Toi la soeur.

Publié le 23 Mars 2010







Toi la soeur que j'ai vraiment eue
Sais-tu toi qui l'as vécu 
Ce que nous avons fait ensemble
Deux ans après moi, tu étais née
Alors on ne s'est plus quittées
Comme des amies qui se ressemblent
On a appris l'argot par cœur
Et j'ai été ton professeur
A notre école buissonnière 
Sûr qu'un jour on s'est battues
Pour peu qu'alors on ait connu
Ensemble les mêmes premières

[Refrain] :
Mais tu n'es plus là
A qui la faute
Pas à mon père
Pas à ma mère
Tu aurais pu chanter cela

Toi la soeur que je n'aurai jamais plus
Si tu savais ce que j'ai bu
De mes chagrins en solitaire 
Si tu ne m'avais pas fait faux bond 
Tu aurais fini mes chansons
Je t'aurais appris à en faire
Si la vie s'était comportée mieux
Elle aurait divisé en deux
Les paires de gants, les paires de claques 
Elle aurait sûrement partagé
Les mots d'amour et les pavés 
Les gars et les coups de matraque 

[Refrain]

Toi la soeur que je ne verrai plus jamais
Je suis moins seule de t'avoir appelée
Pour un instant, pour une peine
Je t'ai dérangée, tu me pardonnes
Ici quand tout vous abandonne
On se rappelle sa famille
 

 

Rédigé par Luciamel

Publié dans #Poésies - musiques

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

lucia mel 25/03/2010 18:51


@Béatrice : oui, mais tu sais ce qu'est un père... ou un fils, un frère ou une soeur c'est un peu dans la même direction (pour comprendre ce que la perte peut occasionner). 

@Noèse : oh, ça me fait plaisir, le lien entre les êtres, le "ensemble". 


noese cogite 25/03/2010 13:17


Merci pour ce vidéo,,moi et ma fillle on l' a écouté ENSEMBLE .
Très beau ces mots sur  ta soeur. :)


Beatrice 25/03/2010 13:02


Bien, tu sais bien que moi je ne sais pas ce que c'est qu'un fr^re ou une soeur, alors forsément peut être que j'exagere. Bisous et Forza Portugal !


lucia mel 24/03/2010 19:42


@Tini : je suis allée sur sa tombe aujourd'hui, figure-toi qu'il restait encore quelques fleurs fraîches dans ton bouquet de début février : miraculeux, non ? Mais tu as raison, sa présence, je la
sens en dehors du cimetière, à la montagne... c'était très fort.

@Béatrice : oui, la douleur est profonde, tu l'as vécue toi aussi, cette souffrance de la perte... celle qui nous met face au vide. Des demi-soeurs... oui, c'est vrai, j'ai quelques ami(e)s qui
sont comme des frères, des soeurs, et je vous remercie d'être là, je vous aime aussi. Mais, personne... n'est ma petite soeur, elle qui est maintenant pour moi une âme... soeur. Et toi, mon amie
d'enfance, c'est bien entendu une place bien particulière et unique que tu occupes dans ma vie. 




Beatrice 24/03/2010 11:32


Que la peine est lourde, et comme ça fait mal. je t'embrasse, ma presque demi-soeur (depuis le temps, n'est-ce pas).


Tini 24/03/2010 07:34


Je la crois present ta soeur, le plus elle te manque le plus elle est là.....pas physiquement, mais dans le coeur, dans l'âme, dans les pensées, dans les chansons et la poesie......