Montmartre, le temps des cerises.

Publié le 12 Janvier 2011

Rôlala (pas sûr que ça s'écrive comme ça...), après la soirée ELLE, avec des n° une, en veux-tu, en voilà... des soirées RDB et KDB, où j'ai essayé, le plus possible, de ne pas être trop mise en avant par les blogueurs politiques (tous des garçons, vous l'aurez bien compris)... mais ça, ça n'est pas trop dur de rester dans leur ombre !!! Je risque de voir grimper le nombre de mes visiteurs, voire de mes lecteurs ! après ce MDB (Montmartre des Blogueuses)!!! Or, je suis adepte de l'ésotérisme, pas de l'exotérisme... Du succès, point trop n'en faut : pour rester libre, pour rester créatif, créative, sachons cultiver notre jardin. 

 

Ca démarrait tristement mon MDB... le cimetière de Montmartre à traverser, moi, qui ai toujours détesté les cimetières, je me retrouve à en faire ma résidence secondaire !

 

Puis, enfin la rue Caulaincourt, les magasins, le plombier, très bien ça, il montre bien que les femmes, quand elles veulent, savent bricoler, lire un plan, diriger une entreprise, tromper leur mari... hein ? c'était pas le sujet ? à moi, ça me semble un peu pareil... 

 

 

Photo-080.jpg 

                                            photo (c) Luciamel (rue Caulaincourt)

 

 

Un peu avant dans la rue, déjà, j'avais été inspirée par cette affiche nous vantant notre métamorphose possible, à nous femmes, de brunes à blondes nous naviguons... du "tous" au "toutes", du "ils" au "elles", nous voyageons. 

 

Photo-079.jpg 

                                             photo (c) Luciamel (rue Caulaincourt)

 

 

 

Et, j'y suis entrée au Just Be. Ils ont leur site, leur page FB... eux aussi. Calme, très calme, le lieu. Peu à peu elles sont arrivées. Les blogueuses de Montmartre, les femmes qui ne demandent qu'une étincelle pour s'éveiller, pour bouleverser le monde autour d'elles. 

 

 

Photo-083.jpg 

                                                          photo (c) Luciamel

 

 

Douceur, bienveillance, juste attentives à s'écouter... oui, ça paraît bizarre dans notre monde de brutes, mais c'est bien comme ça que ça s'est déroulé. Que du chocolat ! (aussi de la bière, du vin et des hamburgers). 

 

Nous, filles, entre nous, c'est... (quand les conditions favorables sont réunies) comment dire... moelleux et sofa (oh, je sais, je sais, les guerres d'alcôve, les guerres entre filles, ou, faites par des filles, peuvent, elles aussi, être rudes, mais, là, ce n'était pas le propos), c'était notre MDB !!!

 

Et, comme une belle équipe, nous nous sommes réunies, solidaires et prêtes à nous rencontrer dans nos diversités. 

 

Equipe, car, parmi nous, certaines sont sportives... ou engagées, et d'autres ne demandent qu'à le devenir. 

 

Vous l'aurez compris, nous avons échangé, dans ce bain initial si symbolique (décidément le magasin du plombier nous aura baptisées...) ce que nous souhaitons devenir : des femmes nouvelles, des femmes libres, des femmes différentes les unes des autres, des Montmartroises de coeur, prêtes à se revoir très bientôt. 


 

                                            Le temps des cerises, par Yves Montand...

 

 

 

Sujets abordés (autour de moi... je n'ai pas tout écouté) :

 

- c'est quoi ton blog ?

- être blogueuse... 

- t'habites où ?

- les femmes blogueuses et la politique;

- la Ville de Paris et les blogueurs/blogueuses;

- les femmes et le Wikio, les classements de blogs, les classements sociaux;

- "homme au foyer", ton mec, il l'a fait ? et le repassage ?

- le strip-tease "burlesque" est-ce créatif et libérateur (je crois qu'il est interdit aux garçons), on a d'ores et déjà pris rendez-vous pour se dégager de nos pelures...? 

- le rugby féminin : prochaine rencontre de blogueuses pour le "touch rugby", rugby sans plaquage, Gabrielle nous organise ça;

- le féminisme : aujourd'hui, une femme, un homme, se sortent-ils si facilement des conditionnements de genre ?

(et d'autres...)

 

Vous voyez, ce n'étaient pas les SUJETS à la une de vos blogs, à vous Messieurs du top du Wikio, ni les sujets au TOP de l'actualité... pas de souci chez nous sur l'anniversaire de la mort de François Mitterrand (on l'a évoqué et plusieurs ont dit que "vraiment, on s'en fout !"), ou de la Tunisie ("qu'est-ce qu'on en sait de ce qui s'y passe véritablement ?")... vous, Messieurs, vous vous sentez obligés de sauter sur tout ce qui bouge dans l'actualité... sans réfléchir, parfois ? pour vous faire mousser ? pour... ? 

