Pourquoi avoir exécuté Marie-Antoinette ?

Publié le 27 Février 2011

 

MDB-n-2-011.jpg 

                                FKDL, oeuvre de rue, Paris 4e, photo (c) Luciamel, février 2011

 

 

Ca s'agite à Matignon, ça s'agite à l'Elysée et à La Lanterne de Versailles, mais surtout, ça clame fort chez les blogueurs et twitteurs (qui "portent" à gauche) : "à mort ! à mort !"

 

Pourquoi toute cette agitation ? une révolte ? une révolution ? ça y est, nous aussi on a réussi à dégager un "pauv' con" ? non, c'est seulement une Femme à abattre, une FMAM qu'on se délecte de décapiter. On aime depuis Robespierre et sa mainmise sur le club des Jacobins, donner l'exemple en tranchant des têtes. Il paraît que le club est on ne peut plus actif ces temps derniers... 

 

Quel honneur pour cette ministre : avec ses errements elle a fini par faire sauter le gouvernement, alors qu'un Woerth n'avait réussi qu'à faire défiler des millions de personnes dans les rues ! Oyez, oyez braves gens, venez tous assister à l'exécution de... 

 

Marie Antoinette,

Benazir Bhutto,

Edith Cresson,

Ségolène Royal,

Ann Boleyn,

ou Michèle Alliot-Marie...

 

condamnées dans un même élan de haine de la femme à abattre.

 

Oh, j'entends déjà hulluler la horde de loups dans les milieux autorisés (ceux où on se croit fin analyste politique) : "n'importe quoi !" 

 

"Mélanger Marie-Antoinette et Michèle Alliot-Marie... c'est n'importe quoi. Faisons-les taire ces femmes qui osent avoir un point de vue différent du nôtre."

 

Parce que, voyez-vous, depuis Cassandre rien n'a changé, la voix des femmes toujours est dénigrée... rabaissée, même quand elle dit la vérité. 

 

 
      

Rédigé par Luciamel

Publié dans #Politique - société

Repost 0
Commenter cet article

lucia mel 28/02/2011 08:11



@Passarinho (Thierry) : bien sûr, bien sûr... l'oiseau, si vous voulez abattre l'homme cherchez la femme ;)) 



O passàrinho 28/02/2011 06:11



Je ne fais partie d'aucun milieu autorisé mais n'y vas-tu pas un peu fort, Lucia ? Je crois que derrière Woerth et MAM, c'est bien Sarkozy qui est visé. Et... c'est bien un homme, non ?


Beijinhos


O passarinho



lucia mel 28/02/2011 00:53



@Béatrice : en tant que femme, on est sans doute plus sensible à ces injustices-là (et pas à d'autres, va savoir...).


 


@Simon : oui, elle aussi... que n'a-t-on dit sur elle... je ne l'ai pas mentionnée (mais j'y avais pensé) parce qu'aujourd'hui encore elle déclenche les foudres (et pas seulement celles de
Renaud).


 


@Mtislav : en effet, ça me désole, finalement Sarko a bien fait de s'en sortir par une pirouette : il n'a absolument pas évoqué le cas de MAM. 


 


 



mtislav 28/02/2011 00:07



La voilà marrie.



simon.gaetan 27/02/2011 21:55



Après Higelin, .... Renaud et sa " Madame Tatcher"



Béatrice 27/02/2011 20:25



- Absolument ! suis tout à fait de ton avis, j'ai pensé exactement le même chose... c'est qui qui saute en 1ere, cest qui qui démontre à quel point les femmes ne sont que des meubles, c'est
kikie.



lucia mel 27/02/2011 19:57



@MHPA (Mike) : merci pour ce dialogue ;)) je sais que ce que je ressens (ce que d'autres femmes ressentent) n'est pas si facile à percevoir: bien sûr les hommes (i.e. de sexe masculin) sont eux
aussi victimes d'injustices ou servent de boucs émissaires, bien sûr des femmes (notre Carla n°1 en est une démonstration éclatante) savent manoeuvrer et dominer tout autant, si ce n'est mieux,
que ces Messieurs. Mais là n'était pas la question : c'est bien la domination ordinaire, le mépris ordinaire, la misogynie insidieuse, celle qui se dit "égalité de traitement" tout en payant 20%
de moins, tout en stigmatisant la femme en tant que telle, que je voulais dénoncer. 


 


 



MHPA 27/02/2011 19:19



Assez d'accord avec toi, quand tu rappeles le temps où Woerth s'est accroché au gouvernement. Mais peut-être que cette "brulante" actualité des pays arabes a changé la donne, je ne sais pas ?
Je me souviens pour edith cresson, que j'aimais bien, ç'avait été lamentable.
Mais je crois que si ç'avait été un homme (regarde le boris boillon comme il en a pris plein la gueule alors qu'il est "juste" ambassadeur), ç'aurait été à peu près pareil... Mais peut-être as-tu
raison.


Et puis pour marie-antoinette ils assassinaient à peu pr-s tout le monde, à cette époque. ceci dit c'est vrai, il y a dans certaines strates de ce pays un mépris et une haine de la femme (et
surtout si elle a du pouvoir) balaise.
Bonne soirée, Lucia.



lucia mel 27/02/2011 18:52



@MHPA (Mike) : oh combien de femmes devraient être citées, merci pour ce nom si important de la révolution et de la cause des femmes : Olympe de Gouges. Tu dis que tu t'en fiches d'Alliot-Marie : mais moi aussi !!! c'est bien là où réside tout le problème, elle
est devenue le symbole d'un système à abattre, elle sert de fusible au gouvernement. A mon sens, c'est d'autant plus facile pour Sarko de la faire sauter qu'il s'agit d'une femme. Les femmes
seront vraiment les égales des hommes quand leurs erreurs seront considérées de la même façon que celles des hommes (cf. Woerth : il en a fallu des manifestations pour qu'il s'en aille, et même
là, on n'a pas fait sauter tout le gouvernement, alors que le scandale était tout aussi important). Et puis, je ne doute pas que Woerth revienne tôt ou tard sur le devant de la scène, alors
qu'Alliot-Marie (comme Cresson en son temps) son compte semble réglé définitivement. 


 


 



MHPA 27/02/2011 18:33



T'as oublié Olympe de Gouge, lucia, certainement pas la moindre.


Mais si tu savais comme je me fous d'Alliot-Marie (et essaie de ne pas voir là un "mépris" systématique des femmes) ...