paul 03/06/2011 12:55



tiens c'est marrant de rencontrer quelqu'une qui semble avoir la même impression de lassitude à l'égard de ce qui peut se lire sur bon nombre de pages de blog.


y'a pas que les blog d'ailleurs : j'ai de plus en plus moi aussi une lassitude à l'égard des actualités, de tous horizons.


ce qui est marrant ou triste c'est que ma réaction de lassitude arrive en même temps qu'un renouveau de vie sociale chez moi et renouveau aussi sur internet, par exemple, depuis quelques temps,
je m'apperçois que je suis noté en liens sur d'autres sites et j'ai de la visite alors que ça dormait depuis fort longtemps et que je n'écris plus beaucoup.


comme si, c'était trop tard, j'ai plus envie, et pourtant je participe quand même.


pour le fado, moi j'aime beaucoup ça depuis longtemps. je ne comprends pas grand chose au portuguais que j'ai pourtant côtoyer pendant mon enfance et adolescence dans les quartiers rochelaiss où
je vivais. je m'habitue plus facilement à l'espagnol que je n'ai jamais vraiment appris mais que j'arrive un peu à lire.


les gammes mineures orientales ont toute une tonalité sensuelles incontournable qui fait leur succes. des gens comme Ravel et Debussy s'en sont beaucoup inspirer par exemple. et j'adore ça.



lucia mel 02/06/2011 14:28



@Toff : c'est également ce qui m'a plu dans la démarche de Ricardo Ribeiro, le mélange des cultures, ou, va savoir, le retour à certaines influences passées (on suppose plusieurs origines au
fado, dont celles du proche orient).


Le machisme millénaire, oui, pourtant certains ont essayé de modifier cette vision patriarcale (les premiers chrétiens, "que celui qui n'a jamais péché lui jette la première pierre", Marie
Madeleine la disciple, ensuite ça a un peu dégénéré...). Aujourd'hui, il serait temps de passer sérieusement à l'ère du Verseau ;))))


 


@Dorham : oui écrire... pourquoi, pour qui... question essentielle


 


@Euterpe : qui est "Ophelia la Rosa Parks du sexisme" ? En effet, il me semble qu'en France il y aura un avant et un après DSK, et pas seulement dans les relations homme/femme en politique.
Attendons lundi 6... et nous saurons si les Américains ont le courage que nous n'avons pas.


 


@Béatrice : et en plus c'est une éclipse solaire !!! donc, bien plus agissante (à 10° des Gémeaux).


 


 



Béatrice- 01/06/2011 15:53



- C'est vrai qu'elle est très sympa cette lune, légère et rigolote... Bien vu !



Euterpe 01/06/2011 11:47



Voilà plusieurs jours que j'essaie de mettre un commentaire mais pas moyen. Et voilà que ca remarche enfin !


L'affaire DSK c'est le 11 septembre des femmes et comme disait la commentatrice gloup, Ophelia c'est la Rosa Parks du sexisme ! ;)


Dommage juste que toutes tes vidéos sont invisionnables hors de France.


Sinon un blog politique digne de ce nom c'est celui du lorrain superno http://www.superno.com/blog/  je l'ai découvert sur le blog du Monolecte. Voilà quelqu'un qui a quelque chose à dire et
qui ne fait pas son malin en attendant d'être invité à l'Élysée comme superblogueur influent, au moins !



Dorham 01/06/2011 09:12



Hahaha,


je suis de plus en plus de ton avis vis à vis des blogs. C'est bien simple, je n'arrive plus à lire deux ou trois lignes de ce genre de billets. 



toff de aix 31/05/2011 20:56



ahah lucia ^^


je suis pas tès fado, mais j'ai regardé et écouté attentivement ta vidéo : je suis limite surpris par les nuances arabisantes de la musique; c'est pas mal joyeux, en fait. Et il a vraiment une
belle voix (les musiciens ne sont pas en reste), merci pour cette découverte.


 


Quant au reste (la prise de tête etc..je suppose que tu parle d'un certain blogueur vraiemnt au top du wikio?...) il n'y a franchement pas de mal à discuter. MAis la vie est trop courte pour se
prendre la tête : comme je devine deux caractères très bien trempés de part et d'autre, c'est sûr que ça fait des étincelles... je ne prends pas parti hein, je le dis comme je le ressens (de ma
bulle assez éloignée de tout ça en fait)


Pour ce qui est de l'argument "machisme révélé par l'affaire DSK" franco : ça tient pas debout ce truc. ..comme i d'un coup de b(r)aguette magique on allait gommer 3 millénaires de domination
masculine!  Je pencherais plutot pour un effet d'aubaine, bien que je trouve qu'elles aient raison de le dire et que cela soit légitime de vouloir une égalité..


 


bises lucia