Je pense à elle(s).

Publié le 21 Septembre 2012

20120908-041.jpg

Photo (c) Luciamel, Coimbra, le 05/09/2012. Université.

 

 

Elle est morte. Quelle importance ? Elle ou elles...

 

Elles : je pense à Muriel Cerf, à Marie Trintignant.

 

Les deux victimes du même type d'homme, du même type d'être humain.

 

Des pervers narcissiques.

 

Et certains se disent : "elles le voulaient bien".

 

Et puis, elles en sont mortes. Et vous, vous êtes là, et je suis là.

 

Je n'ai aucune envie par rapport à cela, aucune velléité de changer le monde, si ce n'est de dire quelque chose...

 

L'envie d'aimer un autre. L'envie d'être aimé par autrui. Rien de bien compliqué. Apparemment.

 

Et pourtant, cela semble si difficile.

 

Des livres à lire... Des films à voir. Et des gens (un homme, une femme) à aimer.

 

Encore envie de l'entendre, de les entendre... elles, mortes sous les coups de l'innommable.

 

Tout le monde n'a pas la chance d'avoir rencontré... l'amour... (qu'est-ce que l'amour ?). 

 

Je leur dédie ceci, là où elles se trouvent, elles, mortes sous les coups de leur tortionnaire. Un chant d'amour, le chant d'une femme à son homme, un chant paisible et sans peur, ni reproche.

 

 

 

 

 

 

Rédigé par Luciamel

Publié dans #Poésies - musiques

Repost 0
Commenter cet article

lucia mel 27/09/2012 23:38


@Euterpe : non, ce n'est pas la même chanson. mais elle est belle aussi ;)) "Meu amor é marinheiro" c'est un fado, "O meu amor" c'est une version d'une chanson brésilienne de Maria Bethânia,
essaie sur Youtube par ce biais-là.


 


Je crois que pour ce qui est de Muriel Cerf, c'est tout à fait ce que tu décris : elle a préféré mourir sous les coups psychologiques d'un malade mental, plutôt que de souffrir seule... Depuis
fort longtemps elle s'était abandonnée à son emprise. C'est ce que Marie Trintignant avait refusé (et elle en a péri), c'est ce qui a tant révolté Lio. L'ex-femme de Cantat, elle aussi, a
succombé à la torture d'être amoureuse de cet homme pervers.


 


Comme cela fait du bien d'avoir une relation "saine" avec un homme "bien". Je m'en réjouis à chaque jour qui passe. Merci la vie (merci aussi le travail intérieur).


 


 

Euterpe 27/09/2012 22:34


youtube allemand y a pas. youtube c'est international. mais j'ai trouvé Cristina Branco "Meu Amor é Marinheiro". Est-ce que c'est la même chanson ?


Dommage que certaines femmes s'abandonnent elles-mêmes pour des hommes qui les tuent. Mais l'angoisse de la solitude dans une société atomisée, nucléarisée (le nucléaire c'est aussi une
mentalité, un mode de vie inhumain) est plus forte que la peur de mourir maltraitée par un homme. Pour beaucoup la haine, la brutalité et les coups sont mieux que rien.

lucia mel 24/09/2012 18:56


@Béatrice : merci pour tes commentaires, ainsi que pour tes observations. Bonne soirée ;))

Béatrice 24/09/2012 16:06


 Euh, ce n'est que moi, encore, mais pour te changer les idées regarde la photo de Remo Savisaar, aujourd'hui. It's just so beautifull, ces photos venues d'Estonie.


 Allez, je te laisse tranquille,


Bises.

Béatrice 24/09/2012 15:44


 - Je viens de voir la vidéo chez Ardisson , et là, Muriel Cerf c'est par Lio qu'elle a été massacrée, elle ne lui a pas laissé en placer une et c'est très dommage je trouve , car ce qu'elle
avait à dire , elle n'a pas pu le dire et c'est triste.

Béatrice 24/09/2012 10:16


 Bon, ok, merci , je me doutais bien que quelque chose m'échappait. ( ça aura peut-être , aussi, échappé à d'autres, donc l'éclaircissement est bienvenu ).


 Mais tous les hommes ne sont pas comme ça, heureusement. ( I hope so...).


Bises.

lucia mel 23/09/2012 22:05


@Euterpe : essaie par le biais du youtube allemand : Cristina Branco "O meu amor". C'est une reprise de Maria Bethânia. Très beau texte. A l'occasion je donnerai la traduction, demain si je peux.


 


@Béatrice : tu devrais lire le texte sur le lien (Muriel Cerf), tu comprendras mieux pourquoi on peut dire qu'elle aussi est morte des suites d'une relation avec un pervers narcissique... Tuée
officiellement par un cancer. Voici un extrait décrivant l'émission où est apparue chez Ardisson :


 


"L'ambiance sur le plateau est extrêmement tendue. Et là, Muriel Cerf va exprimer l'inimaginable pour la société : Elle a choisi de rester avec celui qui avait essayé de la tuer, elle a choisi de
rester avec celui qui est apte à la détruire. Elle n'est pas la seule. N'en déplaise aux féministes, certaines (certains ?) femmes font le choix posé de rester avec leur bourreau. Il y a, en
France, une psy spécialiste des pervers narcissiques qui est capable d'expliquer qu'elle vit avec un de ces manipulateurs. Ce n'est pas une vie dont je voudrais mais le féminisme, c'est aussi
respecter ces décisions, aussi absurdes que cela puisse paraître. Muriel Cerf cherche la rédemption, en dépit de tout, pour celui qu'elle aime."


 


 

Béatrice 23/09/2012 15:08


 - Attends ; Muriel Cerf, elle est morte du...Cancer, donc, à moins que ce soit un prénom masculin , je ne voit pas le rapport avec les hommes violents, sauf sa correspondance avec Canta,
mais ce n'est pas ça qui l'a tuée. Ou quelque chose m'échappe ??

Euterpe 22/09/2012 10:53


Le problème avaec tes vidéos lucia mel c'est qu'aucune n'est accessible en Allemagne. Dommage. Je trouve chouette que tu rendes hommage à ces femmes.