Toi t'as tes hormones, t'es une femme...

Publié le 5 Mars 2010

"Etre libéré
Lâcher prise
Je fais ce que je veux
Plus d'entrave
Je m'en fous de tout.

Parler des autres, des SDF, des politiques, pour que mon spectacle parle des autres. Eclater tout ça, éclater les structures de mon jeu".  Michel Boujenah.

Les relations hommes/femmes. Les hommes ont le droit d'avoir beaucoup de femmes, alors que les femmes doivent avoir un seul homme. Le mensonge de l'amour. On essaie d'être ce qu'on n'est pas. 

*********************************************************************************************

Super, super... euh... tu dis quoi ? les hommes, les femmes, quoi ? euh... reprenons.
 

http://pawaland.canalblog.com/images/_Users_jeanchri_Desktop_petit_chaperon_rouge.jpg
L'eucytocine (in Wikipédia), pour celles qui ont accouché, ou allaité... uniquement.

"L'injection d'ocytocine dans le cerveau d'un mammifère produit des modifications significatives de son comportement : diminution de l'agressivité, augmentation de la sociabilité, plus grande résistance à la douleur, baisse de la tension artérielle, augmentation de l'appétit et comportement maternel chez les femelles. Ces effets persistent en moyenne deux fois plus longtemps chez les femelles que chez les mâles. Chez l'être humain, l'inhalation d'ocytocine permettrait de majorer un état de confiance vis-à-vis d'autrui.

L'ocytocine naturelle produite dans le circuit neuronal joue un rôle essentiel dans l'attachement entre la femelle mammifère et son nouveau-né". 

 
**********************************************************************************************

C'est comme ça que Boujenah justifie son inconstance amoureuse... euh... vous (les femmes) avez de l'eucytocine... à certains moments bien déterminés, nous (hommes) ça survient sans crier gare... Les nanas qui n'ont pas d'enfant, ça se produirait pendant le rapport sexuel (rapport au fait qu'elles ne pensent, de toute façon, qu'à procréer... suivez le raisonnement !).

Alors que, pour ces Messieurs, ça pourrait survenir n'importe quand... dès qu'ils voient des seins dévoilés (d'où qu'ils nous bassinent sur leurs blogs avec des filles dénudées). Et que ça n'aurait rien à voir avec la personne qui se trouve en face d'eux... Pour vous donc, Messieurs, le sexe serait, forcément, indéterminé, alors que pour nous, faibles femmes soumises à l'influence de l'ocytocine, il serait dicté par votre présence, existence, unicité, domination, sans conteste. CQFD. 

Oui, Messieurs, vous auriez bien raison de nous trahir, d'être inconstants, volages et futiles... (se dit-il).

Retenez, simplement, que nous pourrons, par conséquent, très bien nous passer de vous, ou apprendre à vous manipuler. Heureusement, certains hommes aussi savent aimer... éperdument (voyez John Keats) et s'attachent à une seule femme (à la fois), car ils sont des humains comme nous. Certaines femmes se rient de l'eucytocine et n'ont aucune difficulté à vous collectionner... voyez Carla.

*********************************************************************************************

un homme sous l'effet de l'eucytocine...




une femme qui a été aimée par cet homme... 


    
 

Rédigé par Luciamel

Publié dans #Politique - société

Repost 0
Commenter cet article

lucia mel 09/03/2010 22:46


@Béatrice : elle n'a été là pour lui qu'après sa mort... nous ne sommes là, souvent, qu'après... mais toi, je le sais, tu es mon amie.

@Noèse : on le voudrait ainsi... hommes/femmes égaux... un homme qui aime est tout aussi fragile qu'une femme (ou inversement), la souffrance est aussi forte de part et d'autre, quand souffrance il
y a. Dommage qu'on continue à défendre une sorte de "polygamie" de bon alloi (occidentale et bien propre sur soi, pas comme celle des musulmans...) celle qui justifie qu'un homme aurait
"naturellement" droit à plusieurs femmes en même temps, vu que ce sont les hormones qui le dictent... 


noese cogite 07/03/2010 15:05


L'amour est comme le sang,,ni masculin,,ni féminin pour moi. L'homme et la femme offrent ce qu'ils sont ..leur fragilité surtout.


Beatrice 06/03/2010 18:20


Moi, en tous cas, je serai là, Si Dieu le veut.