 

Le prochain MDB sera annoncé sur nos blogs, on s'est dit avec Polluxe que, finalement, notre MDB c'était une réunion de blogs de boulangères, où pouvaient intervenir des charcutiers... 

 

 

Les participantes étaient :

 

Aude Nectar

 

Sandrine Joseph

 

Marine Batiste, ville de Paris

 

Olympe et le plafond de verre

 

Céline et the celinette...

 

La fée myrtille 

 

 

Entrées en lice, Gabrielle

 

Polluxe !!! 

 

Olympe... 

 

et... moi-même... 

 

 

Photo-070.jpg 

                                                         photo (c) Luciamel

 

 

Rédigé par Luciamel

Publié dans #Montmartre des Blogueuses - MDB

Repost 0
Commenter cet article

Aude Nectar 18/01/2011 22:12



C'est tout à fait ça, c'était simple, drôle, détendu, et l'ambiance était chaleureuse, heureuse de t'avoir rencontrée, et tout ce petit groupe aussi !



Julien 15/01/2011 12:02



@Lucia: J'ai tout compris, à ce que tu dis... ;)))


Bref, blague à part... j'ai résolu le problème du retour à la ligne. En deux mots, je t'explique. J'ai firefox, et surtout l'extension "NoScript", un filtrage de script java. Si je n'autorise pas
toute la page (ça m'arrive parfois de ne pas tout autoriser dans la vie!) je n'ai pas accé à toutes les fonctionnalitées de la partie "ajouter
un commentaire". Maintenant, c'est réglé et tu as l'explication technique.


Julien.



lucia mel 15/01/2011 11:51



@Julien : bloguer n'est pas une fin en soi ;)) tout juste un moyen pour "atteindre les inaccessibles étoiles". Rien n'est définitif non plus (sauf si on se met à vouloir être dans les
classements, genre les 50 premiers du Wikio, et à devoir y garder sa place, là, ça devient un vrai "boulot" à plein temps sur twitter et autre FB). Je prendrais plutôt exemple sur Dorham et
Balmeyer qui ne cessent de débloguer ;)))))) et puis d'y revenir. Vois-le juste comme une aventure, une virée... dans la campagne.


 


Pour ce qui est du fil des commentaires, ses "dérives" me semblent les bienvenues, car c'est toujours le thème premier qui est traité : être blogueur, ou blogueuse, être un homme ou une femme, le
MDB, vous Messieurs, et nous Dames, dans nos fusions ou nos frictions, et nos possibles associations (vous et nous, vous avec ou sans nous, et nous avec ou sans vous)


 


 


@Toff : moi, je te dis : je me sens de plus en plus "fan de vous", car de vous lire, et d'entendre ce que de jeunes hommes (si, si!) perçoivent du monde des relations avec les femmes me rassure.
Je me dis que ça n'a pas été pour rien toutes ces années post 68... à galérer, que les ronces, finalement, portaient des mûres. Ca me console de certains twitts de @jegoun : "Lucia, tu es
toujours ridicule"/"tu es trop impulsive", ou de certains sms venus du passé : "merci de ne plus jamais m'appeler", "tu as un caractère trop trempé"... 


 


"Hommes, je vous aime", ainsi que j'ai intitulé une catégorie de mon blog, en référence à une chanson de J. Clerc, même si, parfois, nous nous blessons terriblement. 


 


 


@Sousou : mai... mai, mai, PARIS mai, mai, mai, mai PARIIIIIIIS (en plus, là, c'est à Montmartre et sa république de blogueuses !)


 


 


@Fée Myrtille : oui, je suis bien d'accord aussi.


 


 


 



Julien 15/01/2011 11:35



@Toff,


 


Merci pour ton commentaire et tes encouragements. Pour la maturité... on est toujours en travail. Tu sais, on souffre tous des mêmes choses au fond et on essaye d'échanger la dessus pour avancer,
pour les partager et les comprendre. Je pense que nous reparlerons bientôt de tout cela ailleurs ;).


 


Sinon, je te disais simplement que ton "admiration" me gênait un peu, c'est tout. Les compliments ne sont pas toujours facile à recevoir... .


 


Bon week end


 


Julien.



toff de aix 15/01/2011 10:26



@ julien : tu touches juste, c'est bien ce que je disais : JE SUIS DEJA FAN !! ;))


non sérieusement tu as raison, je suis très excessif parfois, ça fait partie de mon caractère, quand j'apprécie quelque chose je le dis avec des mots parfois un peu (non souvent en fait) hors
contexte. Je vais le dire autrement alors (façon "neutralité-cul pincé :) ) : je pense que tu devrais te lancer dans le blogging, ça serait un plus pour la blogosphère, on  ressent chez toi
une vraie puissance de réflexion, une maturité aussi, qui manque peut être à certains plus jeunes ( :) ) qui se comportent comme des chiens fous... voilà, j'ai tout dit!!


