Pourquoi les Anglais boivent du thé...

Publié le 24 Février 2008

Et, pourquoi les Français n'auront bientôt plus droit qu'aux expressos...
 

Réception élyséenne, tableau du nouveau Prince et de sa Princesse : tous deux assis sur un canapé Louis XV, Louis XVI... Empire ? (l'avenir nous le dira...)  face à la famille Betancourt (ici) (notez aussi M. Kouchner sur un fauteuil...). Naturellement, cette image contraste grandement avec la vidéo de Sarkozy au salon de l'agriculture, qui a déjà provoqué d'innombrables commentaires (dont celui-ci).

Oublions pour un temps le Prince, et tournons-nous plutôt vers la Princesse... Cette femme, de noir vêtue, les bras ramenés sur le plexus, la tête légèrement penchée, comme intimidée, soudain, elle m'a fait penser à l'infante portugaise Catherine de Bragance. Fraîchement débarquée à la Cour d'Angleterre pour épouser en 1662 Charles II, et devenir pendant 23 ans la Reine qu'on a surnommée la "Drinking Tea Queen".

En effet, la jeune portugaise apportait dans ses bagages, une dot de choix : Bombay! mais aussi, une habitude qu'elle institua à la Cour d'Angleterre : la consommation quotidienne du thé. C'est aussi par elle, et à compter de son règne, que le thé devint ce breuvage précieux apprécié des aristocrates du vieux continent. Elle est la reine dont le nom a été donné, en 1682, à l'un des quartiers d'origine de New York : le Queens.


cathbraganza.jpg
portrait de l'Infante Catherine de Bragance trouvé sur ce site


Pour terminer, cette question cruciale : quelle nouvelle mode... Mme Carla Bruni Tedeschi, lancera-t-elle en terre de France ?

(au Portugal une femme ne porte jamais le nom de son mari, mais garde son nom de naissance : celui de son père précédé de celui de sa mère; permettez donc que je suive la coutume lusitanienne, plutôt que le code Napoléon... qui fait d'une femme la propriété de son mari.)

Rédigé par Luciamel

Publié dans #Portugal

Repost 0
Commenter cet article

luciamel 24/02/2008 20:36

@Véro : j'espère qu'elle apprendra les bonnes manières à son époux... et qu'il évitera d'abuser des platrées...
@Lapeste : oui, c'est un sujet qui me fascine, pourquoi les Françaises sont-elles si soucieuses de porter le nom de leur mari... comment ne voient-elles pas la perte d'identité que cela représente ? beaucoup tiennent à conserver ce nom même après leur divorce, ok, il y a les enfants (et comme ils ne portent pas le nom de leur mère)... mais est-ce seulement ça ? Cette pétition a circulé sur le Net http://www.lapetition.com/sign1.cfm?numero=1099, je crains qu'elle n'ait eu qu'un très faible écho. Merci, pour ton commentaire, ça me touche que tu viennes me lire... ;-))

La Peste 24/02/2008 20:06

J'adore ta dernière allusion, en fin d'article, sur le fait que le code Napoléon a fait de la femme la propriété de son mari : tu as un ton percutant et très pertinent !
J'ai beaucoup aimé cet article ! Merci !

verovero7 24/02/2008 17:54

bonne question...
une bonne platrée de pâtes ?