Articles avec #giuseppe tag

Publié le 15 Février 2013

20130210 001

Photo (c) Luciamel, oeuvre de Speedy Graphito, près de la rue Mouffetard, Paris, le 10/02/2013

 

 

Giuseppe est mon voisin, je vous en avais déjà parlé ici : Dante et les ignares, et ici : Les pigeons sont de sacrés baiseurs. Je le croise presque tous les jours. Je suis heureuse car, en même temps que moi, Giuseppe a trouvé un nouveau nid. Ses amis ont réussi à lui payer un camion où il pourra se tenir debout et dormir... allongé. Voici plusieurs années qu'il a été expulsé de son domicile dans le 4e arrondissement de Paris, il a plus de 70 ans, il a dû se réfugier dans sa voiture, garée près de chez moi (toujours dans le 4e, il y tient !). Son crime ? aimer les oiseaux... et pire... les pigeons.

 

 

"Il y a 3 millions de pigeons dans la région parisienne, qui sont gazés, incinérés...

Qui le sait ?

Personne le sait, mais la Mairie le fait.

Toutes les Mairies le font, en douce.

Voilà. Voilà contre quoi je me bats.

C'est comme pour les Juifs pendant la guerre. Qui savait ? Ceux qui le savaient se taisaient. La plupart des gens, ils ne savaient pas ce qui s'est passé. Ils voyaient seulement qu'ils les prenaient, ils les amenaient... ils les déportaient, ils les faisaient travailler (...) Ils les gazaient. Ils les incinéraient aussi. Et puis quand ça s'est su, tout le monde était consterné, tout le monde était choqué, même ceux qui faisaient semblant de ne pas savoir. Voilà. L'histoire se répète toujours. Au moins avec eux c'est pas la même chose, bien sûr. Les méthodes sont les mêmes. (...)


S'il y a un oiseau qui vole ça les dérange (...)


La Mairie de Paris a introduit les faucons pour diminuer le nombre, justement, des moineaux. C'est Delanoë qui les a introduit dès son élection. Alors, quand le faucon arrive, ils sont en terrain découvert, il les rate pas. Ils vivent comme les rats. Alors, c'est vraiment un comble - un oiseau, il a des ailes pour voler - il est obligé à vivre dans les sous-sols pour ne pas se faire attraper par les faucons. Ca, c'est l'administration de M. Delanoë qui fait ça. Pour quelle raison ? Il faudrait lui demander. C'est incompréhensible, quelle que soit la raison. Qu'est-ce que sont les dégats que peut faire un moineau comparés aux dégats que fait l'homme sur la planète ?(...)


Je suis un nuisible pour eux. C'est la raison de mon expulsion. C'est la raison de mes agressions. Ils les ont laissés me donner des coups de pied dans la tête...(...)


Tu sais, quand on se bat pour un idéal... la mort fait partie de la vie. Et quand on meurt dans son lit par vieillesse, la mort c'est la cessation de la vie. C'est toute la différence.", Giuseppe.

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Luciamel

Publié dans #Giuseppe

Repost 0