@ La Fée Myrtille :  j'en serais honoré, vraiment (il faut t'avouer que pour en arriver là j'ai pris mon temps...genre 20 ans de rame sur la galère de la  dépendance émotionnelle aigüe.
Mais rien n'est jamais perdu la preuve!)



La Fée Myrtille 14/01/2011 21:47



@Luciamel: Merci pour la correction :-)


@Toff: Je suis entiérement d'accord avec toi à tel point que je ferais bien un copier-coller de ton com pour le mettre sur mon blog. Je peux? (en citant la source bien sûr).



Julien 14/01/2011 21:33


@Toff: Attention, je dis bien attention. Il y a malheureusement certains maux que je n'aime pas: "fan de" par exemple. Je pense tout de suite à l'émission d'M6 "Fan de". C'est bizarre, j'ai du la
regarder une fois il y a 10 ans et j'en garde un drôle de souvenir... énervant. Je vais te mettre à l'aise tout de suite. Alors comme cela, tu m'admires déjà, je veux dire que tu es mon premier
admirateur. Cela me touche je ne sais pas où, mais cela me touche. J'ai même pas écris un bouquin valable ou autre essai en tout genre et tu m'admires. Sur quoi au juste tu te bases? Sur quelques
idées il est vrai très bien articulées et emprises, on va dire, d'une certaine profondeur, ça je te l'accorde! Ne m'en veux pas mais je ne suis pas habitué, aux admirations. Parfois de la vierge
mais c'est tout, au plus. J'ai fait du sprint, ne reste pas trop longtemps dans les starting, tu vas avoir des crampes. C'est pas très bon à ton âge! Au fait, pour la confiance... qui me demande?
une femme? J'arrête de te taquiner Toff. De plus on ne se connait pas. Je te rejoins plus sérieusement sur le stade où nous en sommes. Il y a un changement majeur et tout le monde est déboussolé.
C'est un peu de ma faute si le fil dérive un peu de son contenu initial Lucia. Il va falloir créer un billet plus masculin, je veux dire donner un point de vue différent sur la question, avec des
références pour bien faire les choses. Polluxe s'est essayé sur le ton de l'humour. Si on lit entre les lignes, c'est amusant, on découvre un peu l'intimité de l'auteure. Julien.


Sousou 14/01/2011 20:54



Et tu voudrais que je participe à un truc si... Parigo ?

Nine mine  fureur !


 


@++


Sousou - Etre danger



toff de aix 14/01/2011 18:20



ahaha.... julien, je te le redis, c'est quand tu veux (je suis dans les startings blocks, parmi les premiers fans : lance-toi! Tu n'as pas compris que ce que nous demandent les femmes en tout
premier lieu, c'est d'avoir confiance en nous? ;)))


Après, les "messieurs"comme le dit si bien la taulière, ont cette divergence de vison du monde avec les femmes je pense... dans les blogs on retrouve forcément ça : cette espèce d'émulation à
laquelle nous répondons très facilement (j'avoue tout) parce que, au fond, inscrite dans nos gènes tout simplement... mais pas que hein : aussi parce qu'on ne défait pas 6000 années d'évolution
comme cela. Et pour moi on en est à un stade inédit, jamais encore atteint dans l'histoire de l'Humanité : un espèce de renversement des rôles, ou du moins l'amorce du truc, dans nos sociétés
modernes. Je sais je sais rien n'est fini, rien n'est gagné, la société est encore profondément inégalitaire, sexiste et machiste dans son essence (je le pense vraiment, il suffit de regarder
autour de soi) MAIS il y a des frémissements, des avancées...


 


Je jour où nous comprendrons, nous les hommes, qu'il faut arrêter de vous déifier inconsciemment (transfert affectif, peur de la femme, possessivité, etc.), mais aussi de vous diminuer dans la
réalité (salaires, discriminations,sexisme, machisme etc...), vous mesdames (et mesdemoiselles, d'ailleurs cette distinction mariée/pas mariée prouve bien ce que je dis, elle m'insupporte quelque
part), je disais donc le jour où nous comprendrons cela, pour simplement vous replacer dans votre contexte (qui est celui d'un etre Humain, ni plus, ni moins) je pense qu'on aura vraiment avancé.


Et aussi : le jour ou vous comprendrez cela, par rapport aux hommes, mesdames (y a pas de raison : chacun DOIT faire un effort!)


Mais vous vous en doutez, je pense que c'est loin.


En fait je suis littéralement stupéfié, parfois, par toute la douleur et la souffrance qu'on peut s'infliger à cause de ça (femmes comme hommes). Et perso j'en ai plus qu'assez! Il est temps de
passez outre !


 



Julien 14/01/2011 18:19


@Lucia, Il faudrait bien sur. Je vais m'organiser pour le lancer d'ici un mois. Je compte large. Julien.